TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading

TourMaGJOBS - Emploi et Formation





Emploi tourisme : la vraie reprise devra-t-elle attendre le second semestre ?

Manpower Tourisme entrevoit les premières éclaircies


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Mercredi 10 Février 2010

Avec des missions de billettistes en stand by, d’agent de réservation pas encore de saison, Manpower Tourisme propose surtout des offres de commerciaux. En attendant la vraie reprise qui devrait logiquement se faire sentir d’abord sur le travail intérimaire.



« Les gens cherchent des passerelles pour rester dans le secteur du tourisme qu’ils apprécient mais en changeant d’activité. De billettiste ont veut passer au commercial ou au secrétariat de direction, évoluer vers le management ou les ressources
« Les gens cherchent des passerelles pour rester dans le secteur du tourisme qu’ils apprécient mais en changeant d’activité. De billettiste ont veut passer au commercial ou au secrétariat de direction, évoluer vers le management ou les ressources
L’interim été le premier à pâtir de la crise.

Avant même que les entreprises ne lancent leurs plans sociaux, la réduction de l‘activité a signifié la fin des missions pour les intérimaires.

Cette baisse brutale de la demande d’intérimaires a d’ailleurs incité Manpower à prendre des décisions stratégiques pour maintenir l’activité.

Comme celle de regrouper les deux secteurs « cousins » du tourisme et de l’hôtellerie dans une seule et même agence.

Après une année 2009 de crise, Benoit Fouillard, le responsable de l’agence Manpower Hôtellerie et Tourisme se montre un peu plus optimiste pour la suite :

« Logiquement, c’est l’interim qui devrait sentir, le premier, les effets de la reprise », explique-t-il.

Les entreprises devraient logiquement faire appel à du personnel temporaire avant de se lancer dans du véritable recrutement.

Si dans l’hôtellerie, les offres pour des CDI comme pour les missions se font plus nombreuses, dans le tourisme, les propositions sont encore timides.

« Nous ne sommes pas revenus au niveau d‘avant crise... »

« La billetterie Affaires est encore en stand by. Il y a quelques offres mais nous ne sommes pas revenus au niveau d‘avant crise», constate Benoit Fouillard.

Il est vrai que la délocalisation par les réseaux de certains plateaux d’affaires en province est un élément qui raréfie les offres dans la région parisienne.

Du côté des missions d’agents de réservation, il faudra également attendre un peu avant de se rendre compte des besoins des tour-opérateurs.

« Il y a quelques années, les missions d’agent de réservation débutaient en janvier car les clients s’y prenaient plus tôt dans la saison pour réserver.

Nous pouvions positionner des employés sur des missions de huit mois. Aujourd’hui, la tendance est à la dernière minute, alors les propositions n’arrivent qu’à partir du mois d’avril ».


Ce que Manpower Tourisme engrange ce sont les offres d’emploi de commerciaux en provenance aussi bien des agences de voyages que de l’hôtellerie. « Cela montre que les entreprises ont envie de bouger, de se créer du business et c’est plutôt bon signe », estime Benoit Fouillard.

Tourisme : mutation en cours dans les fonctions

Pour lui, les offres en CDI de chefs de rang, réceptionnistes, gouvernantes sont le signe que l’hôtellerie dispose maintenant d’une visibilité un peu plus longue sur l’évolution des réservations, même si ce n’est pas encore l’euphorie…

Autre signe conjoncturel positif, le retour de certaines entreprises clientes qui n’ont pas du tout fait appel aux services de travail temporaire l’année dernière.

Encore faut-il garder suffisamment d’intérimaires pour répondre à la demande. La gestion du portefeuille des employés est un élément stratégique.

Nombre d’intérimaires travaillant régulièrement avec Manpower Tourisme ont profité du temps mort pour suivre des formations CIF.

« Les gens cherchent des passerelles pour rester dans le secteur du tourisme qu’ils apprécient mais en changeant d’activité. De billettiste ont veut passer au commercial ou au secrétariat de direction. De commercial on veut évoluer vers le management ou les ressources humaines, etc.. ».

Bien sûr, l’agence de travail intérimaire a reçu de nombreuses candidatures des employés victimes de licenciements sans pouvoir, toutefois, leur donner trop d’espoirs sur les possibilités d’emploi.

« Les experts annoncent que la vraie reprise économique arrivera au second semestre. En attendant, notre objectif est de rester présents vis-à-vis de nos clients et d’être à l’affût des quelques signes encourageants qui nous parviennent ».

Lu 3957 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PETITES ANNONCES
Valérie DUFOUR
valerie.annonces@tourmag.com
+33 6 99 07 16 66



CV DU MOIS
Faites parvenir votre CV texte ou vidéo
à valerie.annonces@tourmag.com.
Le CV le plus original sera mis en avant dans notre newsletter emploi du mois.













 

Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com