TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Eductour : Héliades "Nouvelles évasions" s’installe au Cap Vert


Rédigé par Laury-Anne Cholez au Cap Vert le Mercredi 25 Novembre 2009

Héliades, le spécialiste de la Grèce, se lance dans la production de séjours au Cap Vert. Une nouvelle destination qui a remporté l’adhésion des AGV et responsables de comités d’entreprise, conviés le week-end dernier à un Eductour dans l’île de Sal, la principale destination touristique de l’archipel.



Le groupe sur la terrasse de l'hôtel Odjo d'Agua
Le groupe sur la terrasse de l'hôtel Odjo d'Agua
Le Cap Vert, c’est le nouveau challenge d’Héliades pour cet hiver. Destination encore peu exploitée en France, les dix îles de cette ancienne colonie portugaise ont pourtant beaucoup à offrir.

Situé à moins de 6 heures de vol de Paris, avec deux heures de décalage en hiver, le pays veut se positionner comme une alternative aux rivages de la Méditerranée, trop frileux en hiver, et aux Caraïbes plus lointaines.

« Héliades avait besoin d’une destination nouvelle, avec une autre saisonnalité pour faire le lien avec la Grèce, » explique Francis Fournier, responsable de l’agence Héliades à Lyon.

Si l’île est proposée depuis l’année dernière, le TO a pris un gros engagement pour cet hiver, avec l’affrètement d’un charter d’XL Airways depuis le 23 octobre jusqu’au 23 avril prochain.

Une bonne surprise

Les participants à l’Eductour du Cap Vert sont venus ici dans l’espoir de trouver une nouvelle destination insolite et abordable. Ils ont été convaincus. Héliades offre désormais des séjours en all inclusive à partir de 899€.

Le groupe a visité les cinq hôtels proposés en séjour sur l’île de Sal. Ils étaient logés au Riu Funana 5*, un grand complexe de 500 chambres aux airs de Riad marocain.

«Cet hôtel correspond parfaitement aux attentes mes clients » explique Nelly Jenner, forfaitiste groupe de l’agence Boréal à Strasbourg. « Il propose de nombreuses activités sportives et du all inclusive, parfait pour les incentives ».

Deux autres établissements d’entrée de gamme sont aussi proposés : l’hôtel Belorizonte 4* et le Novorizonte 4*. Coté demeures de charme on retrouve l’hôtel Odjo d’Agua 4* et le Morabeza 4*, le premier établissement construit sur l’île.

Tourisme balnéaire avant tout

Les salines de l'île de Sal au coeur du cratère de l'ancien volcan de Pedra de Lume
Les salines de l'île de Sal au coeur du cratère de l'ancien volcan de Pedra de Lume
Le Cap Vert offre de belles plages de sable fin, un grand soleil en hiver et beaucoup de vent, propice aux sports de voiles.

« Il manque cependant un coté culturel à la destination
» regrette Pascal Nail, de l’agence Splendeurs du Monde à Rouen.

A part son ancien volcan abritant de vastes salines, Sal ne possède pas beaucoup de choses à voir. Les clients peuvent s’ennuyer au bout de quelques jours de plage et farniente.

Héliades "Nouvelles évasions" propose donc des excursions à la carte pour découvrir les îles voisines, mais le prix reste assez élevé : à partir de 175€ la journée pour Boavista. Reste les circuits inter-îles ou encore les séjours de randonnée également disponibles dans la brochure.

Une destination sauvage en plein boom immobilier

« Vous voyez cette longue bande de terre » nous montre Eduardo, notre guide capverdien. « D’ici quelques années, elle sera couverte d’hôtels » se réjouit-il.

Le gouvernement désire en effet convertir l’archipel comme les Canaries. Pourtant il n’est pas certain que cela plaise aux touristes. « Le Cap Vert est un palliatif à la République Dominicaine » estime Fabienne Cottin directrice de l’agence Aldabra de Bordeaux.

« Les gens sont à la recherche d’exotisme, de dépaysement, d’authenticité, de soleil en hiver et de petits prix. Le Cap Vert va fonctionner pendant 5 ans. Mais après, il y aura trop de monde. »

Mais Dominique Serna, responsable d’Héliades à Strasbourg, tient à tempérer la situation « Il n’y a toujours pas de ministère du tourisme dans le pays. D’ici à ce que soit mis en place une politique coordonnée pour fournir électricité, routes et eau courante, il faudra du temps.»

Lu 13766 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 22 Octobre 2017 - 23:16 Plongée sous-marine : le TO Subocea refait surface

Vendredi 20 Octobre 2017 - 11:06 Evaneos vise les 800 000 voyageurs cumulés en 2020


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com