TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Chine : la crise avec Pékin risque d'effaroucher les Japonais

95 000 touriste attendus pendant le Golden Week


Rédigé par La Rédaction le Dimanche 17 Avril 2005

Les manifestations anti-nippones en Chine risque d'inciter les très prudents touristes japonais à différer, sinon à annuler, leurs vacances dans l'Empire du Milieu, ont averti vendredi des voyagistes nippons.



Les violences anti-japonaises et les appels chinois au boycottage de produits nippons, diffusés en boucle par les télévisions de l'archipel, tombent quelque jours avant la "Golden Week", première semaine de mai qui enchaîne les jours fériés et déclenche un exode touristique aussi rituel que massif vers les pays voisins.

"La Chine est aujourd'hui la destination favorite des Japonais mais elle pourrait perdre ce rang si les mouvements (anti-japonais) se poursuivent", a déclaré à l'AFP un porte-parole de HIS, deuxième agence de voyage nippone.

180 annulation chez JTB

Même si HIS n'a reçu que quelques douzaines d'annulations, "nous sommes inquiets des effets (de ces tensions) à la longue", a reconnu le porte-parole. Avant la crise, quelque 95.000 Japonais avaient prévu de se rendre en Chine pendant la trêve de la "Golden Week", soit 27% de plus que l'année dernière selon le premier voyagiste nippon, Japan Travel Bureau (JTB).

JTB dit avoir enregistré 180 annulations cette semaine, ce qui représente 3% de ses propres réservations. "La Chine est aujourd'hui une des destinations de prédilection des touristes japonais, à cause de sa gastronomie et du nombre de sites à visiter", a expliqué le porte-parole de JTB.

Le ministre japonais des Affaires étrangères, Nobutaka Machimura, qui se rend à Pékin dimanche pour rencontrer son homologue chinois, a avoué comprendre que ses compatriotes puissent décider de ne pas séjourner en Chine.

2,26 millions de japonais en 2003

"Je veux que les autorités chinoises prennent conscience de l'impact négatif des manifestations anti-japonaises sur les relations bilatérales", a souligné M. Machimura.

Des incidents parfois violents ont marqué les manifestations de dizaines de milliers de personnes le week-end dernier contre des intérêts japonais à Pékin, et dans les villes de Canton et Shenzhen (sud de la Chine), proches de Hong Kong.

"On ne peut pas empêcher les Japonais d'éviter la Chine", a estimé le ministre des Affaires étrangères. La Chine, Hong Kong inclus, est devenue, après les Etats-Unis, la deuxième destination préférée des touristes nippons, avec 2,26 millions de voyageurs en 2003, selon les chiffres officiels.


La Rédaction avec AFP - redaction@tourmag.com


Lu 744 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com