TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e





Costa Concordia : des rescapés français dénoncent le vol de leurs objets de valeur

Bijoux, argent liquide et appareils électroniques ont disparu


Rédigé par La Rédaction le Lundi 5 Septembre 2016

Plusieurs rescapés français du naufrage du Costa Concordia se plaignent de la disparition de bijoux, d'argent liquide et d'appareils électroniques qui se trouvaient dans les coffres du navire au moment du drame. Ils pensent s'être faits voler. De son côté, Costa Croisières tient à mettre les choses au clair.



Des bijoux, de l'argent liquide et des appareils électroniques ont disparu des coffres du Costa Concordia après le naufrage - Photo : DR
Des bijoux, de l'argent liquide et des appareils électroniques ont disparu des coffres du Costa Concordia après le naufrage - Photo : DR
Les rescapés français du naufrage du Costa Concordia sont en colère.

Selon Le Parisien et le Journal du Dimanche, ils sont plusieurs à déplorer la disparition de nombreux objets de valeur qui se trouvaient dans des coffres à bord du bateau au moment du drame.

Pour Anne Decré, responsable du collectif des naufragés français du Concordia qui compte 390 des 450 rescapés français, "c'est du vol manifeste !".

Ils sont des dizaines à affirmer que des bijoux, de l'argent et des appareils électronique ont disparu 4 ans et demi après le naufrage. Une passagère explique même qu'il lui manque 8 000 euros de bijoux.

De son côté, Costa Croisières indique, dans un communiqué, que "quelques négociations à l'amiable sont toujours en cours au sujet d'une compensation supplémentaire concernant le contenu de leur coffre-fort, par le biais de leur avocat. Aucun litige n'est en cours avec qui que ce soit."

Le croisiériste précise que sur l'île de Giglio, "le navire était sous scellé judiciaire et que Costa n'en avait pas l'accès. De la même manière, Costa n’a eu aucune implication dans le démantèlement du Concordia puisque le navire a été vendu à un consortium formé entre Saipem et San Giorgio del Porto.

[...] Le retrait des coffres-forts du navire sur l'île de Giglio, leur détention à terre, puis leur ouverture et l'inventaire de leur contenu ont été effectués directement par les Gardes- côtes italiens, sans aucune interférence de la part de Costa".


Lu 2264 fois

Notez


1.Posté par Marco Mannella le 05/09/2016 19:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La colère très compréhensible et légitime vient se rajoute à la souffrance de ce naufrage pour toutes ces personnes qui attendaient depuis plus de quatre années de pouvoir récupérer leurs biens si précieux, et cela, quel que soit le coût, la valeur du souvenir est souvent plus importante que la valeur marchande.

Ils avaient laissé une part d’eux-mêmes dans ce navire, pour pouvoir oublier, du moins pouvoir ranger cette terrible soirée dans un coin de leurs mémoires. Ils se languissaient de les récupérer, certains m’ont souvent écrits, et je ne pouvais pas répondre, quand, où, comment…

Mais sans défendre qui que ce soit, comment surveiller la totalité d’un tel monstre ? Savez-vous que la sécurisation par 16 câbles d’acier a été terminée le 31 octobre 2012 ! Soit presque 10 mois après le naufrage ! Personne sauf les équipes de recherche des corps n’avait l’autorisation et le courage de monter à bord, le navire pouvait glisser à tout moment à plus de 80m de profondeur.

Par contre pour des personnes attirées par l’appât du gain, rien n’est impossible… La preuve ils ont réussi à voler la cloche du Costa Concordia, du moins les plongeurs s’en s’ont aperçu à la mi-mars 2012, trois mois après le naufrage, elle était sous l’eau, accrocher à son mat.

Malheureusement pour les rescapés, les pilleurs d’épaves n’ont pas de sentiments, pas de cœur, juste l’appât du gain !

Triste, bien triste.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 13 Décembre 2017 - 12:51 DFDS lance un Webinar pour découvrir l'Ecosse

Mardi 12 Décembre 2017 - 14:46 Costa Croisières lance un éductour virtuel


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com