TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading

TourMaGJOBS - Emploi et Formation





Emploi : "L'horizon se dégage et les recrutements s'accélèrent !"

l'interview de Valérie Dufour, responsable département Emploi


Rédigé par La Rédaction le Mercredi 10 Novembre 2010

Valérie Dufour, responsable département Emploi et Annonces de TourMaG.com, est devenue raisonnablement optimiste sur les perspectives de reprise du marché. Bien entendu, la crise qui a touché particulièrement le secteur du tourisme est encore là mais on perçoit une lueur au bout du tunnel...



''Les emplois en agence traditionnelle deviennent plus compliqués du fait de la concurrence d'internet. Le passage d'une partie de la clientèle vers les transactions en ligne impacte également les postes de vendeurs...''
''Les emplois en agence traditionnelle deviennent plus compliqués du fait de la concurrence d'internet. Le passage d'une partie de la clientèle vers les transactions en ligne impacte également les postes de vendeurs...''
TourMaG.com - Quelle tendance se dessine à l'horizon selon vous ?

Valérie Dufour
: "Il est évident que le tourisme recrute toujours, et que ces dernières semaines, les choses se sont plutôt améliorées depuis la rentrée sur le plan de l'emploi..."

T.M.com - Peut-on dire que la crise est derrière nous ?

V.D.
: "Peut-être. Le tourisme souffre toujours de la crise actuelle et de la baisse du pouvoir d’achat. Il faudra du temps pour revenir au niveau des meilleures années.

Par ailleurs, les emplois en agence traditionnelle deviennent plus compliqués du fait de la concurrence d'internet. Le passage d'une partie de la clientèle vers les transactions en ligne impacte également les postes de vendeurs..."


T.M.com - Pourtant il n'y a pas de défection notable dans les formations de BTS tourisme, le métier fait toujours rêver ?

V.D.
: "Il fait toujours rêver mais ce n'est pas forcément le même. Clairement, les formations actuelles accusent un retard significatif par rapport à la réalité sur le terrain.

Ce ne sont pas les mêmes compétences qui sont recherchées et le Net a donné un terrible coup de vieux aux enseignements actuels."

T.M.com - Vous voulez dire que les élèves que l'on forme aujourd'hui sortent avec des diplômes périmés ?

V.D.
: ""Je ne dirais pas cela comme cela. Mais les entreprises sont plus exigeantes avec les compétences et la productivité des salariés et ne veulent plus attendre.

Elles recherchent des personnes immédiatement opérationnelles, maîtrisant l'anglais et une autre langue et surtout des technico-commerciaux expérimentés, des conseillers voyages polyvalents et spécialisés sur des destinations.

Et dans ces profils, les demandes ne manquent pas et les recruteurs peinent à recruter !"

'' Il y a toujours des débouchés pour les candidats expérimentés offrant des compétences.'' /ph. J.Bévé
'' Il y a toujours des débouchés pour les candidats expérimentés offrant des compétences.'' /ph. J.Bévé
T.M.com - La vente en ligne a créé de nouveaux emplois avec d'importants débouchés ?

V.D.
: "En effet, la croissance de l'e-tourisme, même si elle a globalement ralenti, se poursuit. De nouveaux métiers liés à la vente mais aussi technologiques ont émergé.

Je citerai les télé-opérateurs chargés de guider et de faciliter l'achat, les webmasters, les spécialistes du marketing en ligne, etc..."


T.M.com - Cela signifie-t-il une sorte de "no futur" pour les emplois traditionnels ?

V.D.
: "Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit. Il y a toujours des débouchés pour les candidats expérimentés offrant des compétences.

Les demandes pour des postes de chefs d’agence, conseillers voyages spécialistes, technico-commerciaux, forfaitistes groupes et spécialisés en voyages à la carte, commerciaux et... ne manquent pas.

Je dirai même que certains recruteurs ont du mal à trouver la perle rare et... nous sommes là pour les aider !"

Lu 4639 fois

Notez


1.Posté par MP le 27/07/2010 12:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne suis pas d'accord avec le paragraphe "les entreprises recherchent des personnes immédiatement opérationnelles, maîtrisant l'anglais et une autre langue et surtout des technico-commerciaux expérimentés, des conseillers voyages polyvalents et spécialisés sur des destinations".

Je remplis tous ces critères, je suis flexible, motivée et j'ai une expérience riche et internationale...... pourtant quand je demande aux employeurs potentiels pourquoi ma candidature n'est pas retenue au profit d'un jeune diplômé sans expérience qui bafouille à peine 3 mots d'anglais, on me fait comprendre que mon niveau est largement au dessus de leurs besoins.

Même si, selon vous, on voit le bout du tunnel, les entreprises sont encore trop concentrées sur la réduction de leurs dépenses, et peu importe si cela est fait au détriment de la qualité de service.
Mes prétentions salariales ne sont pas exceptionnelles et je sais que la concurrence est rude, donc j'accepte de faire un effort sur ma compensation.

Hélas, bien que le fait que je soit immédiatement opérationnelle soit certainement apprécié, au final, les entreprises préfèrent perdre du temps pour former quelqu'un plutôt qu'investir dans un individu compétent sur le long terme.

2.Posté par SEBBANE le 12/11/2010 09:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,

Dans la description qui est faite, le niveau d'exigeance est ou sera très èlevé pour nos métiers . Je partage cette nécessité, il est vrai que pour lire une basique note tarifaire, il vaut mieux maitriser l'anglais et les subtilités du langage parfois ambigu des compagnies aèriennes (c'est peut être cela la deuxième langue nécessaire) . On a parfois deux infos complètement contradictoires sur une même note tarifaire, ce qui n'empêche pas nos chers partenaires aériens d envoyer des ADMs .
Par contre, ce qui est risible dans cet entretien, c'est quand on connaît le niveau des salaires . Etre aussi exigeant et payer aussi mal les gens, c'est à la limite du mépris .
Donc svp, avant de demander à des agents de voyages de parler deux langues couramment pour 1000 euros net (sachant que les primes de langues pourtant prévues dans la convention ne sont jamais payées et vous le savez parfaitement), commencez par faire pression afin que le décret réhaussant les minimas sociaux paraisse enfin au journal officiel . Messieurs du SNAV, à bon entendeur, salut .
Avant d'être exigeants avec vos employés actuels ou futurs, commencez par l'être avec vous .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PETITES ANNONCES
Valérie DUFOUR
valerie.annonces@tourmag.com
+33 6 99 07 16 66



CV DU MOIS
Faites parvenir votre CV texte ou vidéo
à valerie.annonces@tourmag.com.
Le CV le plus original sera mis en avant dans notre newsletter emploi du mois.













 

Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com