TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Club 2AT : carrefour de rencontres ou... nouveau ''machin'' ?

3 Questions à Pierre Amalou


Rédigé par Propos recueillis par Jean da LUZ le Mercredi 11 Juin 2008

Club, Fédération, Confédération… on se sait trop comment qualifier le Club 2AT (Club Assemblée des Acteurs du tourisme) porté ce mardi sur les fonts baptismaux par Pierre Amalou et Philippe Demonchy, porte-paroles et coordinateurs à qui l’on doit cette initiative. Chapeau pour la performance consistant à rassembler sous une bannière unique autant de professions et d’intérêts divergents. On peut néanmoins s’interroger sur la viabilité de cet étrange attelage…



''... A force de réfléchir et de s'exprimer en ordre dispersé, les responsables du Tourisme ont abouti à être quasiment inaudibles sur les grands sujets.''
''... A force de réfléchir et de s'exprimer en ordre dispersé, les responsables du Tourisme ont abouti à être quasiment inaudibles sur les grands sujets.''
TourMaG.com - Rassembler des professionnels aux intérêts aussi divergents, cela vous semble-t-il viable et quels seront le rôle et les objectifs du Club 2AT ?

Pierre Amalou :
« Si nous avons pris l'initiative, avec Philippe Demonchy, de proposer la création de ce Club aux principaux acteurs du Tourisme en France, c'est parce que nous sommes depuis bien longtemps affligés de constater que le Tourisme, dont tous les professionnels connaissent la place éminente qu'il occupe dans l'économie nationale, n'a pas la considération qu'il mérite des Pouvoirs publics.

A force de réfléchir et de s'exprimer en ordre dispersé, les responsables du Tourisme ont abouti à être quasiment inaudibles sur les grands sujets.

Et ils ont hérité d'un cinquième de secrétaire d'Etat ! Ce qui est bien peu pour la première industrie française, quelles que soient les qualités évidentes de M. Novelli… qui a 4 autres chats à fouetter.

Le Club 2AT, tel qu'il est conçu par une douzaine de présidents des plus importants organismes français, veut instaurer entre eux un dialogue permanent, leur donner l'occasion de mener ensemble, à frais partagés, des études fondamentales et concrètes sur les problèmes transversaux qu'ils rencontrent, leur permettre de faire passer des messages construits et concertés aux Pouvoirs publics comme aux organisations de défense des consommateurs.

Les intérêts des membres du Club, vous le constaterez vite, sont bien plus souvent convergents que divergents ! Très vite, le Club 2AT disposera d'un site Interne alimenté par les membres et par les études menées. »


T.M.com - Compte tenu du nombre d’organismes et institutions représentatifs du secteur du tourisme déjà existants et qui fonctionnent parfois cahin-caha, ne pensez-vous pas qu’une « couche » supplémentaire, sera de trop ?

Pierre Amalou
: « Parler d'une "couche" supplémentaire, c'est ne rien avoir compris à nos ambitions, à la mission que nous nous sommes fixée.

Le Club 2AT est un carrefour de rencontres entre des organismes qui sont confrontés aux mêmes problèmes et qui, jusqu'alors, s'efforçaient de les résoudre en ordre dispersé.

Le Club ne peut intervenir que sur des sujets transversaux qui concernent donc plusieurs (ou la totalité) de ses membres. Il s'interdit tout sujet d'ordre commercial ou bilatéral.

Ce n'est pas un organisme de plus, c'est un lien léger mais étroit et confiant entre tous les organismes d'importance qui ont à voir avec le Tourisme.

S'y retrouvent pour se concerter les transporteurs aériens et les aéroports (FNAM), les hôteliers et les restaurateurs de l'UMIH, les agents de voyages du CETO, du CERED, du SNAV et du LEVEL, les agences événementielles de l'ANAé, les transporteurs routiers de passagers ou loueurs que sont le SNET, le CNPA-Division Loueurs, France Limousines, etc. et toutes les associations de Tourisme réunies dans l'UNAT.

Soit au total, pour l'ensemble des adhérents, quelque 85 000 entreprises et associations, 380 000 salariés, 48 milliards d'euros de volume d'affaires. Pas mal, non ? »


T.M.com - Le Snav à qui nous avons posé la question ne semble pas au courant de cette initiative alors même qu’il figure parmi les Institutions faisant partie du Club 2AT ?

Pierre Amalou
: « Je ne peux croire que l'information circule mal à l'intérieur du SNAV et je ne sais qui vous avez interrogé ! Mais sans doute est-ce dû au fait que le président Colson était absent toute la semaine dernière et encore ce dernier mardi, comme vous l'avez rapporté dans TourMaG.com.

J'ai déjeuné voici une dizaine de jours avec Georges Colson, son épouse, un TO ; Georges Colson a exprimé le désir formel de rejoindre notre Club où la place du SNAV était d'ailleurs réservée depuis le premier jour.

Nous avons fait suivre cette demande légitime auprès de nos membres qui ont tous, sans exception, marqué leur accord.

Nous transmettons ces jours-ci le règlement intérieur du Club 2AT au SNAV pour qu'il soit approuvé par son Conseil d'administration ; c'est ainsi que nous avons procédé avec tous nos membres.

Nous avons précisé dans notre réunion de presse que "le SNAV était en cours d'intégration", ce sera chose faite dès l'accord formel de son Conseil d'administration et quand son représentant, après avoir participé à nos réunions, aura constaté leur intérêt et confirmé son adhésion à notre manière très consensuelle de fonctionner.

Je ne doute pas du résultat positif de la consultation de son Conseil par Georges Colson : contrairement à ce que certains mauvais esprits ont essayé de faire croire, le Club 2AT n'est pas une "machine de guerre" contre le SNAV !

Les agents de voyages ne sont qu'une fraction du monde du Tourisme, mais une fraction déterminante, pourquoi le SNAV serait-il menacé par l'existence de notre Club ?

La représentativité et l'impact du Tourisme auprès des Pouvoirs publics en France comme à Bruxelles seront d'autant meilleurs que le Club réunira toutes les branches qui le composent ? C'est tellement évident ! »


Contact : Pierre Amalou - email : pierre@amalou.com

Lu 4528 fois

Notez


1.Posté par jm le 12/06/2008 09:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tres belle initiative de Pierre Amalou si celle-ci est capable de faire entendre la voix des acteurs qui ne sont pas toujours representes aux instances. Bon courage !

2.Posté par Jean-François ALEXANDRE (DITEX) le 12/06/2008 09:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bon vent !
Soyez les bienvenus au DITEX à Avignon, une place vous y attend.


Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com