TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Défaillances et contrôles : l'APS va resserrer les boulons...

une leçon apprise… dans la douleur !


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Jeudi 8 Juillet 2010

L‘APS a-t-elle été trop souple avec Marsans en laissant la part belle à la parole de son dirigeant qui s'est avérée trompeuse par la suite ? Aujourd'hui‘hui, même s’il est trop tard pour revenir en arrière, il semble que, pour l'APS, la leçon a été apprise… dans la douleur !



Sur les 2428 passagers pris en charge par l’APS au cours du premier semestre de l‘année en cours, 2186 étaient des clients Marsans...
Sur les 2428 passagers pris en charge par l’APS au cours du premier semestre de l‘année en cours, 2186 étaient des clients Marsans...
« L’attitude de confiance que nous avons eu vis-à-vis de Marsans, nous ne pouvons plus l’avoir aujourd’hui », indique Raoul Nabet, le président de l’APS.

Les contrôles des agences adhérentes à l’association vont donc se faire plus nombreux et même de façon aléatoire. D’autant que la situation des entreprises n’est pas florissante.

L’APS envisage donc de missionner des experts comptables qui iront regarder les comptabilités des adhérents.

Les coûts occasionnés par ces contrôles seront d’ailleurs à leur charge comme le stipule l’article 15 du règlement intérieur de l’APS.

Les radiations seront inéluctables pour les retards de paiement ou pour la non présentation des bilans dans les délais…

Il est vrai que la défaillance de Marsans est le sinistre « historique » de l’association avec un coût total estimé entre 2 et 2,5 millions d’euros.

Sur les 2428 passagers pris en charge par l’APS au cours du premier semestre de l‘année en cours, 2186 étaient des clients Marsans.

Des radiations d'agences indépendantes ?

« Bien sûr, il nous était impossible de faire la différence entre les clients directs - ceux qui sont, de par nos statuts, assistés par l’association et les clients indirects.

Le ministère du tourisme n’aurait d’ailleurs pas apprécié de voir une partie des clients laissés sur le carreau sous prétexte qu’ils n’étaient pas des clients directs de Marsans.

Nous aurions probablement eu un ordre de réquisition de la part des autorités.

Alors, nous avons pris en charge tous les clients, avec les vols de XL Airways et la logistique de TUI pour les hôtels sur place »
, explique Raoul Nabet.

Mais les agences vont devoir maintenant rembourser les frais occasionnés à l’APS. Il reste à encaisser entre 700 000 et 800 000 euros.

« Les réseaux traînent un peu mais ils vont bien finir par payer ». Il y aura néanmoins les cas plus difficiles des agences indépendantes. Des radiations ne sont pas exclues en cas de difficultés de remboursement…

10 sinistres au cours du premier semestre

Au total, l’APS a du gérer dix sinistres au cours du premier semestre.

Avec Marsans, il y a eu les défaillances de Air Travel, Périples Lointains, Sarbacane, Le Comptoir de Jeanne, Uranie Voyages, CGTT Lepertours, Hommes et Montagne, Saint-Cloud Voyages et Gochaye.

Mais le nombre d’adhérents à l’association est à nouveau sur une tendance positive. Au 30 juin, il y avait 3197 adhérents, soit une hausse de 3,5% par rapport à la même période en 2009.

85% d’entre eux sont des « opérateurs de voyages » dont le minimum de la garantie est au taux plein de 100 000 euros.

A noter enfin que les nouveaux entrepreneurs qui ne pourrons apporter de contre-garantie sur leurs biens personnels seront acceptés par l’APS à condition qu’ils acceptent un tuteur (un volontaire de l’association des seniors du tourisme).

Cet accompagnement n’atténuera pas les contrôles financiers de l’APS mais le tuteur se devra d’alerter l’association en cas de risques potentiels. Les nouveaux entrepreneurs représentent entre dix et vingt adhérents par an.

Lu 2780 fois

Notez


1.Posté par Mr INQUIET le 09/07/2010 10:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
S'agit t'il des mêmes cabinets d'experts comptables qui ont contrôlés Mille et Un Soleils, Marsans, et Royal Tours ?
Si oui, s'il vous plait, changez !

Passons à des cabinets spécialisés, et qui n'ont rien à voir avec la profession !

2.Posté par LECUYER MP le 09/07/2010 10:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
JE TROUVE INADMISSIBLE DE CONSTATER QUE LES RAPPORTS APS/ADHERENTS PUISSENT REPOSER SUR LA CONFIANCE (DIXIT MR NABET) !!!
N OUBLIONS PAS QUE DES AGENCES RISQUENT TRES GROS DANS CES AFFAIRES DE DEFAILLANCES REPETEES.
QUID DES RESPONSABILITES ?

3.Posté par En passant ..... le 09/07/2010 15:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Défaillances et contrôles" ou Défaillance DE contrôle ?

J'aime aussi le nouveau nom de l'APS lu chez un de vos confrères

" Association Professionelle de Solidarité du Tourisme" ; c'est tout à fait dans l'esprit du paragraphe : « Les réseaux traînent un peu mais ils vont bien finir par payer ». Il y aura néanmoins les cas plus difficiles des agences indépendantes. Des radiations ne sont pas exclues en cas de difficultés de remboursement…...

Belle définition de la Solidarité du Tourisme .....


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com