TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Conferencia Travel : "la réservation au spa ne peut pas se faire automatiquement"

L'interview de Alain Hamparsumyan, directeur général de Conferencia Travel


le Lundi 17 Juin 2013

En 10 ans d'existence Conferencia Travel, centrale de réservation btob réservée aux organisateurs de salons et de congrès, a vu le bien-être prendre une place de plus en plus importante dans ces manifestations. Mais de gros efforts restent à faire pour pouvoir automatiser les réservations de soins individuels en amont.



Alain Hamparsumyan, directeur général de Conferencia Travel
Alain Hamparsumyan, directeur général de Conferencia Travel
TourMaG.com - Conferencia Travel vient de fêter ses 10 ans. Comment avez-vous vu évoluer l'offre bien-être de votre portefeuille hôtelier au cous de cette décennie ?

Alain Hamparsumyan : On a assisté à une évolution très rapide.

En quelques 10 ans, tout ce qui est spa, est devenu le champs de bataille des 4 et 5 étoiles. Presque plus aucun établissement en 4 étoiles ne s'ouvre désormais sans avoir un spa et les établissements plus anciens doivent rénover leurs installations pour rester aux mêmes standards.

Cette tendance est même en train de glisser vers les petits 4 étoiles de moins de 50 chambres et les 3 étoiles.

TourMaG.com - Du côté des clients, comment a évolué dans le même temps l'utilisation de ces équipements ?

Alain Hamparsumyan : Nos clients sont des organisateurs de congrès, des salons professionnels. Ces manifestations sont très intensives sur environ 3 jours qui sont systématiquement organisées en fin de semaine ou le week-end, jamais en début de semaine pour ne pas gêner l'activité professionnelle des participants.

Avant on voyait que pour deux jours et demi de travail, les participants pouvaient rester 3 ou 4 nuits pour profiter de la destination, des installations des hôtels où ils descendaient.

Aujourd'hui, ils ont des agendas surchargés et limitent au plus possible la durée de leurs déplacements. Souvent, ils arrivent le matin de l'ouverture et repartent le dernier jour du congrès, dès le soir même.

Conclusion : les journées de congrès sont vraiment intenses.

Pour se détendre, les gens ont tendance à utiliser le spa. Ils vont aller au fitness, dans les espaces humides pour se détendre. Souvent aussi, ils vont s'offrir au moins un soin. Mais cela reste une démarche individuelle.

TourMaG.com - Ne donnez-vous pas aux participants la possibilité de réserver des soins en amont pour être certain d'avoir de la place ?

Alain Hamparsumyan : Nos clients sont les organisateurs de congrès et de salons.

On leur livre clef en main le système de réservation hôtelière qu'ils vont mettre en ligne sur leur propre site. Le spa n'est pas proposé comme une activité aux congressistes.

On avait tenté de le faire lors des premières éditions de l'EMAA - Congrès de médecine anti-âge - à Monaco, mais ça n'a pas marché même si nous étions commissionnés sur des taux proches de ceux de la restauration.

En fait, c'était surtout très compliqué car chaque hôtel à son propre système de réservation au spa. Ce système de réservation communique avec les hôtels pour les chambres et ses autres services.

Mais en matière de spa, chaque hôtel à sa propre organisation.

Souvent le système de réservation du spa et celui de l'hôtel sont différents. Conclusion, faire les réservations des activités au spa en amont est une véritable usine à gaz, car ça ne peut pas se faire automatiquement. Il faut avoir un relais supplémentaire.

Lu 631 fois

Notez

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com