TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Ecran total pour Selectour

Objectif : couvrir tout le marché


Rédigé par Hervé Ducruet : herve.ducruet@tourmag.com le Dimanche 4 Décembre 2005

Lors du dernier congrès Selectour qui se tenait le week end dernier à Madrid, le réseau a ancré sa stratégie sur le service fourni. Avec un volume d’affaires estimé pour 2005, le réseau à l’hippocampe progresse sur l’an dernier malgré un net coup d’arrêt dans son activité à l’instar de ses concurrents. Pour marquer sa différence, Selectour veut se faire reconnaître par ses clients en développant toute une panoplie de services aux clients et aux adhérents dont les 3 pierres angulaires seront Canal Selectour, qui équipera l’ensemble du réseau dés février prochain, et Selectour.com dont l’ouverture est prévue en avril prochain. Deux outils qui ont nécessité un investissement global de 3,4 M€. E-teo, le portail loisirs payant d’Amadeus complète la panoplie mise au service des 546 points de vente du réseau Selectour.



Avce Canal Selectour, Selectour.com et e-teo, le réseau à l'hippocampe a affiché sa confiance dans l'avenir en investissant 3,4 M€ dans ces outils technologiques.
Avce Canal Selectour, Selectour.com et e-teo, le réseau à l'hippocampe a affiché sa confiance dans l'avenir en investissant 3,4 M€ dans ces outils technologiques.
La capitale espagnole accueillait ce week end le 31e congrès du réseau Selectour. Et ils étaient 325 adhérents à avoir fait le déplacement jusqu’à Madrid pour écouter le message délivré par sa nouvelle direction bicéphale.

Présent et très discret, l’ancien président du réseau, Philippe Demonchy avait fait le déplacement madrilène voir et écouter la stratégie mise en place dans le réseau qu’il a créé il y a 35 ans.

Si le congrès d’Afat fut une remise à plat du fonctionnement du réseau, celui de Tourcom une mise en garde contre les fournisseurs, le congrès de Selectour s’est voulu rassembleur entre réseau et fournisseur.

« Il y a incontestablement une meilleure relation entre nous car elle n’est plus influencée par les amitiés où les inimitiés de l’ancien président », avoue un tour opérateur qui précise que « les relations commerciales se basent désormais sur des données objectives. »

Billetterie à la peine

Et selon la directrice générale du réseau, Martine Granier, ces nouvelles relations ont permis de générer une légère progression du volume d’affaires, lequel qui passe de 1,2 Md€ en 2004 à 1,3 Md€ cette année. « Mais cette faible hausse de 0,8% est atténuée par une hausse sensible de + 15 % des factures traitées. »

Sur le segment affaires, Selectour confirme sa troisième place sur le marché français avec un volume d’affaires supérieur à 700 millions d’euros. « La progression de notre activité SNCF, à périmètre constant, est de + 3,5 %, soit presque 2 points de plus que la moyenne des autres réseaux », précise la directrice générale.

« Toutefois, l’ensemble de notre activité BSP résiste dans un climat de net fléchissement. Sur le nombre de segments réalisés sur Amadeus, le retrait est de – 3,64 %. Mais si la baisse moyenne enregistrée par Amadeus n’est que de – 1,35 %, elle est – 4,3 % pour l’ensemble de la distribution hors Internet. »

Sur cette baisse du marché, le président et la directrice n’ont, pour le moment aucune explication. « Nous allons réaliser 633 M€ cette année contre 672 M€ l’an dernier », anticipe la directrice. Ainis, le BSP recule de – 5,7 %, l’activité réalisée avec Air France est en retrait de – 8,7 %. « Les autres compagnies sont à – 2 % », précise Martine Granier.

3 M€ pour Canal Selectour

Mais l’activité semble donner des signes forts de reprises selon la directrice. Néanmoins, le portefeuille de réservation est en retard de 8 % sur ce qu'il était l'an dernier à même époque. « Mais le montant des ventes est équivalent à 2004. »

Et pour qu’aucun canal de vente ne soit plus absent de la panoplie de Selectour, le réseau s’est lancé dans une politique de développement technologique sur 3 axes.

« Le premier axe est le portail e-teo que tous nos conseillers doivent désormais s’approprier pour y gagner encore en productivité. » Le deuxième outil du réseau sera Canal Selectour dévoilé aux adhérents lors de ce congrès et sur lequel nous reviendrons dans notre édition de demain.

« C’est un investissement financier sans précédent pour le réseau qui a nécessité un investissement de 3 M€ que Selectour espère bien rentabiliser d’ici 3 ans.

« Nos partenaires ont déjà versé 600 000 € », précise Martine Granier. Près de la moitié du réseau (250 agences) devraient être équipées en décembre. Les 280 derniers points de vente le seront au plus tard en janvier.

Selectour.com : occuper tout le terrain

Dernier axe de développement, l’Internet avec l’arrivée annoncée pour la printemps prochain de Selectour.com.

« C’est une technologie innovante, réactive et ludique qui a été présentée en interne le 1er décembre dernier et validé unanimement par le conseil d’administration de Selectour « comme partie intégrante de notre distribution et axe déterminant pour notre avenir explique Gérard Letailleur, le président du réseau.

Selectour a donc créé pour l’occasion une société anonyme dotée d’un capital de 400 000 €. « Nous recherchons actuellement des investisseurs, plus particulièrement dans le domaine de la téléphonie », explique Martine Granier.

« Ce sera un moteur Opodo mais dans lequel on trouvera Air Corpo et toute notre banque de données. » La direction n’a pas encore validé la création d’un call center. « Actuellement nous ne sommes que 80 % du marché. Avec Selectour.com nous couvrirons tous les canaux de distribution. »

Croissez…et multipliez vous

Pour sa première année d’exploitation, le réseau mise sur un chiffre d’affaires de 5 M€. Sur ces deux projets technologiques, le réseau aura investi la coquette somme de 3,4 M€.

Parallèlement à ces innovations technologiques, Selectour continuera également d’étendre son maillage dans les « 30 % du territoire où nous ne sommes pas présents, notamment à Montpellier et dans le centre de la France. »

Pour cela, le réseau compte beaucoup sur la croissance interne. « Si chacun de nos adhernet ouvrait un point de vente supplémentaire, nous aurions plus de 1 000 adhérents. Il faut faire en sorte que les mono points de vente deviennent multi. C’est la solution pour garder un niveau de revenu satisfaisant. »

Fort de toutes ces armes, le réseau espère bien faire inspirer confiance à ses clients (voir article suivant). Mais pour inspirer confiance, les troupes ont aussi d’abord besoin d’avoir confiance en leur responsable.

Une confiance qui semble avoir été donnée par la base à son sommet. Un quitus pour que la direction aborde, elle aussi, en toute confiance les futurs défis. Et ils ne manquent pas.

Les trophées Selectour 2005


Trophée Affaires

Selectour Echo Voyages à Chartres (28), représentée par Luigi Frangi, est récompensée pour avoir été la première à installer le portail e-smile, le portail entreprise STB chez un client société.

Selectour Touriscar à Collonges-sur-Salève (74), représenté par Marie-Laure Bussat, a réalisé la plus forte progression BSP.

Selectour Luc Voyages à Paris (75), représenté par Luc Adjajd, a été honorée pour son assiduité aux réunions du club affaires mais aussi pour avoir envoyé en formation le plus grand nombre de collaborateurs.

Trophée formation/qualité

Selectour Voyages Chabannes à Tournon-sur-Rhône (07), représenté par Mr et Mme Chabannes, pour avoir mis en place un programme de formation pour l’ensemble de son personnel avec Hoppo Campus.

Selectour Voyages Inglard à Aire-sur-La-Lys (62), représenté par Olivier Inglard et Michel Marles, reçoit le trophée pour l’obtention la plus rapide de sa certification Qualicert.

Trophée Tourisme

Selectour Cendant voyages à Roissy (95), représenté par Liliane Doret, pour avoir réalisé la meilleure progression Tourisme dans la catégorie CA supérieur à 1 M€.

Selectour Agetour à Nice (06), représenté par Jean-Pierre Perezparlato et Jean-Marc Sauli-Marchetti, pour la plus forte progression avec les TO référencés.

Selectour Voyages Girardot à Dijon (21), représenté par Pascal Girardot, reçoit le trophée pour avoir réalisé la plus forte progression avec les TO référencés avec 183 dossiers dans les 9 premiers mois de l’année.

Trophée Jeune Entrepreneur (désormais Trophée Olivier Delaire)

Selectour Henri IV Voyages à Meaux (77), représenté par Sandrine Beaupère,

Trophée Coup de Cœur

Selectour Gérard Pons Voyages au Bouscat (33) pour ses voyages concoctés pour les dialisés afin que le droit au voyage pour tous ne soit pas qu’un vain mot mais bien une réalité. Et ce fut un beau moment d’émotion que Gérard Pons, le patron de l’agence lui aussi très ému, a offert à toute une salle, elle aussi à l’unisson. Et beaucoup d’yeux étaient déjà humides lors de l’hommage rendu par Sélectour aux personnalités disparues du réseau où manquent désormais trois prénoms : Jean, Jacqueline et Olivier.

HD

Lu 4499 fois
Notez

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:15 Selectour : le congrès s'ouvre ce lundi à Québec


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com