TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Distribution : attention au dérapage !

les ''ayatollah'' de la profession ont encore frappé


Rédigé par La Rédaction le Dimanche 10 Octobre 2004

Nous avions, dans un premier temps, décidé de nous taire afin d'éviter une publicité de mauvais aloi à cette affaire. Mais la fâcheuse tournure des évènements et le plan d'action de ceux qui s'auto proclament "agences trahies", ne permet plus de croire à une blague de potaches de très mauvais goût...



Nous avons soutenu depuis le début et dans la mesure de nos modestes moyens, l'action et la lutte de la Distribution. D'abord sur la reforme de la Loi de 1992 et, ensuite, sur la suppression des commissions. Le combat n'est pas terminé, loin s'en faut.

Nous comprenons la légitime exaspération des agents de voyage dont le montant des commissions a, au fil des années, fondu comme neige au soleil. Cependant nous nous devons de dénoncer l'action d'une poignée d'irréductibles qui ont fait de l'anathème, de l'injure raciste, de l'incitation à la haine et au sabotage, leur argument massue. 

Ce n'est pas en "prenant le maquis" et en se mettant hors la loi, que la Distribution pourra faire valoir ses droits. C'est au contraire dans la mobilisation, la solidarité et le soutien à ceux qui ont pris le flambeau pour défendre leur cause, que réside la solution.

La désespérance ne justifie jamais le recours à la haine

Je suis atterré de constater que les "jusqu'auboutistes" qui s'autoproclament "agences trahies", utilisent des méthodes délatoires et anonymes de triste mémoire. Après un mail avec un montage abject assimilant la poignée de main de César Balderacchi à Christian Boireau (Air France) à celle de Pétain et de Hitler à Montoire, ils ont franchi encore un pas dans la bêtise : un courrier anonyme (LIRE) encourageant les agences a mener des actions de sabotage vis-à-vis d'Air France.

Des actions qui, si elles étaient mises à exécution, vaudraient certainement à leurs auteurs de lourdes sanctions civiles et correctionnelles. Ceux qui se croient à l'abri derrière une simple adresse mail anonyme devraient savoir qu'une plainte suivie d'une commission rogatoire suffira pour obliger l'hébergeur à révéler leur identité.

Ils devraient prendre conscience également que leur action extrémiste risque de faire plus de mal que de bien, et de jeter le discrédit sur toute une profession. Souvenez-vous que la colère est mauvaise conseillère et que la désespérance ne justifie jamais le recours à la haine.

Quant aux autres, ne prêtez pas l'oreille à la c... humaine, las, la chose la mieux partagée en ce bas monde !
A bon entendeur...



Jean DA LUZ - redaction@tourmag.com

Lu 3058 fois
Notez


1.Posté par Gilles PORTIER le 11/10/2004 09:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour à tous
Je pense que nous nous devons de rester avant tout professionnels. Comme Jean Da Luz le dit, nous ne devons pas, suite aux modifications qui viennent d'Air France mais bien avant des USA, d'Allemagne, d'Espagne et Pays nordiques, nous en prendre à Air France ou IBERIA ou d'autres.
Réfléchissons pourquoi les accords ont été signés ? Travaillons sur des bases de concertation pour voir l'Avenir et pas dans une nébuleuse cachée basée sur le harcèlement et le blocage qui ne pourra que nuire à ceux qui croient que nous avons encore un avenir.
Le problème n'est pas du à Air France. Quid du problème de distorsion de taux de TVA ? Quid de la non déduction de la TVA sur frais par les entreprises ? Pourquoi ne pas arriver à négocier avecles pouvoirs publics des régimes de charges déragatoires ? Les restaurants l'ont obtenu. Sommes nous tellement mauvais qu'aucune représentation professionnelle des Agents de Voyages ne veuillent s'y lancer ? Certes évitons une désastreuse "Modification de la Loi de 92" bis.
Mais ne partons pas vers un mur qui achèvera de couler les plus vulnérables et qui terminera de discréditer la profession

Gilles PORTIER
Les Milles Voyages

2.Posté par sylvain chazal (ecretaire federal unsa aerien) le 12/10/2004 22:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
les decisions d'Air Fance sont dans la logique du tout liberalisme entamé aux Etats Unis sous la mandature de Carter.La commission zero est un élément parmi la tourmente qui secoue le monde aérien et son environnement economique. Au méme titre que des compagnies aériennes sont mortes entrainant des milliers de salariés vers le chomage,les agences les plus fragiles vont disparaitre....
Selection des espéces repondront certains "les raccommodeuses de porcelaine ont bien disparu" ce spectacle est triste pour les victimes mais qu elles se rassurent ,il parait que nous rendons nos clients plus heureux ainsi....
Je ne suis pas nostalgique d'une economie planifiée, je n'ai jamais cru à cette farce mais le liberalisme absolu qui régne dans nos secteurs mériterait peut étre d"étre bridé. A ce sujet le rapport n°1717 de l'assemblée nationale paru en juillet 2004 nous éclaire sur certains risques que la poursuite du bas cout, culture aujourd'hui dominante et politiquement correcte fait courrir a certains voyageurs.
Comment reagir ?
certainement pas par la violence et le sabotage mais peut étre par une prise de conscience collective, le corporatisme n'evitant rien..... le liberalsme est il guerissable c'est bien la, la question.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com