TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Concept : "le Buddha Bar Spa prend le contre-pied du soin thermal"

L'interview de Richard Cuello directeur du Hilton Evian-les-Bains et Sarah Maingaud, spa manager


le Mardi 2 Juillet 2013

Le concept du Buddha-Bar Spa a été décliné en spa avec un premier établissement ouvert à Evian-les-Bains accolé à l'hôtel Hilton. Une incursion asiatique qui rompt avec la tradition de la station thermale. A proposer à une clientèle chic et trendy en quête d'originalité, d'évasion mais pas d'un spa thermal.



Sur 1500 m2 chic et zen, le Buddha-Bar Spa fusionne traditions ancestrales, bienfaits de la nature et expériences sensorielles. DR
Sur 1500 m2 chic et zen, le Buddha-Bar Spa fusionne traditions ancestrales, bienfaits de la nature et expériences sensorielles. DR
TourMaG.com - Comment le concept Buddha-Bar a-t-il été décliné en spa ?

Sarah Maingaud : "La branche spa est née du même concept que le bar.

Le Buddha Bar Spa est entièrement tourné vers l'Asie, jusque dans les soins avec, par exemple, des rituels tibétains, ayurvédiques... Ou encore la Bento Box : un forfait pour un massage japonais à deux dans une salle à la décoration japonaise, avec cheminée et lit à baldaquin.

Cet esprit d'Asie nous a valu le titre de "meilleur design" lors des Trophées du Spa 2012.

Un immense Buddha veille ainsi sur l'accueil et de la musique a été créée spécialement pour le spa, alors que des effluves d'encens parfument le lieu."

TourMaG.com - Pourquoi avoir choisi Evian-les-Bains et Hilton pour ce premier spa ?

Richard Cuello :
"Buddha-Bar voulait que le spa soit dans une ville d'eau. Il se trouve qu'au même moment, Hilton ouvrait un hôtel très moderne à Evian-les-Bains.

Le fait de s'installer dans une ville de tradition thermale est un choix stratégique. Il correspond finalement à l'évolution du traitement par l'eau dans une ville qui a une forte expérience de thermalisme.

Richard Cuello et Sarah Maingaud, directeur et spa manager du Hilton Evian-les-Bains. ©DR
Richard Cuello et Sarah Maingaud, directeur et spa manager du Hilton Evian-les-Bains. ©DR
Du côté de Hilton, le choix a été fait en fonction du style de l'hôtel, très moderne, qui s'adapte parfaitement au concept chic et trendy du spa.

Mais il est certain que le Buddha Bar ne serait pas adaptable à tous les hôtels du groupe."

TourMaG.com - Comment vous intégrez-vous dans l'offre thermale de la station ?

Richard Cuello :
"Que ce soit l'hôtel ou le spa, nous prenons vraiment le contre-pied de ce qui se fait sur Evian.

Nos traitements ne sont pas médicalisés. Nous avons choisi d'être en rupture totale avec le thermalisme. Nous n'utilisons d'ailleurs pas du tout d'eau thermale."

Sarah Maingaud : "Mais attention, nous n'avons pas voulu faire un spa exotique. Nous avons vraiment creusé le concept.

Les massages ayurvédiques ont été créés par des maîtres ayurvédiques. Ces derniers ont formé notre personnel. Et nous avons toujours deux formatrices à domicile qui contrôlent le sérieux des protocoles. Il en va de même pour le fitness et les cours de lifestyle.

Côté produit, nous avons lancé notre propre ligne à base de plantes cueillies sur les montagnes du Tibet et nous avons créé un protocole signature qui s'ouvre avec un bol tibétain. Les mouvements sont inspirés du massage thaï avec des étirements, des techniques très profondes venant du Tibet.

A partir du moment où on entre dans le spa, on est vraiment dans une bulle, dans un autre monde. Nous offrons une expérience globale qui traite le corps et l'esprit ; y compris à travers des exercices aquatiques avec yoga, relaxation, méditation dans l'eau."

TourMaG.com - De fait, quelle est donc la clientèle visée ?

Richard Cuello :
"Globalement, nous sommes positionnés sur un marché plus luxueux que celui des Thermes d'Evian. Nos clients sont des personnes qui aiment le service, la prise en charge, l'amplitude d'horaires.

Au niveau des soins, 60% des personnes qui fréquentent le spa sont des clients de l'hôtel, 40% des locaux.

Il ne faut pas oublier que nous sommes à côté de la Suisse, qui se trouve sur l'autre rive du lac. L’embarcadère navette entre Lausanne et Evian se situe à seulement 5 minutes de notre établissement."

TourMaG.com - Le spa est-il un moteur de remplissage pour l'hôtel ?

Richard Cuello :
"Tout à fait. Le spa est en lui-même une destination. 10 mois dans l'année, il est la raison principale de séjour à l'hôtel pour la clientèle individuelle. Et nous avons également une importante clientèle séminaire qui nous sélectionne pour les mêmes raisons."

TourMaG.com - Comment travaillez-vous avec les agences de voyages ?

Richard Cuello :
"Les agents sont un moyen supplémentaire de réservation. Nous avons une saison TO. D'octobre à février - où nous packageons pour les tour-opérateurs des séjours nuits + soins. Nous avons également des contrats avec certains d'entre eux, qui comprennent des options dédiées.

Nous ne sommes pas sur GDS. C'est techniquement compliqué. Mais nous avons dernièrement mis en ligne, sur Hilton.com, une page sur le spa, pour nos partenaires.

Les agences sont rémunérées sur les soins avec un système de commissions, comme sur les chambres.

Mais il y a un besoin de formation au niveau des agents. Nous organisons des visites guidées tous les ans pour qu'ils puissent poser toutes les questions qu'ils souhaitent, être sûr qu'ils connaissent notre offre, notre concept, nos soins pour les conseiller."

Sarah Maingaud : "Les clients au moment de la réservation recherchent vraiment du conseil au niveau des soins."

Lu 2254 fois

Notez

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com