TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e





Croisières polaires : L'ours et l'apéro...

La chronique de François Weill


Rédigé par François Weill le Dimanche 5 Mai 2013

Entre croisières d'expédition et croisières classiques dans les régions polaires, quelles différences ? François Weill revient dans cette chronique sur les différences entre une croisière d'expédition, et une croisière à bord d'un bateau de luxe dans les régions polaires... entre l'ours et l'apéro...



Une croisière expédition est un produit touristique bien précis, surtout en zone arctique - Photo F. Weill
Une croisière expédition est un produit touristique bien précis, surtout en zone arctique - Photo F. Weill
Franchement, on peut être fiers, et à double titre : d'abord pour notre construction navale car de fait, les chantiers de Saint-Nazaire construisent des navires exceptionnellement réussis.

Dans la catégorie des grands paquebots conçus pour le plus vaste public, MSC se voit régulièrement livrer des navires qu'on ne peut qu'admirer : leur conception, leur décoration sont très au-dessus de la norme dans cette catégorie, et MSC dispose aujourd'hui d'une flotte homogène, ultra moderne et, tout simplement, magnifique.

Et l'ours dans tout ça ? J'y viens, un peu plus bas.

Dans la catégorie supérieure, celle des navires de luxe plus petits mais offrant des prestations d'exception, là encore nos chantiers font très fort : il semble bien que l'Europa 2, construit en un temps record et qui vient d'être livré à la compagnie Hapag Lloyd, vienne rejoindre le groupe très restreint de la vraie croisière 5 étoiles, au meilleur niveau existant dans le domaine de la croisière.

L'apéro ?

Et l'apéro alors ? Ca va venir aussi. Patience.

Ce qui nous concerne peut-être plus directement encore, c'est l'arrivée prochaine du Soleal, livré par les chantiers de Fincantieri, au sein de la Compagnie du Ponant.

Car la Compagnie du Ponant, c'est une réussite exceptionnelle, la seule, d'un armateur français de navires de croisières, le seul également.

Il n'y a pas photo : dans cette catégorie de croisière de luxe, offrant un confort, un raffinement, une créativité d'exception, la Compagnie du Ponant dépasse toutes les normes.

Non seulement elle recrée et magnifie la tradition française de la croisière, que l'on croyait perdue, mais elle l'exporte avec succès.

L'ours et l'apéro, c'est quoi ?

Bon alors, l'ours et l'apéro, c'est quoi ?

J'y viens.

Parmi les nombreuses destinations de la Compagnie du Ponant, il y a les régions polaires, l'Arctique et l'Antarctique.

Des voyages superbes, la découverte de paysages exceptionnels dans des conditions de confort inégalées, ce que la Compagnie du Ponant appelle "L'expédition 5 étoiles".

Mais là, en particulier sur l'Arctique, il y a peut-être une petite confusion sémantique en vue.

Car si ces croisières sont effectivement axées sur la destination et la découverte, elles ne peuvent pas être qualifiées de croisières expédition au sens propre.

Et c'est là que le rôle de conseil de l'agent de voyage devient primordial : vendre le bon produit au bon client. Bien cerner les désirs, et même les rêves, et bien savoir orienter le futur passager.

Découvrir au maximum le monde arctique

Une croisière expédition est un produit touristique bien précis, surtout en zone arctique.

Le but des participants est simple et précis : découvrir au maximum le monde arctique, s'en approcher au plus près, et voir un maximum d'animaux : oiseaux, phoques, morses, baleines de toutes variétés, et bien sûr, et avant tout, les ours (vous voyez, on y arrive !).

Pour réussir un tel voyage, il faut savoir ce que l'on veut. Être prêt à débarquer rapidement, à une heure imprévue, parfois même durant la nuit (mais en été au Spitzberg, elle n'existe pas !), à s'équiper, s’arnacher, se botter au débotté, pour filer sur les zodiac à la rencontre d'un ours ou d'un groupe de morses, s'en approcher doucement, l'observer silencieusement, je vous assure que tout cela est une expérience inoubliable et d'une intensité incomparable.

Mais pour ne rien manquer d'important, il faut être disponible. Alors la vraie croisière d'expédition, ça se fait uniquement sur de petits bateaux, de 12 à 100 passagers au maximum.

Des bateaux souvent très confortables mais sans glamour, où l'on mange bien, et même très bien pour certains, mais sans chichis, où l'on ne s'habille pas le soir pour dîner : non, on n'y dîne pas nus, mais on reste habillés normalement parce que l'on sait qu'il pourrait bien y avoir une rencontre exceptionnelle de baleines ou d'ours polaires qui vaut bien que l'on retarde ou interrompe le repas, pour foncer dans sa cabine, se vêtir chaudement et rembarquer sur les zodiacs pour une excursion totalement imprévue.

Et tant pis, grands dieux, pour l'apéro loupé

Sur un navire plus grand, impossible de faire cela : les repas doivent être pris à l'heure prévue, et le soir, on se change, on quitte le monde de l'Arctique pour être dans le monde du navire.

Sur un bateau d'expédition, on ne quitte jamais la destination : le bateau n'en est que le moyen de transport, l'outil, le facilitateur.

Et même si dans les deux cas les itinéraires sont toujours sujets à modification, c'est une obligation due aux aléas météorologiques et marins, ceux des croisières expéditions, qu'on pourrait aussi appeler croisières naturalistes, peuvent être totalement chamboulés.

Car là, ce qui compte, ce n'est pas d'avoir accompli un itinéraire donné, c'est d'avoir vu un maximum de sites et d'animaux et de revenir de ce voyage en en ayant pris plein les mirettes, plein le cœur et l'âme gonflée par l'expérience réelle et la découverte authentique.

Au nord ou à l'est du Spitzberg, on peut parfois faire jusqu'à quatre longues sorties en zodiac par jour, selon les rencontres surprises de la journée !

Et tant pis, grands dieux, pour l'apéro loupé ou le repas retardé.

Agent de voyages : à vous de cerner les envies du client

Pour d'autres clients, et croyez-moi, les deux sont tout aussi estimables, le plaisir et la certitude, après une journée de navigation, de s'habiller le soir, de se retrouver auprès du bar à l'apéritif et de dîner autour d'une table élégante et raffinée, est un point essentiel.

Le contraste entre la rudesse et la sauvagerie du monde arctique à l'extérieur et le luxe douillet d'un grand yacht à l'intérieur, constituent un atout sans pareil.

Mais là, il y a l'heure des excursions, et l'heure de l'apéro.

Il y a peu de croisières de la qualité de celle du Ponant. Il y a tout aussi peu de vraies croisières expéditions francophones.

Mais celles qui existent, françaises ou suisses, sont exceptionnelles.

A vous, agents de voyages qui avez peu ou prou ce type de clientèle exigeante et passionnée, de bien vous informer et proposer le produit adapté à l'attente de votre client.

A vous de leur proposer le choix : Que préférez-vous rater ? L'ours, ou l'apéro ?

François Weill - DR
François Weill - DR
François Weill a effectué la plus grande partie de sa carrière dans le tour operating et la croisière. Une carrière qu'il a débutée, après des études de philosophie, en 1974 chez American Express puis aux Croisières Paquet, avant de faire de sa propre entreprise, Scanditours, le 1er voyagiste français spécialiste des destinations nordiques.

A la fin des années 90, il vend Scanditours à Kuoni et, après une parenthèse de quelques années comme consultant, journaliste, et enseignant à l'université de Marne-la-Vallée, il crée la filiale française de Hurtigruten dont il assure la présidence et la direction jusqu'en 2010 avec le succès que l'on sait.

En 2008, le Roi Harald V lui a décerné le titre d'Officier de l'Ordre Royal du Mérite de Norvège, pour les services rendus au développement de cette destination sur le marché français.

Président de l'AFCC durant plusieurs années, François Weill a repris ses activités de consultant.

Contact :[ fw@francoisweill.fr]mail: fw@francoisweill.fr

Lu 2707 fois

Tags : weill
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Décembre 2017 - 10:51 Hurtigruten ouvre ses résas pour 2019 - 2020

Mercredi 13 Décembre 2017 - 12:51 DFDS lance un Webinar pour découvrir l'Ecosse


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com