TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Elégance/Isrofly : Tourcom plaide pour une caisse de garantie

Richard Vainopoulos prend position


Rédigé par La rédaction (CE) - redaction@tourmag.com le Lundi 4 Septembre 2006

Richard Vainopoulos, président de TourCom a réagi dans un communiqué de presse aux affaires d'Elégance et d'Isrofly. Selon lui, "étendre la garantie financière des agences de voyages à la vente de transports secs, c’est ouvrir la porte à une nouvelle inflation des primes d’assurances en responsabilité civile professionnelle". Le président du réseau plaide en revanche pour la création d’une caisse de garantie.



Voici l'intégralité du communiqué. "Réagissant aux récents incidents survenus en Turquie et en Israël ainsi qu’à la démarche entamée par les ministres du Tourisme et des Transports, le Président de TourCom estime que « les agences de voyages ont assumé l’ensemble de leurs obligations.

Il faut à tout prix éviter qu’à l’issue des discussions avec les pouvoirs publics, la distribution se retrouve, une fois de plus, la seule à payer l’addition ! La seule solution efficace pour le consommateur est de créer une caisse de garantie des compagnies aériennes qui couvre la vente de vols secs ».

Pour Richard Vainopoulos, il est hors de question d’alourdir encore la responsabilité des agences de voyages : « Etendre la garantie financière des agences de voyages à la vente de transports secs, c’est ouvrir la porte à une nouvelle inflation des primes d’assurances en responsabilité civile professionnelle qui ont déjà atteint un seuil critique et condamner certains professionnels dans un secteur déjà fragilisé ».

Sur ce sujet, « la profession doit être unie pour empêcher que les agences de voyages servent une fois de plus de boucs émissaires chaque fois qu’un problème survient dans le secteur touristique ».

Création d’une caisse de garantie

« Je ne doute pas que les agences en ligne, qui disent vendre la grande majorité du volume de vols secs, vont s’insurger contre une extension de garantie qui provoquerait une explosion de leurs coûts, ajoute le Président de TourCom, soulignant que « l’affaire Elégance montre, s’il en était encore besoin, qu’on ne peut pas casser les tarifs à l’infini ».

Pour combler la faille juridique qui existe autour de la vente de vols secs mais aussi en cas de faillite d’une compagnie aérienne, Richard Vainopoulos plaide, comme il le fait depuis plusieurs années, pour la création d’une caisse de garantie.

« Il est temps que les pouvoirs publics soient plus fermes avec les compagnies aériennes et amènent celles-ci à prendre leurs responsabilités vis-à-vis des consommateurs, au lieu de se retrancher derrière les Conventions de Montréal et de Varsovie », explique-t-il."

Lu 1042 fois
Notez

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com