Loading


Comment vendre des séjours durables ? Ce n'est pas bien dur !

10 arguments clés pour les agents de voyages


TourMaG.com poursuit sa série pratique pour aider les agents de voyages à mieux vendre les séjours de niche. A la veille la de la Journée du Tourisme Responsable ce vendredi 1er juin 2012, voici comment booster les voyages durables, un produit très tendance qui peine pourtant à se faire une place dans les agences.



Définitions

La découverte, le dépaysement, la rencontre, l'étonnement. Tels étaient les objectifs des tous premiers touristes, qui ont été dénaturés par le tourisme de masse.   Aujourd'hui, le tourisme durable permet de revenir à ces fondamentaux, de retrouver l'essence même du voyage./photo dr
La découverte, le dépaysement, la rencontre, l'étonnement. Tels étaient les objectifs des tous premiers touristes, qui ont été dénaturés par le tourisme de masse. Aujourd'hui, le tourisme durable permet de revenir à ces fondamentaux, de retrouver l'essence même du voyage./photo dr
La sixième édition de la journée mondiale pour un tourisme responsable se tiendra à Paris le 1er juin prochain.

L'occasion de bûcher votre argumentaire de vente concernant les séjours durables aujourd'hui très tendance mais difficilement identifiables.

En effet, le tourisme durable regroupe plusieurs dimensions.

Respectueux de la planète et des populations, il tente de minimiser les impacts négatifs des voyageurs sur les lieux visités.

On l'appelle aussi solidaire lorsqu'il englobe une dimension responsable ou éthique. Il aide au développement économique des populations locales, à la préservation des ressources naturelles, culturelles et sociales.

Le tourisme solidaire va encore plus loin que les deux autres en s'associant plus étroitement avec des projets de solidarité. Dans ce cas, une partie du prix est reversé aux associations locales afin de financer des actions de développement.

Comment vendre des séjours durables ? Ce n'est pas bien dur !
Retrouver la vocation originale du tourisme

La découverte, le dépaysement, la rencontre, l'étonnement. Tels étaient les objectifs des tous premiers touristes, qui ont été dénaturés par le tourisme de masse.

Aujourd'hui, le tourisme durable permet de revenir à ces fondamentaux, de retrouver l'essence même du voyage.

Comment vendre des séjours durables ? Ce n'est pas bien dur !
Des tarifs accessibles

Un séjour estampillé durable ne coûte pas forcément plus cher qu'un voyage classique.

Bien sûr, ses tarifs n'ont rien de comparables avec un voyage acheté en dernière minute sur internet.

Mais à prestations égales, les prix sont similaires.

Comment vendre des séjours durables ? Ce n'est pas bien dur !
Participer à l'économie locale

Contrairement au tourisme classique, la majorité des devises apportées par les voyageurs profitent réellement aux populations locales.

Les hébergements choisis sont également tenus par des locaux. Enfin, les voyagistes s'engagent à payer dignement les prestataires et salariés avec lesquels ils travaillent.

Comment vendre des séjours durables ? Ce n'est pas bien dur !
Voyages en petits groupes

Les groupes constitués par les opérateurs de tourisme durable sont volontairement réduits. Aucun risque de se retrouver dans un autobus de 50 personnes ou dans un hôtel de 500 chambres.

Ces groupes à taille humaine favorisent les échanges entre les voyageurs, mais permettent également de mieux s'intégrer dans certains petits villages, peu adaptés pour recevoir des centaines de personnes.

Comment vendre des séjours durables ? Ce n'est pas bien dur !
Le luxe solidaire

Aujourd'hui il n'est plus nécessaire de sacrifier son confort aux besoins de la planète. De nombreux établissements particulièrement luxueux jouent la carte du durable en œuvrant pour la protection de l'homme et de l'environnement.

Les TO spécialistes l'ont bien compris et ne manquent pas de signaler dans leur brochure le niveau de confort des hébergements.

Comment vendre des séjours durables ? Ce n'est pas bien dur !
L'offre durable des grands TO


Le tourisme durable n'est plus l'affaire d'une poignée d'utopistes. Même les grands voyagistes s'y mettent, avec des productions spécifiques.

AS Voyages possède une commission éthique et développement durable et le SNAV a publié un livret vert, qui présente les principaux fournisseurs engagés dans cette démarche.

Bref, le tourisme durable est pris au sérieux par tous les professionnels. Mieux vaut donc ne pas manquer cette tendance qui tend à devenir un véritable mode de consommation.

Comment vendre des séjours durables ? Ce n'est pas bien dur !
Hors des sentiers battus

L'expression "voyager hors des sentiers battus" retrouve tout son sens avec le tourisme durable. En effet, un grand nombre de spécialistes offrent une production particulièrement pointue sur des zones totalement inconnues du grand public.

Aucun risque de se retrouver nez à nez avec d'autres voyageurs. Vos clients seront les seuls à découvrir une région inédite, grâce à des circuits montés par des opérateurs expérimentés.

Comment vendre des séjours durables ? Ce n'est pas bien dur !
L'expertise d'un spécialiste

Les TO de tourisme durable produisent eux-mêmes leurs séjours. Ils ont noué au fil du temps des relations privilégiées avec leurs partenaires nationaux.

Leurs clients sont souvent reçus en amis et non pas en touristes anonymes. L'occasion de rencontres fortes et authentiques avec les opérateurs locaux.

Comment vendre des séjours durables ? Ce n'est pas bien dur !
La certification

Il existe pléthore de labels qui certifient les produits touristiques et les hébergements. Pour faire simple, retenons les deux principaux qui regroupent des TO engagés dans cette démarche.

Agir pour un Tourisme Responsable (ATR) compte aujourd'hui 13 membres, dont beaucoup de spécialistes de l'aventure ainsi que Voyageurs du Monde.

L'Association pour un Tourisme Equitable et Solidaire (ATES) rassemble une vingtaine de voyagistes plus spécialisés dans une région du monde.

Il existe bien entendu d'autres labels et certifications. Ceux qui veulent en savoir plus peuvent se rendre sur le site de l'Association des Acteurs du Tourisme Durable, qui présente toute l'actualité de la profession dans ce domaine.

Comment vendre des séjours durables ? Ce n'est pas bien dur !
Se donner bonne conscience

Plus d'un Français sur deux déclare donner à une association caritative. C'est donc le moment ou jamais de titiller la conscience philanthropique de vos clients en leur présentant les bénéfices concrets d'un séjour durable.

En effet, une partie du prix est souvent reversé aux associations humanitaires pour construire des écoles, des puits, des hôpitaux et autres infrastructures de développement.

Comme quoi business et bonne conscience ne sont pas forcément incompatibles.

Marianne Didierjean, co-fondatrice de Voyager Autrement

Comment vendre des séjours durables ? Ce n'est pas bien dur !
"Encore bien peu d'agences distribuent notre production et nous n'avons malheureusement que peu de moyens pour organiser des séances de formation.

Pourtant, nos séjours peuvent plaire à tous. Nous proposons de retrouver la vocation première du tourisme, d'être un véritable voyageur et pas un simple consommateur de sites et de paysages.

De plus, grâce à nos petits groupes, nos clients créent des liens très facilement et deviennent souvent amis à leur retour. Ce type de séjour ne s'adresse pas qu'à des militants, mais à tous ceux qui ont un intérêt pour les autres, qui refusent de se laisser enfermer dans une bulle.
"

Voyager Autrement

Retrouvez la brochure Voyager Autrement sur Brochuresenligne.com®

Robert Dompnier, co-fondateur de Tirawa

Comment vendre des séjours durables ? Ce n'est pas bien dur !
"Equitable, responsable, solidaire : les multiples expressions qui désignent le tourisme durable embrouillent parfois le voyageur potentiellement attiré par ce type de voyages.

Les vendeurs doivent donc expliquer précisément la nature de ce type de séjour, avec toutes ses implications environnementales sociales et culturelles.

Certes, les clients qui vont vraiment acheter ces voyages restent encore bien minoritaires. Mais tous apprécieront un discours engagé, respectueux des hommes et de la planète.
"

Tirawa

Guillaume Cromer, directeur ID-Tourism Consulting

Comment vendre des séjours durables ? Ce n'est pas bien dur !
"Le retour à la nature, l'authenticité, les rencontres avec les populations locales : voilà exactement ce à quoi aspirent les voyageurs aujourd'hui. Et ce sont justement les thèmes prônés par le tourisme durable.

Mais attention à ne pas en faire trop, au risque d'effrayer et culpabiliser les clients.

Les vendeurs peuvent également penser à développer ces thématiques sur des voyages en France. On trouve en effet toute une gamme de nouveaux séjours qui valorisent les produits locaux, les hébergements alternatifs et l'écomobilité. Je pense par exemple aux séjours à vélo pour découvrir le patrimoine français.
"

ID-Tourism Consulting

En chiffres

Coté client, si les intentions sont là, elles peinent à se transformer en acte d'achat. Selon les derniers chiffres d'Atout France, 28% des Français connaissent l’expression tourisme durable et 69% l’expression tourisme responsable.

Près de 88% de la clientèle française trouve la démarche intéressante, 68% est prête à privilégier une destination en faveur de l’écologie.

Mais dans la pratique, seuls 4% des Français disent avoir acheté une offre relevant du tourisme durable ou responsable. Reste donc une majorité à convaincre !


Rédigé par Laury-Anne CHOLEZ le Mardi 10 Avril 2012
Lu 5147 fois
Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Les Offres d'Emploi sont payantes
Valérie DUFOURPour connaître les modalités précises, merci de contacter Valérie DUFOUR
Tel. 06.99.07.16.66
valerie.annonces@tourmag.com

Suivez l'emploi
Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn
Viadeo


Ebook Emploi















Contact   Publicité   La Presse en parle   Plan du site

Le groupe TourMaG.com publie également TourMaGazine.fr, 1er quotidien du voyage et des loisirs; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyage et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.