TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Convention Sud-Ouest : Le SNAV ''sans tabou''

Du 25 au 28 mars 2006 en Laponie finlandaise


Rédigé par Michèle SANI - redaction@tourmag.com le Mardi 28 Mars 2006

Les seize Chambres Régionales du SNAV organisent chaque année leur convention. Ces rencontres ont plusieurs objectifs. Elles donnent aux agences de voyages, parfois isolées dans leur région, l’occasion d’avoir une réflexion commune sur les problèmes rencontrés dans leur quotidien tout en s’interrogeant sur les mutations de leur métier et l’évolution de
leur syndicat.



Convention Sud-Ouest : Le SNAV ''sans tabou''
En Laponie, le SNAV était représenté par Philippe Laloue, secrétaire général adjoint qui a répondu sans détour aux questions des adhérents de la région Sud-Ouest. Les séances de travail ont mis l’accent sur les grands dossiers de la profession au rang desquels l’organisation propre aux régions et la responsabilité des agences de voyages face aux consommateurs prennent une dimension de plus en plus importante.

A 250 kilomètres au nord du Cercle Polaire

Ces conventions permettent aussi de cimenter de façon informelle les liens de solidarité des agents de voyages, même s’ils n’appartiennent pas aux mêmes familles professionnelles. Elles sont enfin l’occasion de découvrir, une ville, une région, un pays.

Thierry Debourg, président du SNAV Sud-Ouest nous a entraîné sur les sentiers immaculés d’une Laponie éloignée, méconnue et encore préservée des chaos du monde. Le voyage organisé par Dominique Friedman, directeur général de Nortours et ses partenaires finlandais fut une première, une découverte totale pour les 55 participants.

Laponie, 200 000 habitants et 230 000 rennes sans compter les élans, les ours, les loups et les renards. Pays de l’extrême, aux nuits hivernales interminables, aux journées ininterrompues de l’été. Pays aux flamboyantes aurores boréales et aux soleils de minuit,
la Laponie appartient encore aux chasseurs, aux éleveurs de rennes et aux chercheurs d’or.

Nous sommes à Saariselka, un bourg de 400 habitants, situé à une vingtaine de minutes de l’aéroport d’Ivalo. Station réputée de ski nordique, elle compte 12 500 lits répartis en quatre hôtels. La neige est assurée d’octobre à fin avril. Le Cercle Polaire est à 250 kilomètres au sud et la Russie, à une cinquantaine de kilomètres. Une neige profonde de 60 centimètres à peine annonce déjà le printemps. Il arrivera fin avril et sera fulgurant.

Entre deux balades en traîneau à chiens ou à rennes et une course en moto neige, entre la visite d’un élevage de rennes et une partie de pêche « blanche » (en creusant un trou dans un lac gelé) le programme des séances de travail furent naturellement studieuses.

Jour 1 : les pièges de la décentralisation

Les chambres syndicales régionales sont très inégales en terme de superficie et de licences répertoriées. Ainsi, le Sud-Ouest est l’une des plus étendues. Elle s’étend de La Rochelle au Pays Basque et englobe notamment les Deux Sèvres, le Pays Basque et le Limousin.

« Il faut revoir les budgets et répartir de façon plus harmonieuse le nombre de licences. Notre région est trop étendue. Nous avons des difficultés pour aller à la rencontre de nos adhérents et organiser nos réunions. Les déplacements entraînent des frais et notre budget est limité comparativement à d’autres chambres régionales moins étendues en terme de superficie mais qui, en revanche, comptent de nombreux adhérents » déclare Thierry Debourg.

Vivement sollicités pour participer aux Commissions Techniques du SNAV qui se déroulent au siège parisien, les régionaux opposent leur manque de disponibilité - certaines commissions se réunissent au minimum une fois par semaine - et les frais occasionnés par ces déplacements. L’animation des commissions techniques reste donc une affaire très parisienne.

Un nouveau découpage territorial des régions qui passeraient de 16 à 22 et s’apparenteraient aux régions administratives est une proposition qui pourrait être étudiée dans le cadre de la révision des statuts d’autant que des représentants du SNAV sont appelés à siéger dans les réunions CDAT des préfectures où sont délivrées les licences.

Convention Sud-Ouest : Le SNAV ''sans tabou''
Communiquer : plus facile à dire qu’à faire

Délais d’informations, problèmes d’agendas, réponses en attente pour des informations pratiques, techniques et juridiques souvent relatives à des problèmes de responsabilité et d’après vente sont quelques unes des critiques des régionaux à l’encontre du « national ».

Le nouveau site Internet du SNAV devrait pallier à ses défaillances. Après « Cap News » qui se veut hebdomadaire et traite de toute l’actualité, les adhérents auront à moyen terme un accès réservé et un mot de passe.

Avec Amadeus comme fournisseur, ils y trouveront les comptes-rendus des commissions techniques, un forum d’échanges et de nombreuses informations juridiques illustrées par des exemples vécus. Philippe Laloue a précisé que le site snav.org avait en deux mois répertorié 6 500 abonnés, score honorable quand on sait que le SNAV regroupe 1 406 licences.

Le juridique, un service à étoffer

Une responsabilité de plus en plus engagée et des clients de plus en plus procéduriers inquiètent les patrons des agences de voyages qui s’en remettent au SNAV pour les conseiller et les épauler. Le siège de Paris a confirmé qu’il allait engager un juriste junior pour désengorger un service particulièrement sollicité. Pour répondre à un souci d’efficacité et de rapidité, le service juridique du SNAV a été mutualisé avec celui de l’APS qui, globalement, traite les mêmes sujets.

Jour 2 : la parole aux partenaires

Au tour des partenaires et fournisseurs de s’exprimer et de faire valoir leurs produits. Air France, en la personne de Laurent Giscard d’Estaing, directeur régional, s’est exprimé sur le nouveau modèle économique. « Il est une réponse aux nouvelles attentes des clients qui veulent gagner du temps dans toutes les étapes de leur achat, de la réservation à l’embarquement. La chaîne des services évolue et le métier change ». Adieu le billet papier - il en coûte donc 8 euros par sens -, place au billet électronique.

Dans le Sud-Ouest la compagnie nationale visite 112 agences. Elle a 191 contrats Firmes, 100 agences Team et a dénombré 80 agences non agréées. Elle dédie un assistant commercial par réseau. Les agences qui réalisent plus de 500 000 € ont des visites physiques, les autres ont une visite « téléphone ».

Jérôme Rub, directeur adjoint régional SNCF ouvre lui aussi son discours sur le billet électronique et les réductions de coût qu‘il entraîne. En principe tout le monde aura son « ticketless » d’ici 2008. A propos de l’évolution des commissions, Philippe Laloue a précisé que ce dossier était traité par la commission technique « Fer » du SNAV national mais que le SNAV en tant que tel n’avait pas de contrat avec la SNCF.

TMS Assistance qui appartient au groupe April a rappelé sa vocation de courtier qui travaille avec trois « majors », Axa, Gan et Generali. Il propose dans sa gamme de service une nouveauté, la sécurisation tardive. Une agence de voyages peut assurer son client après qu’il ait acheté son voyage et jusqu’à son départ en sachant que son assurance n’est pas rétroactive et qu’elle court à partir du jour de

Le SNAV CSR Sud-Ouest a tenu à remercier tous les partenaires de sa Convention annuelle. Aux côtés d’Air France, de la SNCF et de TMS avaient aussi répondu « présent »
Amadeus, APS, Austral Lagon, Fram, Holiday Auto, les Guides Mondeo, Nortours, Sept et Demi, Sissilissimo, Finnair, Lapland Safari, les hôtels de Saariselka, Northern Most Project, l’Office du Tourisme du nord de la Laponie, l’Office National du Tourisme de Finlande.

Lu 2545 fois

Tags : amadeus, snav
Notez

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:43 Selectour : retrouvez l'album photos du Congrès...


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com