TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Convention Snav à Biarritz : que gagnera-t-on et pourquoi y aller ?

l'interview de Christian Orofino, Président de la Convention 2009


Rédigé par Jean DA LUZ le Mardi 13 Janvier 2009

Les inscriptions pour la convention du Snav à Biarritz, du 28 au 31 janvier prochain, jouent les prolongations. On approche la barre des 230 inscriptions et les organisateurs tablent sur 300. Un objectif d'autant plus réaliste que, cette année est un tournant pour la profession. Le 28 janvier prochain, le nouveau projet de loi sur la vente à forfait sera déposé par Hervé Novelli, ministre du Tourisme. Les explications de Christian Orofino, Président de la Convention 2009.



Convention Snav à Biarritz : que gagnera-t-on et pourquoi y aller ?
TourMaG.com - Vous venez de repousser le délai des inscriptions à la Convention du Snav à Biarritz. Où en êtes vous exactement ?

Christian Orofino
: "Chaque année, nous repoussons l’inscription d’une semaine, car nous sommes comme nos clients : nous pensons à nous inscrire, mais nous le faisons toujours à la dernière minute…

Nous devrions enregistrer au final environ 300 participants, ce qui, dans le contexte actuel, démontre que nos adhérents ont besoin de se voir pour faire le point sur notre profession."


T.M.com - Le moins que l'on puisse dire à propos du programme des conférences, c'est que le contenu n'est pas très bien vendu... Quels enseignements, si je suis agent de voyages, vais-je retirer de cette convention ?

C.O.
: "Une convention n’est pas un spectacle, pour lequel des billets seraient mis en vente. Une convention est un temps de travail, qui permet aux participants de prendre du recul par rapport à leur quotidien. Nous avons prévu trois temps :

Notre syndicat
Il n’y a pas de convention sans le syndicat. Le mercredi 28 janvier, nous présenterons à nos adhérents les différents travaux du Snav et les résultats obtenus par ses différentes instances depuis un an. La parole sera donnée aux adhérents qui pourront exprimer leur opinion sur ces différentes actions. L’adhérent sera au cœur du débat.

La Réforme
Le nouveau texte de loi va être déposé par Hervé Novelli le 28 janvier au conseil des ministres. Entre le dépôt de ce texte en conseil des ministres fin janvier, le vote de la loi à la session parlementaire de printemps et le décret d’application, qui devra être finalisé avant fin décembre, il y aura le jeudi 29 janvier et la venue à Biarritz de Monsieur Novelli, le Secrétaire d’Etat au tourisme, pour expliquer ce texte, largement amendé par le SNAV, aux adhérents.

Là encore, l’adhérent aura la parole et sera au cœur du débat. Cette réforme s’inscrit dans le cadre de la directive européenne des services, que Margie Sudre, eurodéputée et Présidente de l’inter-groupe du Tourisme au Parlement européen, exposera ce même 29 janvier dans l’après-midi. L’adhérent sera toujours au cœur du débat.


La conjoncture
L’activité touristique n’est pas isolée, elle subit aussi la conjoncture. Comment se situe-t-elle actuellement et surtout comment évoluera-t-elle dans l’avenir, compte tenu des bouleversements financiers et géopolitiques.

Deux personnalités viendront positionner notre activité dans ce contexte : Marc Touati, économiste, et Alexandre Adler, sociologue. Ils répondront aux participants qui seront, encore une fois, au centre de ces réflexions qui conditionnent notre avenir.

Trois temps, trois cercles de travail, mais tous orientés vers l’information que nous devons à nos adhérents et vers l’écoute et le respect de leurs expériences respectives.

Bien entendu, le sujet qui sera présent dans tous les débats sera celui de la nécessaire réorganisation des partenariats entre nos différents métiers, pour faire face aux nouveaux distributeurs qui vont émerger avec la nouvelle loi, pour faire face aussi aux différentes OPA, amicales ou inamicales, et enfin et surtout, pour faire face aux crises qui nous secouent régulièrement et devant lesquelles nous sommes à chaque fois désarmés."


T.M.com - Pour drainer une fréquentation record n'était-il plus pertinent de tenir cette manifestation à Paris ou à Lyon, afin de faire gagner du temps à tout le monde ?

C.O
. : "D’abord, nous voulons faire de Biarritz, ville européenne en raison de sa situation frontalière, un rendez-vous annuel, comme l’a été par exemple Deauville.
Ensuite, si nous changeons chaque fois de lieu, nos adhérents passeront trop de temps à se situer, au lieu de se concentrer sur les débats que nous leur proposons

Enfin, vous citez Lyon, qui est une belle ville de congrès, mais pour loger des centaines d’adhérents dans plusieurs hôtels, tous éloignés du Palais des congrès, il faut prévoir des temps de transfert.

Les 4 hôtels que nous avons prévus à Biarritz sont tous situés au maximum à 5 minutes à pied du centre des congrès."


T.M.com - En temps de crise, ne fallait-il pas éviter les « signes extérieurs de richesse » ? Par exemple, un tournoi de golf qui clôture la Convention, n’est-il pas un peu indécent, dans la mesure où beaucoup de patrons se demandent de quoi sera fait demain ?

C.O.
: "A question démagogique et populiste, je réponds de la même façon : Nous aurions pu organiser cette convention dans un camping et chaque participant aurait apporté sa gamelle ! Qu'en pensez-vous ?"


Lu 3800 fois

Notez


1.Posté par diplomat le 15/01/2009 10:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Polémique quand tu nous tiens....La neige était annoncée plusieurs jours en avance...
anticiper c'est prévoir...et c'est comme les ascenseurs d'Adp... ils augmentent les taxes...mais comme ils sont souvent en pannes ... surtout lorsque la haute saison approche...Résultat, il ne nous les renvoie jamais !

2.Posté par THOREL le 15/01/2009 17:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous y serons.

Selectour Voyages THOREL

3.Posté par guy lux le 15/01/2009 18:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour éviter les signes extérieurs de richesse vous auriez pu demander cher Jean :
Est-ce que le ministre vient en jet privé ou par un vol régulier ???

4.Posté par Patrice JANSSENS - UPAV (Belgique) le 16/01/2009 16:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cocoricoooo.....230 particpants pour le SNAV..... Cela conforte notre sentiment de satisfaction d'avoir pu réunir 240 participants à la dernière Convention de l'UPAV (Agences de voyages belges & francophones) qui a eu lieu à Vittel en ocotbre dernier. Le contenu et la qualité didactique sont les 2 seuls arguments de nature à retenir l'attention des agences de voyage indépendantes....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 08:45 Macao : 5 TO en éductour avec Air France


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com