TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





E-tourisme : difficile de s’y retrouver dans la jungle Internet !

Compte-rendu du Colloque Raffour Interactif


Rédigé par Yves BARRAUD le Lundi 28 Juin 2010

Concernant le e-tourisme, il y a deux grandes familles d’informations : les "macroéconomiques" qui fixent les tendances lourdes, et les "sectorielles" qui s’intéressent aux spécificités de chaque marché, de chaque acteur, de chaque "niche" de plus en plus pointue. TourMaG vous aide à y voir plus clair dans cette jungle.



Au fil des ans, les choses ne cessent de se compliquer pour l’observateur, même le plus averti, pour les professionnels du e-commerce et, par répercussion, pour les consommateurs.

Car, dans la jungle Internet, la plus grande difficulté est, aujourd’hui, d'y retrouver ses "petits"… intérêts.

Trop d’Internet finira-t-il par tuer l’Internet ?

Tel n’était pas le sujet de la Conférence Raffour Interactif. Mais peut-être le deviendra-t-il un jour ?

Contentons-nous aujourd'hui d'évoquer "les grandes tendances de consommation touristique et e-tourisme", thème de l'édition 2010 de la Conférence qui s’est déroulée le 15 juin dernier (1).

E-tourisme 2009 : 8 milliards de business (+15%)

En premier lieu, attachons-nous aux tendances macroéconomiques :

En 2009, le e-tourisme a généré 8 milliards d'euros de chiffre d'affaires (+15% sur 2008).

Plus de 10 millions de Français ont ainsi réservé en ligne leurs prestations de transport, hébergement (hôtels, gîtes, campings), location de voitures, activités de loisirs, forfaits tout compris…, ce qui représente 35% des Français de 15 ans et plus partis en 2009.

Un Français parti sur deux a préparé son séjour en ligne, soit près de 15 millions de personnes.

Cette préparation a généré un chiffre d'affaires de 11 milliards d'euros : 8 milliards de réservations on line et 3 milliards pour celles conclues off line. Ce qui dénote l'importance du multicanal.

7 sites Internet ont été consultés en moyenne par les e-touristes pendant leur phase de préparation au voyage, avant de passer à l'acte d'achat.

Un panier moyen en hausse de 17%

La société Ogone (services de paiements en ligne) a dévoilé les résultats du 1er Baromètre "Raffour-Ogone" basé sur un échantillon d'une centaine de sites e-tourisme.

Le nombre de paiements sur Internet a augmenté de 10% entre mai 2009 et mai 2010.

Le panier moyen est passé de 458 à 538 € (+17%) sur la même période.

Une fois ces grandes tendances évoquées – qui confirment si besoin était la part croissante du e-tourisme dans la distribution – intéressons-nous aux informations plus "sectorielles".

Et là, tout se complique, chacun y allant de son étude pour justifier la pertinence de son positionnement et de son business modèle.

Des informations disparates et parfois contradictoires

Pour Call Expert - www.callexpert.fr - le contact humain (par téléphone évidemment) reste incontournable pour 25% des e-touristes (dans le processus de réservation). Et cela semblerait particulièrement vrai chez les CSP+.

Chez Weekendesk.fr - www.weekendesk.fr - on constate que les Français veulent partir (en week-end) de plus en plus près de chez eux. Si les ventes de dernière minute augmentent, le early booking aussi.

Le credo de Vinivi.com - www.vinivi.com - c’est la pertinence des avis des consommateurs qui permettent aux autres de préparer leurs vacances. Et Vinivi complète son offre avec le site BtoB Travelport Opinions - www.travelportopinions.com/fr - dédié aux avis des professionnels.

Affinitiz - http://affinitiz.com - propose de « rapprocher » l’Internet communautaire de l’Internet marchand… pour doper les ventes.

Chez Europ Assistance, on se lance dans les sites thématiques. Le premier a vu le jour le 2 juin - www.europ-assistance-voyages.com - et d’autres seront déclinés sous peu dans le voyage corporate, l’automobile, la santé, la famille, le domicile.

Réseaux sociaux, infomédiation, Mobiles… on s’y perd

Chez Go Voyages - www.govoyages.com - on constate que la concrétisation d’achat est de plus en plus imprévisible et volatile, selon les offres disponibles et le contexte ambiant.

Le délai est de 54 jours entre le premier contact avec le site marchand et la date de départ pour l’achat d’un vol, et de 45 jours pour l’achat d’un séjour.

Cette différence assez paradoxale peut s’expliquer par l’expertise de plus en plus grande des voyageurs pour déjouer les systèmes de yield management dans l’aérien et poursuivre leur quête du bon plan et/ou du meilleur rapport qualité/prix le plus longtemps possible.

Pour Easyvoyage - www.easyvoyage.fr - le présent, et plus encore l’avenir, c’est l’infomédiation qui consiste à fournir aux Internautes des informations vérifiées par des "journalistes" (destinations, prix, descriptions d’hôtels…) et les renvoyer vers des sites marchands correspondant à leurs recherches.

ViaMichelin - www.ViaMichelin.com - (400 millions de visites par an) mise sur son expertise et sa légitimité historique pour accompagner le voyageur (cartographie, infos trafic, réservations d’hôtels, de restaurants, reportages destinations…).

Les "Natifs Numériques" vont bientôt prendre le pouvoir

Chez HRS - www.hrs.com - on estime qu’en 2015, 20% du chiffre d’affaires (réservations hôtelières en ligne) seront réalisés à partir des Mobiles. Donc, forcément, on s’y prépare activement.

Comme à son habitude, Amadeus fait de la prospective, en s’intéressant de très près aux habitudes des "Natifs Numériques", la génération née avec le Web et le Mobile qui va bouleverser plus encore le secteur du tourisme.

Une étude complète est disponible à cette adresse : http://espacepro.amadeus.fr

Voilà pour ce qui concerne les tendances "sectorielles" de plus en plus complexes, de plus en plus pointues et, donc, de plus en plus compliquées à synthétiser.

Les personnes souhaitant approfondir tous ces sujets se rapprocheront du Cabinet Raffour Interactif.

(1) Tous les supports de la conférence, la totalité du Baromètre annuel 2010 "Courts séjours, vacances, nouvelles tendances et e-tourisme" (300 slides, 29 thèmes), un memorandum e-tourisme juridique, une synthèse de la veille annuelle ainsi que l'étude sur les nouveaux comportements de la clientèle loisirs, sont disponibles dans le Cdrom édité par le Cabinet Raffour Interactif, qui peut être commandé sur la page d’accueil du site : www.raffour-interactif.fr

Lu 4438 fois

Notez


1.Posté par Gaudin | voyages Provence le 28/06/2010 09:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
et last but not least...www.voyages-provence.com, spécialiste du tourisme d'affaires et des loisirs en Provence !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com