TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e





Deauville : Ryanair se prépare pour le débarquement en Normandie...

La compagnie irlandaise aurait reçu près de 200 000 euros


le Mardi 23 Décembre 2014

L'aéroport de Deauville vient de signer avec Ryanair pour une nouvelle ligne sur Londres. De quoi se consoler après l'arrêt de CityJet qui se posait à London-City. Mais les Normands pourront aussi choisir d'aller à Caen, d'où part un vol vers la capitale anglais avec Flybe.



Ryanair arrive à Deauville, avec une ligne sur Londres. DR- aéroport de Deauville.
Ryanair arrive à Deauville, avec une ligne sur Londres. DR- aéroport de Deauville.
Nicolas Mayer-Rossignol se frotte les mains.

Le président du syndicat mixte de l’aéroport de Deauville, également président de la région Haute-Normandie, a persuadé Ryanair de revenir se poser dans son aéroport, après une première tentative avortée en 2007.

La compagnie low-cost lancera, le 3 avril 2015, une ligne vers Londres Stansted deux fois par semaine (vendredi et lundi). Elle espère transporter 18 000 clients par an avec un prix d'appel à 46 euros.

"Stansted ne dessert pas seulement la capitale anglaise. Nos passagers auront également accès à plus de 200 destinations en Europe et même aux Etats-Unis" se réjouit Nicolas Mayer-Rossignol.

De quoi se consoler de l'arrêt le 31 octobre dernier de la ligne vers London-City opérée par CityJet.

Une route affectée par l'arrivée de Flybe, qui a lancé un Londres-Caen en avril 2014.

Deauville très exposé aux vols charters

Ryanair sera ainsi la seconde compagnie à opérer une ligne régulière sur Deauville après Aegean.

En effet, les 138 000 passagers qui se sont envolés en 2013 ont utilisé majoritairement des vols charters.

Plusieurs tour-opérateurs se sont engagés cet hiver, comme Costa qui a affrété un vol vers Pointe-à-Pitre le 24 janvier 2015.

Marmara, FRAM, Thalasso n°1 et Voyamar se sont également réunis pour affréter un vol sur Lanzarote.

Enfin pour l'été prochain, huit nouvelles destinations sont au programme: Ibiza, Bodrum, Sofia, Lisbonne, Tenerife, Athènes, l’Ile de Kos, Corfou.

Mais cette activité demeure bien saisonnière. La plateforme va d'ailleurs clôturer son exercice 2014 en baisse, aux alentours de 120 000 pax.

Nicolas Mayer-Rossignol joue donc les VRP pour convaincre les compagnies de s'installer afin de valoriser son territoire et de faire remonter ses chiffres de trafic.

"La Normandie est la seconde région la plus connue dans le monde, après la Californie. Nous avons un immense patrimoine touristique qui ne demande qu'à être découvert".

Toutefois, le potentiel touristique n'est pas son seul argument. La chambre de commerce du Pays d'Auge, gestionnaire de la plateforme, a également accepté de subventionner l'arrivée de Ryanair.

Nicolas Mayer-Rossignol n'a pas souhaité nous en confirmer le montant, mais certaines sources estiment qu'il s'élève à 200 000 euros.

"Nous ne sommes pas très loin de ce chiffre. Mais ce qui importe, c'est la subvention par nombre de passagers", précise-t-il.

Pas d'annulation prévue comme en 2007

Reste à espérer que Ryanair n'annule pas trois semaines avant le vol inaugural, comme ce fut le cas en 2007, faute de réservations au départ de l'Angleterre.

"Cette clause était prévue dans le contrat" s'est justifiée la chambre de commerce et d'industrie du pays d'Auge dans un rapport auprès de la cour des Comptes publié en 2008 (lire page 196)

La juridiction financière a par ailleurs fustigé les conditions de négociations entre les compagnies à bas coûts et les gestionnaires d’aéroports, estimant qu'elles révélaient "une relation déséquilibrée en défaveur des aéroports".

Elle regrette ainsi que les contrats "ne comportent pas toujours d’engagements fermes de la compagnie sur le moyen terme quant aux dessertes". (lire page 22 du rapport)

Mais Nicolas Mayer-Rossignol semble cette fois convaincu : les Boeing de l'Irlandais devraient normalement se poser au printemps prochain.

"L'époque a bien changé. Nous sommes désormais un aéroport de tout premier plan, au cœur d'une zone de chalandise de 1,8 million de clients à moins d'une heure de route. Deauville est appelé à être le principal aéroport de la future région Normandie" assure-t-il.

Les autres aéroports de la région semblent en effet mal en point. Celui de Rouen n'a transporté que 3 338 passagers en 2013 selon les chiffres de la DGAC. Sa survie ne tient qu'à un fil.

Deauville : le futur aéroport de Normandie ?

Sans ligne régulière depuis le départ de Twin Jet en 2012, le Havre (13 246 passagers) est également en danger.

D'autant que la communauté d'agglomération refuse de subventionner les activités commerciales.

A Cherbourg (4 339 passagers) on est aussi en baisse de 16%.

Caen en revanche, se porte plutôt bien, avec 103 281 passagers en 2013, soit une hausse de 3,2%.

Si la ligne sur Orly opérée par Hop! a fermé, la plateforme a en revanche gagné deux vols par semaine vers Bastia avec Volotea à partir du 12 avril 2015, ainsi qu'une desserte supplémentaire pour Ajaccio.

Sans oublier son vol sur Londres-Southend avec Flybe. L'aéroport compte donc terminer l'année en croissance de 10%.

Mais pour l'instant pas de guerre ouverte entre Deauville et Caen. Laurent Beauvais, le président du conseil régional de Basse-Normandie, assure au micro de la radio Tendance Ouest qu'il n'y a pas de concurrence mais "une complémentarité entre les deux structures".

Reste à savoir si la future région, résultant de la fusion entre la haute et la basse Normandie, aura assez de potentiel pour conserver sur le long terme tous ses aéroports.

Une question technique ? Un avis et/ou des tuyaux ?
Venez en parler ou posez directement vos questions dans l
a HOT LINE by TourMaG.com.
(strictement réservé aux professionnels)

Lu 3212 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 13 Décembre 2017 - 11:10 HOP! Air France lance Marseille - Metz-Nancy

Mercredi 13 Décembre 2017 - 10:59 Aéroports de Paris : trafic novembre 2017 en hausse


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com