TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Coupe du Monde : « Nous sommes prêts » assure le Président Zuma en ouverture de Indaba

Afrique du Sud: J-30 pour la Coupe du Monde


Rédigé par Jean Beveraggi en Afrique du Sud le Lundi 10 Mai 2010

Il pouvait difficilement en être autrement. Le salon Indaba, 21eme du nom et qui a ouvert ses portes ce dimanche à Durban, est placé sous le signe du ballon rond. Ici, dans la province du Kwazulu Natal, tout rappelle que l'on ne se trouve qu'à quelques encablures de l'événement footballistique de la planète.



Coup d'envoi du Mondial 2010 donné par le Pdt d'Afrique du Sud, Jacob Zuma, (au centre, main levée) avec -de dr à g- D. Jordaan, pdt du comité d'organisation du Mondial, T. J. Mac lean, directrice du tourisme, T. Xasa, et M. Van Schalkwyk, ministre
Coup d'envoi du Mondial 2010 donné par le Pdt d'Afrique du Sud, Jacob Zuma, (au centre, main levée) avec -de dr à g- D. Jordaan, pdt du comité d'organisation du Mondial, T. J. Mac lean, directrice du tourisme, T. Xasa, et M. Van Schalkwyk, ministre
Principal salon professionnel du tourisme d'Afrique, la manifestation aura permis aux plus hautes autorités et aux principaux responsables du tourisme du pays de faire le point sur les préparatifs, les attentes, la fréquentation...

Partant du principe que comme sur les terrains, la meilleure défense consiste souvent à attaquer, le discours officiel, repris par une kyrielle de logos et de communiqués, se résume à une seule phrase: « we are ready ! »

C'est ce message on ne peut plus clair que le président sud africain en personne, Jacob Zuma, a martelé à l'occasion de la cérémonie d'ouverture -haute en couleurs- d'Indaba, histoire de couper court à toutes les supputations.

« La coupe du Monde va donner une autre image de l'Afrique du Sud au monde. Nous avons entre nos mains la possibilité d'en faire la meilleure qu'il n'y ait jamais eu » a rappelé le Président en insistant sur le fait que « le bénéfice de cette Coupe du Monde allait se ressentir pour les décennies à venir ».

Nouvelle organisation des transports

C'est donc un pays transformé avec de nouvelles et importantes infrastructures qui attend les amateurs de foot mais aussi les futurs touristes venus du monde entier.

D'après Jacob Zuma, les travaux entrepris dans le cadre de la préparation de cette Coupe du Monde, auront permis de créer 3,6 millions d'emplois! De quoi booster l'économie du pays.

Outre les stades, de petites merveilles que la planète football va découvrir dans quelques jours, le principal bénéficiaire de ce plan de relance est incontestablement l'organisation des transports. Le président de la République estime que 10,9 billions de dollars ont été investis dans de nouvelles routes et autoroutes, des aéroports (comme celui, flambant neuf de Durban), le système des taxis et celui des bus rapides.

Autre grand bénéficiaire de ce coup de fouet, les nouvelles technologies de l'information et le secteur touristique. Toutes choses qui vont s'avérer comme un atout supplémentaire pour attirer encore plus de visiteurs à l'avenir.

Succès populaire ou pas ?

Le magnifique nouveau stade de Durban, avec son arche impressionnante sur laquelle circule un funiculaire. Photo JB
Le magnifique nouveau stade de Durban, avec son arche impressionnante sur laquelle circule un funiculaire. Photo JB
Bien sûr, les autres intervenants de la cérémonie d'ouverture ont abondé dans ce sens. « Nous sommes prêts » ont répété Dany Jordaan, le patron du Comité d'Organisation du Mondial, Martinus Van Schalkwyk, Ministre du Tourisme, ou encore Thandiwe January-Mac Lean, la directrice générale du tourisme.

Ils ont bien été aidé en cela par le Secrétaire Général de la FIFA, Jérôme Valcke, qui a juré que jamais les instances supérieures n'avaient douté des capacités de l'Afrique du Sud ou qu'elles s'étaient inquiétées des problèmes d'insécurité.

Ceci étant dit, personne n'a vraiment tenu à aborder de front le problème de savoir si cette Coupe du Monde allait être un succès populaire. La FIFA, qui gère son petit business, ne semble pas s'affoler. Le premier pays au hit-parade des achats de billets s'avère être pour l'heure les USA... mais semble t-il parce que les Brésiliens usent de leurs réseaux pour y réserver !

Derrière, arrivent dans l'ordre la Grande Bretagne puis l'Allemagne. Quant à la France, et c'est souligné ici, il n'y aurait à ce jour qu'une poignée de milliers de billets vendus.

Pour un pays qualifié dans la compétition et situé sur le même fuseau horaire que l'Afrique du Sud, cela est surprenant. Alors, est ce le désamour pour Domenech et sa bande qui explique ce désintérêt... ou les prix pratiqués et parfois exorbitants.

Le mondial doit engendrer 350 000 visiteurs supplémentaires

« On a proposé aux supporters des packages avec de belles prestations et des visites magnifiques. Mais cette clientèle là ne vient pas pour cela. Ils viennent avant tout pour voir les matchs, faire la fête avec les autres supporters » résume fataliste un patron de lodge croisé dans les travées du salon.

Le mondial nous a t'on dit doit engendrer 350 000 visiteurs supplémentaires. D'autres hôteliers et prestataires sud africains nous ont expliqué que la Coupe du Monde portera des fruits mais ces prochaines années. « Là, on perd une certaine clientèle de qualité. Qui voit les prix flamber. Qui entend parler de hooligans. »

Comme pour répondre à ces détracteurs, le Media Face Off organisé dans les tribunes même du magnifique stade Mhoses Madhiba, en présence là encore du ministre du tourisme et des dirigeants du football, a permis d'effectuer quelques recadrages.

Les supporters des Bafana Bafana désintéressés? On a eu confirmation que depuis quelques jours on peut se procurer en vente directe des billets d'entrées aux stades en Afrique du Sud. Difficile dans un pays et un continent peu équipés en informatique d'aller acheter son billet par internet.

Le problème des hooligans a été bien cerné

Les supporters des autres pays africains défavorisés? C'est vrai que pour certains, il leur faudra passer par Paris pour venir. Mais les formalités, pour les ressortissants de tous les autres pays du continent africain, ont été réduites au strict minimum. Ceci dit, pour les français munis d'un simple passeport, l'obtention du visa prend moins d'une minute à l'aéroport, nous pouvons en attester.

Des scènes de violence autour des stades? Pour ce qui est de la sécurité, le problème des hooligans a été bien cerné. Quatre pays sont dans le collimateur ici, et la police travaille avec les autorités anglaises, allemandes, italiennes et... françaises pour cibler les perturbateurs!

Vu le peu de supporters tricolores annoncés, il ne manquerait plus que les rares présent en Afrique du Sud soient de surcroît des voyous...

Parce que pour les autres, la fête s'annonce fastueuse, colorée, musicale. L'ambiance dans les stades comme autour, risque fort d'être indescriptible. La chaleur de l'accueil, ce désir de partager et de donner, tout cela à un petit mois du début de la compétition est bien palpable à Durban.

Et force est de reconnaître qu'avec les quelques français présents sur Indaba, les Africains du Sud sont encore plus gentils. Comme pour s'excuser de l'élimination qu'ils nous promettent dés le premier tour.

Lu 2379 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com