TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Eductours : calculs d’épiciers et économies de bouts de chandelles !

lire l'édito d'Aline PONTAILLER


Rédigé par Aline PONTAILLER le Lundi 20 Avril 2009

Sur les 120 Agents de voyages d'un récent éductour, les trois-quarts étaient en congés et payaient leur trains et taxis. Je ne comprends pas... Un éductour bien mené n'a rien de vacances au soleil, non ? Pour des jeunes de 25 ans avec des salaires de misère, je trouve ça honteux !



Eductours sur congés : voilà une exploitation abusive et des économies contraires aux intérêts bien compris des entreprises.

Voilà quelques années que l’ancienne productrice de voyages que je suis participe de temps en temps, pour en rendre compte dans ces colonnes, à des éductours « offerts » aux agents de comptoir.

Or il semble devenu à la mode, tendance « sélakrize », d’accepter ces invitations à la rigoureuse condition qu’elles soient comptabilisées dans les congés de l’employé, certains devant même assurer leurs frais de transfert et préacheminement.

Par quelle aberration a-t-on pu en arriver là ?

Quand la question du jour est de trouver le moyen de ramener les clients séduits par le web dans le cocon des agences, supposées les séduire par l’expertise de leurs vendeurs et leur connaissance du produit, si rare dans les échanges téléphoniques avec des ".com" souvent impersonnels, comment ne pas trouver évident que les éductours bien construits sont de la formation nécessaire et obligatoire ?

Une formation qui doit être rémunérée et valorisée... Et qui est bien évidemment avantageuse pour l’entreprise à très court terme !

Ces calculs d’épiciers et de gestionnaires dans un métier d’aventuriers et d’explorateurs, vont de pair avec les grandes opérations de rachat et fusion qui, en agrandissant le cercle des actionnaires assis, rétrécit d’autant la liberté et la créativité autrefois attachées aux femmes et hommes du tourisme debout, eux, sur le terrain.

Lu 16140 fois
Notez

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

27.Posté par Maëlys le 16/06/2009 21:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'ai la "chance" d'être célibataire et sans enfant, je voyage souvent seule et j'ai la "chance" de payer plein pot toutes mes chambres individuelles. J'ai arrêté d'attendre qu'on me propose des éductours : je me les organise moi-même ! Je fais mes résas via internet, je me dégote de charmantes chambres chez l'habitant et... à moi le voyage de rêve ! Je ne serai sans doute pas capable de parler des clubs de vacances 4 étoiles que je déteste mais je serai insatiable sur la destination et tout ce qu'il faut voir ou ce que l'on peut faire.
Chez nous aussi, les éductours sont pris sur les congés : je suis d'accord pour un éductour long courrier mais certainement pas pour un moyen courrier.

26.Posté par Momo le 19/05/2009 17:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,

Je prend le débat en retard, mais je suis scandalisé par ce que vous dîtes.

Commercial chez un "groupiste", je rentre d'Istanbul.
Mon patron m'a offert les vols (ainsi qu'à mon amie, bonus), et le réceptif avec lequel je travaille m'a offert nuits d'hôtel et excursions.

En poste dans ma société depuis 5 ans, je suis parti quasiment une fois par an, et le tout sur mon temps de travail (j'ai même demandé à récupérer mes dimanches).

Je vois qu'on est vraiment dans une branche qui ne paye pas, mais qui en plus réduit les avantages.... décidément, le métier d'agent de voyages est de plus en plus difficile.
Vous avez toute ma considération.

Cordialement,

M.

25.Posté par Michael Shirley le 24/04/2009 12:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
D'accord avec toi Annabelle.
Où es-tu maintenant ?

24.Posté par Max le 22/04/2009 12:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chère Isabelle

N'est ce pas ce que je disais?
A ce jour nous ne sommes plus dans les 'glorieuses années' que nous connaissions comme Morris.B.
Les eductours sont une importance pour la formation de tout agent de voyage, veteran ou débutant.
Si nous ne profitons pas des offres des partenaires (malgré les prix qui n'est pas en rapport avec la rémuneration de chaque agent de voyage à ce jour) ou des possibles eductours, comment souhaitez vous parfaire ?

J'ai connu l'époque de Morris (..que de nostalgie) et maintenant je connais celle ci où les éductours se font soient rares ou soit handicapant (par ce que certaines agences demandes aux collaborateurs de les payés ou de les prendre sur leurs congés).

N'oublions pas que certains eductours ne sont pas que des voyages de récompenses.
Ces derniers sont dans le but de vous enrichir personnellement, servir l'agence pour renseigner et informer les clients ( donner un caractere à vos propos et une ambiance ) et le plus important: Vendre et apporter du chiffre.

Rien ne nous empeche sur nos vacances où que nous soyons, de faire des visites d'hotels ou de rencontrer des prestatires mais il me semble qu' un eductour est une formation professionelle et que toute formation professionnele ( tout réseau confondu) quand elle se passe en france, se fasse sur votre temps de travail (enfin je l'éspere)


Cordialement,





23.Posté par Isabelle le 22/04/2009 09:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher Max

Pour ta gouverne, depuis 10 ans que je suis agent de voyage, je n'ai encore jamais mis les pieds à l'île Maurice (pas d'éductour, ou en tous cas, pas invitée!) aux Maldives (pas d'éductours, pas les moyens et pas invitée!) ou encore aux Seychelles (pas d'éductours, pas invitée etc...)
Donc votre remarque est mal placée!
Le voyage le plus exotique qu'il m'a été offert de faire fût le Sri Lanka car j'avais gagné le voyage sur un challenge!!
Je pense que ce post peut répondre à vos attentes n'est ce pas?
Bien cordialement

PS je répète, 10 ans de métier dans plusieurs agences de voyage!!!

22.Posté par Moris B. le 21/04/2009 19:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les temps changent !........Que de souvenirs !...........
Ancien d'UTA , Je me souviens des éductours que nous organisions en partenariat avec les hôteliers, TO , ou autres réceptifs . Chacun prenant à sa charge la partie qui lui revenait . Et ,c'était un vrai plaisir que d'inviter gratuitement l'agent de voyages. Notre préférence , aller d'ailleurs, à l'agent de comptoir. Le séjour était à la fois convivial et professionnel.
Il m'arrive aujourd'hui de "croiser un ancien" et nous évoquons toujours ces moments partagés avec beaucoup de nostalgie et d'amitiés. C'était une autre époque...
(PS : je ne suis pas un vétéran de l'aérien , je suis toujours en activité , mais bon ! j'ai connu,d'autres moments .......)

21.Posté par Max le 21/04/2009 18:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher Fred et chère Isabelle,
Je vois que nous parlons totalement de la meme chose, n'est ce pas ?
Je vois que nous devons etre dans le meme monde où tout les agents de voyages ( qui souhaiteraient parfaire leur connaissance ) sont bien payés.

Il me semble qu'à ce jour un agent de voyage classique ( c'est à dire avec une paie classique d'agent de voyage, c'est a dire peu) qui voudrait partir sur l'ile Maurice, pour reprendre votre exemple, doit debourser aux environs de 600 euro + 7 nuits à 55 euros, nous en sommes au environs de 1585 euro pour 2 personnes et ceci en dehors des vacances scolaires et autres dates d'embargo, alors où est le probleme ?

...mais où ais je la tete ? il parait que la connaissance se monnaie , que tout les agents de voyages sont celibataires ou sans enfants, se nourrissent aux soirées To et vivent à la campagne, à 200 mettres de leur agence à pied ( pas de voiture ou de carte orange),ce qui leur permette de pas avoir de dépenses, alors pourquoi attendre les promotions agent de voyages sur le bassin mediterranéen ou les e learning ?

Pensons un peu aux agents qui faute de moyen ne peuvent pas connaitre les fins fonds de bornéo ou les parcs de l ouest USA et vendent les destinations.

Cordialement.

20.Posté par moriniere le 21/04/2009 17:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
tout comme Fred, lors de mes vacances je cale des RV pour visite d'hôtel...ça ne me prend qu'une heure par visite, et je revends sur photos perso les produits testés en réel avec et par ma famille !....mais il est vrai que la passion m'anime...et mes 17 ans d'expérience aussi...je suis en auto formation permanente ( workshop, presse pro... ) , je fais régulièrement des éductours dans lesquels les gens confondent vacances et voyage pro, avec souvent un manque de respect pour les organisateurs, pas de prise de notes, pas de debriefing...( alors que les éductours coutent aussi à ceux qui les organisent ! ), la participation ( en argent, en jour ) permet aussi d'avoir des participants motivés ! c'est triste d'en arriver là.
florence

19.Posté par LE ROUX Albane AVEL VOYAGES FOUESNANT le 21/04/2009 17:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis propriétaire d'une agence indépendante du réseau Tourcom. Je reviens moi même d'un éductour FRAM en Egypte Jordanie et je suis scandalisée d'entendre de jeunes agents de voyages témoigner que les éductours sont pris sur leurs congés. J'ai une tout autre vision des choses. Pour moi l'éductour est l'une des meilleures formations pour un agent de comptoir tourisme. Comme je dis souvent pays vu pays vendu ou hôtel vu hôtel vendu (ou non) . Tout comme les frais annexe au voyage devrait être entièrement remboursé compte tenu des niveaux de salaire. Il faut savoir investir sur les personnes, les motiver car c'est ainsi que l'on fera la différence entre de vrais conseiller voyages et non pas des distributeurs de brochures

18.Posté par Annabelle Roos-Briot le 21/04/2009 16:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Isabelle,

En réponse à votre dernière remarque concernant les croisières, de nombreuses compagnies organisent régulièrement des éductours, il est dommage que vous n'en ayez pas encore bénéficié.
Mais si l'on parle de formation, je vous rappelle qu'il existe l'association France Ferries et Croisières qui regroupe la quasi totalité des compagnies représentées en France. L'objectif essentiel de cette association est la formation des agents de voyages au produit croisière, beaucoup plus simple à vendre que vous ne le pensez ,au cours de workshops dans une dizaine de villes chaque année.
Espérant vous compter parmi les participants des prochains workshops, aujourd'hui à Lyon, le 23 avril à Lille et le 14 mai à Paris. Pour plus d'informations cmoisset@ferries-croisieres.com.
Bonnes ventes !

17.Posté par fred le 21/04/2009 16:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Haaa merci Isabelle
je me sent moins seul ;)

16.Posté par Isabelle le 21/04/2009 16:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Personnellement Fred, c'est ce que je fais maintenant... Profiter du produit après avoir reçu les promos de nos partenaires.


15.Posté par fred le 21/04/2009 16:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
halala cher Max, tout de suite les extrêmes...

Chacun voit quel niveau de professionnalisme il veut atteindre... En effet libre a vous d'attendre les éductour Tunisie, turquie, Maroc...... vaste monde

C'est tout le paradoxe, vous vous plaignez de ne pas etre assez formés et vous attendez passivement qu'on vous invite...

Je vous donne l'info du jour le groupe Apavou invite les agents et leur conjoint pour 55 euros par jour ! Vous voulez quoi de plus ? attendre qu'air Mauritius et Apavou lancent un éductour ?? he bien attendez ;))

.. ou soyez plus agressifs et formez vous vous même !

Enfin ca n'est que mon point de vue

Très cordialement
fred


14.Posté par Max le 21/04/2009 16:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous avez raison Fred.
Pourquoi ne pas faire nos eductours pendant nos vacances persos.
Mais à quand les ateliers vendeurs apres le travail, les formations le week end, on ne passe pas suffisament de temps au bureau.

13.Posté par fred le 21/04/2009 15:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Petite réflexion sur les éductours.... Pourquoi ne profitez vous pas de vos vacances pour vous former tout seul !!! au lieu d'attendre des invitations et de passer vos vacances chez belle maman... Les hoteliers et compagnies aériennes font des promo presque toute l'année..

Personnellement tous mes éductours ont été fait en couple, pendant mes propres vacances.. Certes cela prend quelques heures chaque jour mais toujours mieux que de visiter 20 hotels en 3 jours... Et cet enrichissement des connaissances n'est elle pas avant tout un acquis pour vous ?

Certes l'agence bénéficiera de ses connaissances, mais elles vous appartiennent et seront indispensables en cas de changement d'employeur... hé oui la connaissance se monnaie.... ;)

12.Posté par Isabelle le 21/04/2009 15:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci Aline de ce coup de colère!!

L'année dernière j'ai participé à un "éductour" très renommé pour lequel j'ai payé mon acheminement et autres frais. Bien entendu il a été deduit de mes congés mais je crois que mon ancienne boite, très connue sur la place Parisienne en terme de réseau, comptait 2 jours et demi de congé éductour par personnes et par an!!!
No comments!!

Quelqu'un fait aussi la remarque des éductours de récompense, en gros, si t'es bonne et que tu vends bien la destination, tu partiras là bas! Ce qui est pour le moins ironique!!!

Dans un métier de rêve, je crois qu'il faut commencer par faire rêver les agents de voyage, qu'ils puissent parler d'une production avec des étoiles dans les yeux et selon moi, ce qui se pratique aujourd'hui, c'est plutôt l'extrême opposé!!

Quant aux compagnies de croisières, même si le marché est dynamique, je croisi qu'il faudrait aussi commencer par inviter plus régulièrement des agents de voyage à bors, ne serait ce que pour la compléxité du produit.

Bon courage à tous!

11.Posté par Max le 21/04/2009 14:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Une seul question se pose: Les voyages d'études sont ils un temps de formation, comme tout autre formation ( phoning, marketing, reunion avec Tours Operateur ou Office du tourisme, formation vendeur) donc ceci devrait etre prise en compte comme tel ou comme des vacances.C'est bien comme cela qu'on nomme les congés pris par l'employeur : Congé Payés ?

10.Posté par Seb le 21/04/2009 13:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour à tous,

je pense pour ma part comme beaucoup que les eductours doivent rester des voyages de formation qui doivent être pris sur les jours de formations à cet effet, néanmoins je constate comme beaucoup de personnes qui sont dans le tourisme depuis plus de dix ans que l'arrivée de lois sur les 35 heures a favorisé le fait qu'aujourd'hui les éductours sont pris sur les vacances. Lorsque l'on combine les 5 semaines de congés payées, les récupérations des samedis (1 journée) et dimanches (2 jours) pour les grands magasins et la grande distribution, il est vrai qu'aujourd'hui, la présence des agents de voyages au sein de leur établissement respectifs est plus limitée qu'avant. Les lois dîtes sociales n'ont donc pas été en faveur des salariés.

9.Posté par Florence le 21/04/2009 11:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Enfin ce que tout le monde pense tout bas est dit tout haut ! Maintenant quels sont nos recours face à un patron qui en a décider ainsi ! Il faut que les voix s'élèvent, je reste cependant très sceptique car même si c'est logique qu'au final ca rapporte à l'agence, on a l'impression que pour certains employeurs (et malheureusement c'est le cas du mien !) c'est leur arracher (voir de leur voler) du temps et de l'argent.

8.Posté par Frédéric d'Hauthuille le 21/04/2009 10:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,

L'équilibre est très difficile à trouver. Nous recevons régulièrement des propositions de voyages d'étude et nous ne pourrions pas toutes les accepter faute de temps (je vous entends déjà hurler... mais c'est vrai : on a le même problème tous les ans en juin et en octobre/novembre).

En concertation avec les salariés, nous avons décidé un mode de calcul un peu tiré par les cheveux mais qui semble arranger tout le monde : les voyages d'étude sont pris 1/2 sur les vacances et RTT et 1/2 sur le temps de travail.
Tous les frais annexes (pre-ach', repas, visas) sont pris en charge par l'entreprise et le salarié s'engage à rester au service de l'entreprise 12 mois après son retour pour que l'entreprise ait un retour sur investissement de la formation (faute de quoi, il rembourse les frais engagés par l'entreprise, c'est dans nos contrats de travail...)

Le voyage d'étude n'est certes pas du repos... il y a quelques années, mes vendeurs refusaient fréquemment les voyages d'étude qui empiétaient sur les week-ends car ils voulaient "passer les week-ends avec [leur] conjoint". Nous avons depuis mis en place les "voyages privés/pro" : les frais du voyage du salarié sont pris en charge par l'entreprise, ceux de l'accompagnant, non... Là aussi, 50% sur le temps de travail et 50% sur le temps de vacances. Cela ne concerne que les voyages vers les destinations sur lesquelles travaille un vendeur... (il n'est pas dans l'intérêt de l'entreprise de financer un séjour balnéaire en Méditerrnée à un forfaitiste long-courrier).

Bien entendu, sont obligatoires : compte-rendu écrit, debrifing avec les collègues, post sur le blog de l'agence...

Cette formule semble convenir aux salariés puisque tous les vendeurs ont déjà réalisé ce type de voyage au moins une fois.
Au niveau managerial, ça me permet aussi de motiver et fidéliser les salariés. Le retour sur investissement est vite calculé : un vendeur qui a "vécu" une destination la vend bien mieux... Je pars d'ailleurs "entre amis" aux Philippines dimanche améliorer mon expertise sur la destination...

Frédéric (agent de voyages heureux)

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com