TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Comment Top Resa censure et fait pression sur la presse pro !

la direction générale fait de la communication ''ciblée''


Rédigé par Jean DA LUZ le Mercredi 13 Décembre 2006

Vous avez failli échapper ce mercredi dans les colonnes de TourMaG.com à l’information annonçant que Top Resa pour des raisons diverses et suite à un sondage qui s’interrogeait sur l’avenir du Salon, aurait lieu l’année prochaine les mercredi 26, jeudi 27 et vendredi 28 septembre 2007. Exit la journée de samedi. Ce communiqué était publié dès mardi 12h10 par un confrère qui s’est même fendu d’un « flash spécial » sur la chose.



L’information, plutôt du type promotionnel et même si elle ne bouleverse pas la face du monde du tourisme, a son importance pratique. Etonnés, nous avons contacté Top Resa mardi pour savoir s’il s’agissait bien d’un communiqué afin d’en informer nos lecteurs.

« On vous l’envoie tout à l’heure », nous informe-t-on. Dans le courant de la soirée, nous recevons un mail de la responsable marketing nous expliquant que « Le communiqué est entre les mains de notre Direction Générale qui souhaite le compléter avant diffusion, je pense pouvoir vous le faire parvenir demain matin (mercredi, ndlr). »

Ceci alors même que le communiqué figurait déjà depuis 12h10 sur un site de la presse pro (sic).

Ce mercredi matin à l’heure de bouclage de la Newsletter, toujours pas de communiqué… sauf chez un 2e confrère de la presse pro. Un oubli regrettable ? Non, plutôt un acte de « censure » de la part de la direction générale du Salon.
En effet, la semaine dernière, un article de Michel Ghesquière (LIRE) avait eu l’outrecuidance de critiquer (si l’on peut dire) le concept Top Resa et d’écrire tout haut ce que d’aucuns pensent tout bas.

Que disait-il ? Tout simplement que « L’un des reproches régulièrement faits à TOP Resa se situe dans sa localisation à Deauville. » ou encore « que ce salon qui se veut professionnel ressemble de plus en plus non pas à un endroit où l'on travaille mais plutôt à une immense opération de relations publiques. »

Un mépris évident pour nos 26 000 abonnés quotidiens

Bref, une phrase anodine que l’on a entendu des dizaines et des dizaines de fois et qui justifient d’ailleurs la réflexion actuelle sur l’avenir et l’évolution de la manifestation. Le lendemain, Joël Gangnery, DG de Top Resa nous adressait un mail s’interrogeant : « Que signifie cette attaque en règle contre Top Résa, qui est vraiment hors sujet ?

C'est inutilement agressif, la comparaison entre un salon belge à Bruxelles et un salon français à Deauville n'a aucun sens. Je croyais que nous fonctionnions avec toi et ton équipe sur un registre de communication intelligente et de partenariat, toute l'équipe de Top Résa tombe des nues. A te lire, si tu le souhaites ; Merci…
» signé Joël Gangnery

Manifestement, pour Top Resa et pour son directeur général, fonctionner « sur un registre de communication intelligente et de partenariat » signifie « surtout tu t’abstiens de toute critique » et subliminalement « sinon on pourra sévir… »

C’est petit, et cela témoigne d’un mépris évident pour nos 26 000 abonnés professionnels quotidiens et pour notre métier de journaliste. Quelle en sera l’étape suivante ? Nous ne serons plus invités à Top Resa parce que nous avons été (à peine) insolents ?

La rédaction de TourMaG.com n’entend pas se laisser dicter sa ligne rédactionnelle ni se laisser intimider par ce genre de brimades. Il faudrait que Top Resa et ses dirigeants redescendent de leur nuage et arrêtent de se comporter en roitelets, distribuant les points aux « bons » et aux « mauvais » média. C’est une attitude qui ne grandit pas la profession.

Nous demandons instamment au Comité d’organisation de dénoncer ce type de procédé indigne d’un grand salon professionnel comme Top Resa et d’un groupe comme Reed Expo.

Lu 10152 fois

Tags : amadeus
Notez


1.Posté par agv le 13/12/2006 14:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
j ai participe aux premiers salons top resas mais il faut avouer que depuis quelques
annees pour vous PAUVRES PROVINCIAUX nous faisions fiGure de PAUVRES
GENS a mon humble avis PARISIANISME OU IL FALLAIT SE MONTRER EMBRASSER TOUT LE MONDE SE FELICITER A TOUT VA TOUT ALLAIT BIEN BREF
LA PROVINCE N ETAIT PAS DANS LA MME COUR QUE CES GRANDS DONT NOUS SOMMES LES CLIENTS ET QUE NOUS FAISONS VIVRE mais qui nous ignorent et a la limite nous dedaignent.... LES PETITS RUISSEAUX FONT LES GRANDES RIVIERES ET IL FAUT BIEN AVOUER QUN JOUR OU L AUTRE LA ROUE TOURNE.
MERCI DE MAVOIR DONNE LE PLAISR DE CE PETIT COUP DE COLERE

2.Posté par z le 13/12/2006 20:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Continuez tourmag
et même si vous n'êtes pas dans la lignée des autres parutions, vous êtes les seuls à dire tout haut ce que l'ensemble de la profession pense tout bas, et d'apporter de vrais infos.
Donc bravo et on est derrière vous.
Les autres c'est pour passer le temps dans le métro, quand il n'y a pas d'affiche de Voici.
Z

3.Posté par Antonio Orozco le 14/12/2006 08:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour et bien venus au monde de Reed International !!
Je peux vous dire pour avoir été dans l'audio visuel pendant 20 ans que ces pratiques " d'intimidation " font parties de la politique et l'etat d'esprit de Ree.
en effet dans les salons de la tv comme le MIPTV ou le MIPCOM, reed fait la meme chose et non seulement avec la presse mais egalement avec les exposants !!
une fois qu'ils savent qu'ils sont les seuls sur le marché dans un secteur, ils se comportent en "diva" ou voir meme en "dictateurs" !
ce n'est qu'un debut, pour notre malheur futur à tous !
salutations amicales.
Antonio Orozco
General Manager
Jet-Travel Monaco



4.Posté par jjean-paul champeaux le 14/12/2006 08:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo ! Continuer !
Si je me souviens bien, ces gens s'étaient déjà "illustrés" en refusant de recevoir la Ministre du Tourisme parcequ'elle était communiste....
Ils devraient changer de nom et s'appeler "Down Resa" (pourkoi un sigle anglais d'ailleurs ?)
Un fidèle lecteur et supporter de Tourmag..

5.Posté par Gaudin Voyages-provence.com le 14/12/2006 09:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci Jean pour tes informations toujours objectives, j'ai depuis longtemps laissé de côté les publi-rédac de tes confrères trop frileux...ou trop gourmands de "Salam Aleikoum" L'occasion m'est donnée ce matin de déplorer que Top Résa s'obstine à laisser travailler debout autour de 10 PC confinés dans un espace restreint ses 16.455 visiteurs...

Bon d'un autre côté, tu sauras que ce n'est pas bon de se laissé tutoyer par tout le monde ;-))


6.Posté par Gérard Bottos le 14/12/2006 09:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo Jean Daluz et Tourmag !!
Même si nous n'avons pas toujours été d'accord.....
Il est vrai que vous dites tout haut ce que certains pensent tout bas : continuez !
Il est plus que nécessaire de ramener les choses à leurs justes places, TOP RESA est un salon beaucoup trop cher et sûrement pas implanté dans un lieu idéal.
Merci d'avoir eu le courage de le dire! Continuez, je pense que nous sommes nombreux à vous suivre et à pousser !
Merci
Gérard Bottos

7.Posté par Anne LUPO le 14/12/2006 09:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo pour votre courage et votre pertinence !
Il est grand temps que ces pratiques d'un autre âge soient rendues publiques et cessent.
Continuez dans cette voie, je pense que vous êtes largement soutenu et merci pour ce que vous faites.
(Même si je n'ai pas toujours le temps, je le prends tous les matins pour lire Tourmag.)
Anne LUPO.

8.Posté par STIVALA CATHERINE le 14/12/2006 10:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo ! enfin on ose dire bien haut que Top Résa n'est plus ce qu'il était. Nous avons expérimenté encore cette année, les réflexions de certains commerciaux qui ont refusé de nous recevoir parce qu'ils avaient "fait la fête la veille", d'autres ont fait mine de prendre nos commandes de brochures sur un Grand cahier...(elles ne sont jamais parvenues à l'agence !), certains stands se sont vidés l'après-midi du samedi autour de 15 h. Bref, n'oubions pas que les agences de province prennent souvent sur leur temps de week end pour monter à Deauville ! merci donc pour votre article révélateur !
Catherine Stivala

9.Posté par Jean-Marc Perrot le 14/12/2006 10:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Continuez TourMaG à empêcher de ''penser en rond''.
Top Résa n'est en effet rien d'autre qu'une fête , dans une ville -certes sympathique- où il n'y a même pas un aéroport international ;un comble pour un ''grand''salon professionnel!
Beaucoup attendent plus et ne peuvent s'empêcher de faire des comparaisons avec WTM à Londres ou mieux, l'ITB de Berlin.
Souhaitons que le temps de la complaisance et de l'auto-satisfaction sera bientôt fini...et que l'on pourra se mettre vraiment au travail.
Jean-Marc Perrot
Conseil en communication

10.Posté par laurence le 14/12/2006 11:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'on ne peut jamais finir l'année sereinement : l'an dernier, c'était "la banlieue" ou "les banlieux",....... cette année , c'est Jean...... qui jette un coup de pied dans la fourmillière de TOP RESA !! Au fait, n'y aurait il pas lassitude d'une formule trop rodée ! sans surprise ! pourquoi ne pas innover sur un nouveau lieu ! qui serait plus
"juste" pour les uns et les autres ! géographiquement et qui relancerait la curiosité, en abandonnant une certaine routine ?

11.Posté par Bénédicte Lancelot le 14/12/2006 12:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi pas Toulouse pour le prochain Top Resa...?

12.Posté par SANSLAVILLE JEAN LUC le 14/12/2006 12:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,

Je partage tout à fait l'analyse de TOURMAG, Top résa est de plus en pkus cher, les hôtels, les restaurants, je ne parle pas des couts des stands, cette année un accès wifi pour 1 journée coutait plus de 200 € ! Du vol manifeste, alors que nous sommes la pour travailler.

On y rencontre les amis et les professionnels avec qui nous sommes en relation toute l'année. Un bon moment pour faire la fête, question business je m'interroge sur l'intêret de ce salon ?

Une rente de situation pour les organisateurs que je trouve de plus en plus arrogants et qui prennent les professionnels pour des imbéciles avec des coûts complètement hors sujet.

l faudrait changer de lieu et de formule, et casser une routine "bien Française"

Jl Sanslaville



13.Posté par Monique le 14/12/2006 12:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Wouaouh, que de rébellion dans ce "beau monde" qu'est le toursime !!
Je reste cependant perplexe dans la façon de régler ses comptes de la sorte, publiquement, en citant les propos (à la lettre près j'imagine) de Mr Gangnery... Et puis, est-ce vraiment une surprise pour vous de constater de tels procédés de communication dans le toursime ?? "surtout tu t'abstiens de toute critique sinon on pourra sévir" Ah oui, c'est vrai que la presse touristique professionnelle est bien évidemment très loin, dans la pratique, de ce que nous, employés et agents de maîtrise en plein dans le concret, vivons au quotidien en terme de communication dans le tourisme... Et bien oui, le toursime est une énorme monarchie, ou les PDG oublient vite d'où ils viennent (malheureusement rarement issus eux-même de la vente ou du technique propre à la conception des voyages). "La direction de Tourmag n'entend pas se laisser dicter sa ligne rédactionnelle ni se laisser intimider par ce genre de brimades" = on a bien compris oui !!! "Il faudrait que Top Résa et ses dirigeants redescendent de leur nuage et arrêtent de se comporter en roitelets, distribuant les points aux bons ou aux mauvais médias" = excellente remarque que nous pouvons largement étendre à une bonne majorité de personnes et peudos PDG dans le toursime. "C'est une attitude qui ne grandit pas la profession" = parce que sincèrement, c'est une grande et classieuse profession quand on voit ce que deviennent les salons "professionnels" ?? Vous aussi Tourmag, descendez de votre nuage et épargnez-nous cet article de "média-réalité", c'est CA le tourisme !!!

14.Posté par Rédaction le 14/12/2006 13:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour !
Vous avez l'air très amère et mal à l'aise dans "cette profession", j'imagine à vos propos que vous êtes une professionnelle du tourisme.
Le monde du tourisme, ne vous en déplaise, n'est pas meilleur ou pire qu'un autre. Je peux vous garantir que l'herbe n'est pas plus verte dans le pré du voisin =;O)) Et d'ailleurs, ce n'est pas le sujet du débat. Nous aimons ce métier et ceux qui le font et l'avons choisi en tant qu'observateur privilégié.
Pour revenir à nos moutons, ce qui est en cause ici c'est une méthode. Une méthode que nous n'acceptons pas. Rien d'autre. Alors merci de ne pas faire d'amalgame et à très bientôt sur nos lignes =:O))
Très cordialement

15.Posté par LE BRETON le 14/12/2006 20:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
JE PROPOSE UN TOP RESA à l'ile de SEIN ... c'est magique un jour de grosse mer!!!

16.Posté par Yves le 15/12/2006 02:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Regard d'un ex pro du tourisme.
Bonjour Tourmag,
Et oui l'insolence de certains pro laisse peu de visibilite a un secteur professionnel. Exemple, marjinaliser les personnels en stand by de poste a l'acces a la seule grand messe ou ignorer ses pairs qui furent les premieres pierres d'une belle pyramide, c'est couper la branche sur laquelle on souhaitait prendre de la hauteur.
Garder votre pernitence de journaliste, il ne doit pas y avoir de sujet qui fache.
Cordialement

17.Posté par z le 16/12/2006 10:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
CHER TOURMAG
Voilà, vous lancez une pierre dans la marre et vous avez des réactions du terrain.
Seulement, trop peu, alors que la grande majorité de la profession pense la même chose :
RAS LE BOL DE L'AUTOSUFFISANCE ET DU DEBALLAGE DEAUVILLESQUE
Notre profession souffre depuis plusieurs années, n'est pas aidée par notre gouvernement alors que nous sommes le seul secteur pourvoyeur d'emplois......
LA LISTE DES COMPLAINTES EST TROP LONGUE.

UNE SUGGESTION : LAISSEZ VOTRE EDITO EN PREMIERE PAGE PLUSIEURS SEMAINES AFIN QUE LE MAXIMUM DE NOS CONFRERES PUISSENT S'EXPRIMER SUR LE SUJET. PEUT ETRE QUE CELA FERA REFLECHIR NOTRE STRATOSPHERE.

Bon week end les amis
Z


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com