TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Cotisations SNAV : l'été promet d'être chaud... bouillant !

75 % des recettes du Syndicat proviennent des cotisations


Rédigé par Jean DA LUZ le Mercredi 9 Juillet 2008

En mars dernier, le Snav avait fait ses comptes. Le rapport financier était plutôt rassurant avec des comptes équilibrés voire même légèrement excédentaires de 6 000 €. Pourtant, tout pourrait être remis en cause ce mercredi par Selectour. L'Hippocampe, dont la contribution aux cotisations s'élève à 250 000 euros, selon nos informations, proposerait de réduire la note à... 100 000 euros ou de laisser ses membres opter libre et individuellement pour une adhésion au Snav ! Mauvaise limonade...



Cotisations SNAV : l'été promet d'être chaud... bouillant !
L'été pourrait devenir très chaud pour le Snav. En effet, comme TourMaG.com vous l'annonçait en exclusivité il y a quelque temps déjà, l'Hippocampe ne veut plus subordonner le paiement groupé des cotisations à une adhésion automatique.

A la rigueur, il y consentirait à condition que la "douloureuse" passe de 250 000 à... 100 000 euros, soit le même barème que celui réglé au Syndicat par le réseau intégré Thomas Cook.

Oui mais... ce dernier n'a qu'une voix au chapitre pour l'ensemble du réseau alors que Selectour voudrait conserver une voix par agence.

Bref, rien ne va plus. Les administrateurs devront en débattre ce mercredi, la question étant à l'ordre du jour du Conseil d'administrateur de ce mercredi 9 juillet.

Et comme un malheur ne vient jamais seul, une indiscrétion nous apprend que le réseau Manor, lors de son AG de juin dernier, a voté une décision encore plus radicale : l'adhésion au Snav sera désormais indépendante de la cotisation réglée au réseau.

Autrement dit, comme pour TourCom, l'adhésion devient une affaire individuelle. "Je suis plutôt heureux de cette décision, se félicite Philippe Beissier, patron d'Alpilles Voyages. La dernière fois cela m'a coûté 4 500 euros pour l'ensemble de mes points de vente..." (*)

Le Snav ne peut fonctionner avec moins de 1,5 million d'euros

En 2007, l'ensemble des cotisations a représenté 1 338 K€, dont 20 % sont reversés aux régions en fonction des chiffres d'affaires réalisés.

A noter aussi que les locaux acquis seront totalement remboursés en 2009. Ces cotisations représentent aujourd'hui 75% des revenus du Snav. Revenus auxquels s'ajoutent, notamment, les produits financiers et quelques recettes complémentaires.

Des recettes confortées par la filiale SNAV Communication, créée voici quelques années et qui affichait en mars dernier un résultat positif. Cette Sarl, créée voici quelques années est abondée par le « Club des Partenaires » et gérée par Jean-Marc Rozé, engagé il y a quelques mois comme Secrétaire Général du SNAV.

Alors que le budget 2008 était bouclé, la décision de Selectour pourrait, si elle était entérinée, changer considérablement la donne. Selon une source proche du dossier : "Le Snav ne peut fonctionner avec un budget inférieur à 1,5 million d'euros..."

Mais un administrateur nuance : "Il est tout à fait possible, en faisant des économies de personnel, de faire fonctionner le Snav. Le Syndicat paie aujourd'hui sa politique d'adhésion à la tête du client menée depuis des années..."

(*) Le montant de l'adhésion est calculé en fonction du volume d'affaires et du nombre des salariés. La cotisation d'une agence n'appartenant à aucun réseau et disposant d'un effectif de 3 salariés, réglerait 1 500 euros/an de cotisation.

Lu 3400 fois
Notez


1.Posté par caramba le 09/07/2008 10:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Eh oui! Après avoir pris ses adhérents pour les pigeons pendant des longues années le SNAV est confronté avec la réalité: un cotisation de €750 (plancher absolu) pour une petite agence sans effectif est contre-productif. Nous sommes parti l'an dernier ... et je crois que ce mouvement deviendrait un tsunami.

Cotisation à €100 pour toute agence: équipe de dirigeants reduite à minimum ... le SNAV peut sauver les meubles.

2.Posté par MICK JAGGER le 09/07/2008 11:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
SNAV= Sans Notre Argent Viable?

3.Posté par GAMEIRO le 09/07/2008 12:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
par les temps qui cours il vaudrait mieux avoir un syndicat fort, l'affaiblir est une erreur monumentale, même si le SNAV est critiqué. je reste obtimiste.

4.Posté par Simon Oliver le 09/07/2008 13:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le vrai travail du SNAV se fait en petit comité ... à titre bénévole. De nombreux commissions régionales réceptif font des partenariats avec les organismes publiques locales pour mieux valoir leur région et leur travail sans couter une centime au SNAV. Le SNAV à niveau national semble d'avoir oublié les receptifs ... qui acquittent la même cotisation que les outgoing ...

Cotiser (au prix fort) ET travailler bénévolement pour un syndicat qui n'est pas à l'écoute de ses adhérents me paraît un peu trop.

Je soutiens l'avis de caramba ... et je rappelle à Gameiro qu'on ne cesse pas de 'donner une chance' au SNAV ... sans résultat.

5.Posté par NATHALIE l le 09/07/2008 15:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En tant qu'agent de voyage ce SNAV me paraît bien opaque!! Que fait-il au juste pour nous défendre et défendre notre profession auprès des différents gouvernements qui passent et trépassent !!! A par nous montrer que l'argent est bien dépenser en buffets onéreux et réunion qui ne servent pas à faire avancer le chmil-blique. A chaque fois que notre syndicat est intervenu à la télévision comme après
les crahs aériens, la commissions en agence à 0€ et bien nous passons encore pour des imbèciles et il ne fait rien et surtout pas son rôle à savoir nous défendre et dans un contexte de plus en plus difficile lié aux surcharges de carburants, au modifiaction climatique, au contexte économique de plus en plus ardu. J'ai l'impression que notre métrier et notre profession n'interesse aucun gouvernement.Pourtant si on en croit les chiffres le tourisme et l'hotellerie rapporte beaucoup d'argent à létat Français.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:43 Selectour : retrouvez l'album photos du Congrès...


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com