TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Crash d'Eurociel : Ph. Sala demande 6,6 millions d'euros au Snav régional


Rédigé par Alain Martinez La Lettre T le Mercredi 18 Juin 2008

6 680 025 euros, pas moins, telle est la somme que Philippe Sala, patron d'Euromer va demander au SNAV Languedoc-Roussillon qu'il accuse de "dénigrement portant atteinte à l'image de marque de son entreprise et visant à détourner sa clientèle."



Pour Philippe Sala, le seul responsable est le SNAV, en la personne de sa présidente régionale...
Pour Philippe Sala, le seul responsable est le SNAV, en la personne de sa présidente régionale...
"C'était un sabotage !". C'est un Philippe Sala particulièrement remonté et plein d'allant qui vient de présenter à la presse ses conclusions sur l'échec d'Eurociel.

Eurociel c'était la compagnie qu'il avait monté à Nîmes et qui devait effectuer à partir de l'aéroport gardois, 14 liaisons vers l'Europe, l'Afrique du Nord et le Moyen-Orient, dès le 4 avril dernier.

Face un taux de remplissage (8 passagers par vol en moyenne) inexplicablement très faible au vue de l'étude du marché et des prix attractifs, Philippe Sala avait été contraint de jeter l'éponge.

Pour lui, le seul responsable est le SNAV, en la personne de sa présidente régionale, Jocelyne Cahuzac.

La non-commercialisation par les agences du sud de la France, alors qu'il offrait une commission de 7%, viendrait de consignes données par le SNAV. Preuve en est, le fait que seules 3 agences nîmoises (sur 35) ont accepté de vendre des billets Eurociel.

Soutien sans faille de Richard Vainopoulos

S'appuyant sur la lettre à la Préfecture du 11 janvier et sur le communiqué du SNAV Languedoc-Roussillon (Lire Tourmag du 24 février), il accuse le syndicat de dénigrement portant atteinte à l'image de marque de son entreprise et visant à détourner sa clientèle.

De plus, le SNAV aurait abusé de son droit à la liberté d'expression (article 10 de la Convention Européenne de Sauvegarde des Droits de l'Homme) par ses critiques sur le projet lui-même et sur le prétendu "passé" d'Euromer, uniquement dans le but de lui nuire et dans un esprit anticoncurrentiel.

C'est pour ces raisons qu'il vient d'assigner le SNAV devant le Tribunal de Grande Instance de Nîmes qui devra statuer sur actes de dénigrement et de concurrence déloyale et illicite.

Philippe Sala demande que le SNAV soit condamné à verser les sommes de 34 448 € au titre des frais engagés pour la mise en place du projet, de 133 000 € versés à New Axis Airways, de 173 640 € pour les salaires des collaborateurs, de 6 138 937 € pour la perte de marge brute, de 100 000 € pour le préjudice moral auxquels s'ajoutent 100 000 € pour Euromer.

Dans cette affaire, qu'il qualifie de jalousie régionale, Philippe Sala se fait fort de la réussite de son entreprise (créée en 1995 avec 2 salariés; aujourd'hui plus d'une centaine, 3 agences, 25 compagnies maritimes commercialisées, un CA de près de 50 M €) et du soutien sans faille de Richard Vainopoulos, président de TourCom.

Pour prouver sa bonne foi, il signale que tous les clients ont été remboursés et que les agences qui avaient commercialisé ses billets ont conservé leur commission.

Lu 4013 fois

Notez


1.Posté par Thierry de LR le 19/06/2008 09:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je suis bien d'accord avec Eurociel. les agissements du Snav sont souvent trés étonnants et souvent contre l'intérêt des agv. Pour se déplacer et organiser des repas aux frais de l'assoce ils sont doués pour veiller à nos intérêts c'est autre chose. Comment ont'ils pu tout faire pour que ce projet ne voit pas le jour. Ils auraient du, bien au contraire, aider Eurociel. J'espére sincerement qu'Eurociel aura gain de cause. Thierry d'Arles.

2.Posté par L.s-D le 19/06/2008 09:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Enfin !
je suis heureux de voir que quelqu'un a les resources necessaires pour attaquer le SNAV sur leur methodes anti-concurentielles et de denigrement systematique de ceux qui ne font pas partie de leur cercle de nombrilistes aigues.

Nombre d'entrepreneurs auxquels ils ont sournoisement soustire des cotisations se sont fait saques (directement ou indirectement) pour avoir emis une opignon differente de la pensee unique dictee par par le petit livre rouge (non ecrit mais qui se resume ainsi: tu ne critiqueras jamais le SNAV sous peine d'exclusion de la profession) . Ces malheureux excomunies ont finis par jeter l'eponge, fermant leurs agences, alimentant ainsi la chronique, et contribuant au deficit d'image dont souffrent les agences de voyages et donnant ainsi l'ocasion au aux dirigents du SNAV de passer pour la seconde couche.

Cher M. Philippe je vous presente mon soutient moral dans cette action que vous entreprenez en esperant que ceci en insitera d'autre

3.Posté par Michel Leduc le 19/06/2008 10:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
une question simple : à quoi sert le Snav finalement ? que fait Monsieur Colson ?
le Snav n'est pas le défenseur des agv mais le faussoyeur de notre profession. Notre soutien total à Monsieur Euromer et Eurociel.

4.Posté par ponset le 19/06/2008 10:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Rendre le SNAV responsable de l'échec d'Eurociel c'est lui accorder beaucoup de plus de pouvoir qu'il n'en a vraiment. Sans doute la chambre syndicale a-t-elle plombé en partie le projet mais soyons sérieux prétendre vouloir faire de Nîmes une plaque tournante aéroportuaire quand on est proche de Marseille et de MP2 c'est prendre un gros risque, et ce risque il faut l'assumer.
Le SNAV est souvent décrié et pour renforcer son image je lui suggère d'inclure dans sa cotisation des cours d'orthographe et de grammaire qui seraient bien utiles si on en juge par les commentaires ci-dessus :o)

5.Posté par A.Robert le 19/06/2008 19:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
hors mis les fautres d'orthographes (ou de frappe) je suis bien d'accord avec certaines remarques. Etant nouvelle dans la profession, je suis bien trés étonnée qu'un syndicat puisse enfoncer une agence qui lance une telle initiative qui d'ailleurs réjouissait mes clients(et pas qu'un peu). Moi qui souhaitais cotiser au Snav, j'ai lu '' l'historique du Snav et ''ses divers ''scandales'', on dirait qu'ils le font exprès.
Mais maintenant je sais, JE N'IRAIS PAS AU SNAV !
A.R

6.Posté par jean louis le 19/06/2008 18:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le feuilleton Sala ..ce de l 'été !!!!!
La premier question que l' on peut se poser est de savoir si le snav LR a les moyens financiers de tenir plusieurs années au tribunal en attendant un verdict ??
La deuxieme est de savoir si eurociel a les moyens financiers pour supporter un procés qui peut etre long et couteux ???
De toute maniere ,meme si eurociel gagnait ce procés et si comme on l 'a entendu dire, cette opération va à nouveau etre relancée en 2009, les agences du snav lr n'ont plus l 'intention de vendre les produits eurociel au départ de nimes ...donc quel intéret eurociel peut il tirer de ce procés ?
Le projet est foireux,l' échec est flagrant,il faut donc touver un coupable, c est vrai que le coupable le plus interessant n' est pas eurociel mais le snav lr ..le procés est donc la maniere la plus facile et la plus médiatique de redorer l' image d' eurociel ,si il gagne au tribunal !!!!
La justice aura a trancher entre une énorme erreur de marketing et un syndicat qui ne sentait pas bien ce projet et qui a agi en voulant protéger les consomateurs ...au cas ou cette affaire tournerait mal, ce qui est arrivé !!
Le snav lr ne peut etre condamné pour concurrence déloyale et illicite, car un agent de voyage a parfaitement le droit de choisir ses fournisseurs, quand au dénigrement, le snav jouera la carte defense des consomateurs ce qui reste dans ses attributions,cette affaire , au niveau juridique n' est point évidente pour eurociel !
Eurociel ferait mieux de renter au snav lr, de payer sa cotisation,il ferait ainsi de sérieuses économies .....
A suivre .....

7.Posté par Thierry d'Arles le 20/06/2008 08:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Jean-Louis, vous semblez ne pas bien connaitre l'historique de ce feuilleton. Etant un revendeur heureux de ferries avec Euromer depuis des années et revendeur ephemere d'Eurociel j'ai suivi cela de pres.
le Snav ne s'est pas contenté de dénigrer ce projet mais à accuser eurociel et indirectement euromer de tous les maux de la terre et presque même du tsunami.
Il semblerait que depuis quelques années le Snav Lr s'acharne contre cette agence. N'ont ils rien d'autre à ce mettre sous la dent.
nous ne sommes pas des enfants, nos agissements, nos paroles, nos écritspeuvent avoir de lourdes conséquences et je pense que le Snav doit assumer le siennes.
Thierry d'Arles

8.Posté par Chris le 20/06/2008 10:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
1/ Euromer est une affaire très respectable en maritime, une belle réussite même. Ils ont assumé face aux rares passagers après l'annulation de l'opération Eurociel. C'est tout à leur honneur.
Soyons sérieux : lancer 14 destinations alors qu'il n'en existe aucune depuis Nîmes, hormis quelques low cost remplis avec des anglais. Combien d'aéroports régionaux français offrent 14 destinations charter. Où est l'étude (sérieuse ) de marché ? A propos, qu'en disent les responsables de Veolia ou des pouvoirs publics ? La CCI ? Y a t il eu de l'argent public gaspillé dans un projet totalement irréaliste et un rien mégalo? On a évoqué 500.000€. Eurociel n'avait pas manqué d'accuser les pouvoirs publics de subventions insuffisantes.
2/ Le Snav est un syndicat obsolète, qui n'a pas su depuis 16 ans (bientôt une génération) faire modifier une loi trop dure pour la responsabilité des Agv. Dans bon nombre de pays de l'UE, ce sont les TO qui portent la responsabilité face aux clients : en matière automobile ce sont les constructeurs et non pas les concessionnaires qui sont responsables. Le Snav est incapable de lobbying, voir l'affaire Lagarde, ce qui est inquiétant dans une économie qui bouge. Par ailleurs, l'attitude de certains délégués du Snav dans les comités préfectoraux est intolérable ; ils font tout pour retarder les attributions de nouvelles licences : de vrais pharmaciens... au lieu d'encourager les vrais entrepreneurs.
Par contre dans l'affaire Eurociel et à la décharge du Snav, j'oserai dire que le syndicat a voulu éviter, maladroitement, une catastrophe commerciale annoncée dont les retombées médiatiques auraient desservi l'ensemble de la profession.
Euromer devrait remercier le Snav de lui avoir éviter de grosses difficultés, voir la faillite, s'il avait fallu asumer la responsabilité financière de vols remplis à 25% pour les plus optimistes.
Enfin un rapide calcul : 6 millions de marge brute réclamés, 60.000 pax espérés, cela fait en gros 100 euros de marge par pax pour un prix de vente parfois inférieur à 100 euros; Belle marge Monsieur le Juge...

9.Posté par Moris le 20/06/2008 13:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Point A :
A ceux qui ont la critique facile voire méchante envers Eurociel/euromer je dirai qu'une chose : c'est pas comme ça que vous tirerez notre profession vers le haut !......Que faites-vous de la solidarité face à un organisme qui n'est plu du tout adapté avec des dirigeants qui ne souhaitent pas que ça change ,dès fois qu'ils perdraient certains privilèges .....

Point B :
Concernant le choix de l'apt de NIMES pour le démarrage d'un tel programme de vols.

L'aéroport est au centre d'une zone de chalandise fort intéressante , il suffit de regarder une simple carte géo.
Au coeur d'une région très touristique avec une désserte routes et autoroutes excellente . Alors pourquoi ne pas encourager de telles initiatives plutôt que de les critiquer. Si des gens osent le changement ne les critiquons pas .

10.Posté par serge le 24/06/2008 14:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
a l attention deCRIS tu connais pas philippe SALA ce mec est fort et capable de tout faire


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com