TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Cyclone Dennis : Cuba a senti passer le vent du boulet...

activité touristique peu touchée, c'est Trinidad qui a le plus souffert


Rédigé par Hervé Ducruet - redaction@tourmag.com le Mardi 12 Juillet 2005

Le passage du cyclone Dennis sur l’île de Cuba a fait pour environ 18 Md$ de dégâts dans l’île. Touchant essentiellement des régions agricoles, c’est la ville de Trinidad qui a été la plus touchée et l’électricité n’est toujours pas rétablie. C’est dans cette région que 3 établissements sont aujourd’hui fermés. Le cyclone qui a traversé Cuba sur 600 km a été le plus dévastateur des ces 50 dernières années.



Le cyclone qui vient de toucher l’île de Cuba a été le plus dévastateur de ces 50 dernières années et a fait 16 victimes
Le cyclone qui vient de toucher l’île de Cuba a été le plus dévastateur de ces 50 dernières années et a fait 16 victimes
« Fidel Castro a animé une table ronde de plus de 7 heures sur les conséquences de Dennis », explique Una Liutkus, le directeur commercial d’Havanatour. « Ce Cyclone n’a pas été classique dans son cheminement puisqu’il a traversé toute l’île sur près de 600 km. »

C’est d’abord sur la pointe Sud-Est de l’île que Dennis a entamé son œuvre destructrice. C’est aussi ici que l’on comptabilise les seules victimes de son passage : 16 au total. « Des villages côtiers comme Pilon et Manzanillo ont été ravagé par la pluie et le vent. »

Selon les explications du directeur d’Havanatours, le cyclone a ensuite suivi la côte sud de l’Oriente pour ensuite s’incurver et repartir vers le Nord Ouest.

« Il est rentré vers le nord entre Cienfuegos et Trinidad. C’est Trinidad qui a le plus trinqué et toute la région montagneuse de l’Escambray où il est tombé 80 cm d’eau en quelques heures.

Trafic aérien suspendu 24h

Aujourd’hui, la ville n’a toujours pas d’électricité. C’est dans la péninsule d’Ancon que l’on compte 3 établissements hôtelier (Trinidad del mar, Ancon et Costa Sur) qui sont pour le moment fermés.

Le Cyclone est ressortie sur la côte nord entre La Havane et Varadero. « Toute la province de Pinar del Rio, les îles de Cayo Largo n’ont pas été atteintes. »

A la Havane, l’hôtel Riviera a eu son rez de chaussée envahi par les vagues, les pluies ont été intense mais il n’y a pas eu de dégâts. »

Le trafic aérien qui a été interrompu pendant 24 heures a eu des répercussions sur les départs à destination des Caraïbes. « Aujourd’hui, tout est rentré dans l’ordre et les clients partent normalement », précise Una Liutkus.

2005, année cyclonique

« C’est la partie agricole de l’île qui a été la plus touchée par le cyclone le plus dévastateur de ces 50 dernières années. D’après les premières informations, les dégâts sont estimés à environ 18 Mds d’euros. »

Le gouvernement américain a proposé 50 000 $ ce que Fidel Castro a refusé illico, prétextant que son pays ne faisait pas la mendicité.

« Cuba souffrait de la sécheresse, il est tombé plus d’eau en 48 heures qu’en 3 ans, aujourd’hui, les cuves sont pleines », tente de se consoler Una Liutkus qui précise : « Les cyclones ne sont malheureusement pas terminés. Selon les météorologues, 2005 est une année à cyclone et à gros cyclone. »

Et d’après les récents relevés météo, un nouveau cyclone est d’ailleurs en train de se former au large des côtes du Brésil.

Surnommé "Emilie", il remonte vers le nord en longeant la Guyane et devrait toucher la Guadeloupe d’ici jeudi à vendredi s’il ne modifie pas sa course en chemin.

Afat Voyages soutient Cuba

Le réseau Afat Voyages a démandé a ses agences de ne pas "oublier" la destination et invite ses agents de voyages à s'y rendre. Nous vous publions l'ensemble du communiqué :

" Les relations commerciales et d’amitié qui lient notre réseau à cette île magique des Caraïbes remonte à de nombreuses années. Nous avons eu l’occasion de prendre toute la mesure de la gentillesse et de l’accueil du peuple cubain et de ses représentants en France au travers de l’Office du Tourisme Cubain.

Nous y avons d’ailleurs programmé nos prochaines forces de ventes Afat Voyages en octobre 2005. Nous encourageons tous nos conseillers Afat Voyages à s’y rendre et saurons leur insuffler l’envie d’y envoyer leurs clients.

C’est notre façon de contribuer utilement au sinistre qui touche la destination. Au-delà de l’intérêt économique, c’est l’une des raisons d’être d’un réseau comme le nôtre : présent aux côtés de ses partenaires à chaque fois que cela s’avère nécessaire.

Cuba peut compter, aujourd’hui plus que jamais, sur l’esprit de solidarité qui anime le réseau Afat Voyages."

Lu 5083 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com