TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e





Ecole des Spas et Instituts : une nouvelle certification reconnue par les pouvoirs publics


Rédigé par La Rédaction le Mardi 29 Avril 2014

Rencontre avec Sandra Kennou directrice générale de l’Ecole des Spas et Instituts (ESI)







En ouvrant en 2009 l’Ecole des Spas et Instituts Sandra Kennou avait de solides atouts en mains et la volonté de faire reconnaître par les pouvoirs publics les métiers du spa. L’E.S.I. est la première en niveau 3 (niveau bac +2) et, à ce jour, la seule école du secteur à avoir obtenu le référentiel du Ministère de l’Emploi.

Après dix ans d’activité dans le domaine des cosmétiques bien-être Sandra Kennou connaissait et les produits et les attentes du marché. En observant l’émergence du phénomène spa, elle en avait analysé les points positifs et les défaillances au rang desquelles le manque de formation et de reconnaissance des aptitudes des praticiens.

L’E.S.I. et le « Spa des élèves » sont aujourd’hui installés dans un espace de 260 m², 24 rue de Montmorency, au cœur du 3e arrondissement de Paris, dans l’emblématique quartier du Marais.


Q. Ouvrir une école dédiée aux métiers du spa et élaborer un programme pédagogique à partir d’une feuille blanche demande beaucoup de démarches, d’engagements, de recherches. Pourquoi une telle initiative ?

Sandra Kennou. Fille de médecins, j’ai toujours été intéressée et motivée par tout ce qui gravite autour du « bien-être ». Il y avait par ailleurs un vrai potentiel. Ce secteur en pleine évolution n’était pas structuré. Enfin je ne partais pas tout à fait d’une feuille blanche !

Alors que le phénomène « spa » émergeait et que les marques cosmétiques commençaient à créer des lignes de produits spécifiques j’ai participé à l’ouverture en 2005 a un petit centre de formation dans le domaine du bien-être.

Mon objectif premier était de professionnaliser les métiers du spa et de les faire reconnaître par les pouvoirs publics. Pour mener à bien et en toute indépendance ce projet j’ai décidé en 2009 de créer ma propre structure.

« En 2013 nous avons formé 3 000 élèves »

Q. Vers quels métiers du spa orientez-vous vos élèves ?

S.K. Nous avons commencé avec le pôle de Bien-Etre en développant une pédagogie ancrée dans la vie active et une mise en situation professionnelle. A cet effet nous avons créé sous forme d’association pour la promotion des techniques de bien-être « Au 24 », le spa des élèves. « Le Spa des élèves» dispose de quatre cabines dans lesquelles nos élèves s’entrainent et se perfectionnent en condition réelle, en situation professionnelle, sur rendez-vous, avec de véritables clients.

Il y a deux ans nous avons créé le pôle Spa Manager. Il s’agit ici d’un métier qui a une double mission. Il doit gérer le bon fonctionnement humain, juridique, financier d’un centre tout en assurant la satisfaction de la clientèle.

A la rentrée prochaine, nous avons ouvrons un pôle dédié à l’Esthétique avec la préparation au CAP. Nous ne sommes pas une Ecole d’Esthétique traditionnelle. Nous répondons à une demande et cela se fait en petit comité. Nous avons une classe de dix élèves.

On peut être bon kinésithérapeute et bonne esthéticienne sans pour autant avoir les compétences d’un Spa manager ou d’un Spa praticien. Ce sont des métiers différents. Ils demandent des compétences bien spécifiques. Il est tout à fait possible d’acquérir une polyvalence des compétences après une formation.

En 2013 nous avons formé plus de 3 000 élèves.

Toutes nos formations sur http://www.esi-paris.com/formations

Q. En novembre 2013 vous avez obtenu le « RNCP » pour le métier de Technico opérateur de Spa . Quelle en est la signification ?

S.K. Cette reconnaissance par l’Etat du métier de Technico-opérateur de Spa était l’un de mes objectifs.

Depuis le 29 novembre 2013 la certification de « Technico opérateur de Spa » est inscrite au Répertoire National de la Certification Professionnelle (RNCP) au niveau 3, Bac + 2. Il confirme l’expertise de l’école dans les domaines du Spa et du bien-être.

Il m’a fallu trois ans pour démontrer auprès du Ministère de l’Emploi le bien-fondé d’une véritable pédagogie et l’employabilité qui en découlait c’est-à-dire la capacité d’évoluer de façon autonome à l’intérieur du marché du travail.

Je suis la première et, à ce jour, la seule école du secteur à l’avoir obtenue.

« Je milite pour l’insertion des personnes handicapées »

Q. Vous dites que votre Ecole est ouvert à tout le monde. Sur quels critères inscrivez-vous les élèves ?

S.K. L’Ecole est ouverte à tout le monde à partir de 18 ans et sans limite d’âge. Il faut être majeur et avoir une certaine maturité pour travailler sur le corps et apporter du bien-être. Ce sont des métiers manuels et techniques qui demandent aussi de l’empathie, de la générosité. Il faut être à l’écoute sans être une éponge, en gardant ses distances en restant professionnel.

Nos métiers demandent une tenue correcte, une hygiène irréprochable et une bonne condition physique. Je me distingue sans doute en militant pour l’insertion des personnes handicapées. Je pense en particulier aux non et mal voyants qui se révèlent d’excellents praticiens. Rien n’empêche, par exemple, une personne en fauteuil roulant à faire de la réflexologie.

Nos métiers demandent l’acceptation de l’autre, la tolérance, l’absence de préjugés. L’humain est une valeur essentielle de l’E.S.I. Pour autant, il ne faut pas venir ici pour engager un développement personnel, une thérapie ou apprendre à faire des massages pour régler des problèmes personnels. Ici nous formons à un métier.

Les inscriptions sont validées après entretien et étude du dossier de candidature.

Q. Comment recrutez-vous le corps professoral ?

S.K. Nous avons une trentaine de personne, tous formateurs en activité professionnelle et experts de leurs disciplines. Les formateurs du pôle « Esthétique » sont diplômés du BTS Esthétiques. Un tuteur est attribué en début de formation du Spa Praticien. Il accompagne le stagiaire tout au long de son parcours.

Avec ma mère, professeur en médecine, nous avons développé une formation sur l’anatomie, sur les muscles, les articulations, la connaissance du corps indispensable dans nos métiers. Nous consacrons 94 heures de cours à l’anatomie alors qu’ils ne représentent que quelques heures dans les autres écoles.

La volonté des équipes de l’E.S.I. est d’aider ses élèves à acquérir une formation complète et adaptée.

Qu’est-ce que le RNCP ?

La certification du Répertoire National des Certifications Professionnelles est une reconnaissance officielle et professionnelle importante. Elle atteste de la qualité de la formation et témoigne de l’adéquation forte de ses objectifs pédagogiques avec les exigences des entreprises.

Le RNCP recense les diplômes et les titres à finalité professionnelle créés par les filières professionnelles. Les certifications enregistrées dans ce répertoire sont reconnues sur l’ensemble du territoire français.

Ecole des Spas et Instituts : une nouvelle certification reconnue par les pouvoirs publics
Contact :

Ecole des Spas et des Instituts (E.S.I) 24 Rue de Montmorency – 75003 – Paris
Tél : 01.42.88.71.67 – Email : info@esi-paris.com
www.esi-paris.com

Présentation en Vidéo http://www.youtube.com/watch?v=hOAg1LrJk8Q
Documentation et Inscription http://www.esi-paris.com/espace-telechargement

Retrouvez nous sur les réseaux sociaux :
Page officielle de l’école sur Facebook.
Page officielle de l’école sur Twitter.
Page officielle de l’école sur Pinterest.

Lu 3849 fois
Notez

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com