TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Espagne : sur les traces de Cervantès, d’Alcala de Henares à Madrid

400ème anniversaire de la mort de l’auteur de Don Quichotte


Rédigé par Jean-Paul COMBE le Jeudi 16 Juin 2016

Figure emblématique des Lettres hispaniques, Miguel de Cervantès (1547-1616) est connu pour son Don Quichotte de la Mancha. Après la Bible et le Petit Prince, c’est le livre le plus lu au monde. Cette année, l’Espagne célèbre le 400ème anniversaire de la mort de son plus illustre écrivain. L’occasion d’un circuit, des fonts baptismaux au tombeau du dramaturge.



La maison de l’écrivain est une petite demeure en briques, entièrement rénovée. Elle reproduit l’habitat bourgeois de l’époque - DR : J.-P.C.
La maison de l’écrivain est une petite demeure en briques, entièrement rénovée. Elle reproduit l’habitat bourgeois de l’époque - DR : J.-P.C.
Alcala de Henares, second centre urbain de la communauté de Madrid, est aussi la ville natale de Cervantès.

Située dans le centre historique, la maison de l’écrivain est une petite demeure en briques, entièrement rénovée. Elle reproduit l’habitat bourgeois de l’époque.

Sa visite est un voyage temporel, au XVIe siècle, par la grâce des reconstitutions.

On plonge dans la vie quotidienne de la famille Cervantès, principalement au rez-de-chaussée où se tient la cuisine, la salle à manger, le boudoir et le cabinet du père, chirurgien.

La demeure recèle, également, une belle collection de meubles, céramiques, tableaux d’époque et un fonds biographique.

A quelques pas de l’habitation, l’édifice religieux où le petit Miguel fut baptisé : les fonts baptismaux et le certificat de baptême font foi !

Mais Alcala est aussi très connue pour sa superbe université du XVIIème siècle, implantée dans un immeuble renaissance à l’imposante façade.

On peut, à certaines heures, visiter la chapelle, le Paraninfo (ancienne salle d’examen) et le patio aux 36 colonnes de pierre.

Avant de rejoindre Madrid, à quelques kilomètres, il fait bon flâner dans la vieille ville très animée, dans ses rues à arcades, où les terrasses des petits restos à tapas tendent leurs sièges aux visiteurs.

La dépouille mortelle découverte en 2015

Portrait de Cervantès - DR : J.-P.C.
Portrait de Cervantès - DR : J.-P.C.
C’est en mars 2015 que la dépouille de Miguel de Cervantès a été découverte, dans la première Église des Trinitaires.

Pour le 4ème centenaire de sa mort, le Couvent des Trinitaires Déchaussées organise une visite.

Elle permet de voir l’église de San Ildefonso du couvent des Trinitaires Déchaussées, un archétype du baroque madrilène du XVIIe siècle, dont le plan est en forme de croix latine sans chapelles latérales.

L’édifice recèle, parmi d’autres joyaux de l’époque, une Madeleine Pénitente, attribuée à Pedro de Mena, qui compte parmi les dix sculptures baroques les plus importantes d’Espagne.

C’est ici que se trouve la dépouille mortelle de Cervantès (découverte dans la crypte de l’église) sous une dalle commémorative qui porte une inscription indiquant que l’auteur du Quichotte repose là, accompagnée d’un extrait de son œuvre Les travaux de Persille et Sigismonde.

Selon la légende, c’est à sa demande que Miguel de Cervantès a été enterré dans l’église primitive du Monastère des Trinitaires.

Les chercheurs, guidés par des documents mis au jour par l’historien Francisco Marín Perellón, cherchèrent dans la crypte située sous le temple actuel et exhumèrent plusieurs ossements, dont ceux de Cervantès et de son épouse Catalina de Salazar.

Le quartier des lettres

Plaza de Espana, l'impressionant monument à Cervantés avec Don Quichotte et Sancho à ses pieds - DR : OT de Madrid
Plaza de Espana, l'impressionant monument à Cervantés avec Don Quichotte et Sancho à ses pieds - DR : OT de Madrid
Non loin d’ici, au cœur de Madrid, le quartier de Las Letras fut le lieu de vie des plus grands écrivains d’Espagne. Ce secteur conjugue aujourd’hui littérature, vie de bohème, boutiques et gastronomie.

Le secteur est un véritable dédale de rues piétonnes et de petites places, comme celle de Santa Ana. On trouve là d’anciennes maisons où vivaient et écrivaient les plus grands noms de la littérature du Siècle d’or espagnol, comme Lope de Vega, Quevedo, Gongora et bien sûr Cervantès.

Sur leurs pavés, certaines rues reproduisent des citations et extraits d’œuvre de certains d’entre eux.

Poursuivons par la visite panoramique de la capitale qui passe inévitablement par la Plaza de España, dominée par l’impressionnant monument à Cervantès, avec Don Quichotte et Sancho à ses pieds.

Plus littéraires, les deux dernières étapes se déroulent sous forme d’expositions : l’une, Regards Littéraires, au prestigieux Westin Palace et la seconde, De la vie au mythe à la Bibliothèque Nationale qui présente l’ensemble des œuvres de Cervantès.

De quoi donner envie de relire Don Quichotte. Histoire de prolonger le voyage !

Repères

Renseignements

Office Espagnol du tourisme
22, rue Saint Augustin
75002 Paris

Tél : 01 45 03 82 50
www.spain.info/fr

Madrid : www.esmadrid.com
Région de Madrid : www.turismomadrid.es
Alcala de Henares : www.turismoalcala.es

Y aller 

Vueling : vols quotidiens au départ de Roissy CDG - www.vueling.com

Guides : Routard, Bleu, Gallimard, Petit Futé.

Coups de cœur 

L'imposante coupole de verre du Westin Palace - DR : J.-P.C.
L'imposante coupole de verre du Westin Palace - DR : J.-P.C.
Taverne Casa Alberto

Restaurant presque bicentenaire au décor d’époque, parfaitement maintenu. Les serveurs, eux aussi, ont gardé la tenue. Le menu propose une cuisine typiquement madrilène des années 1900. Les prix sont raisonnables mais, attention, c’est très copieux. Et il est prudent de réserver.

Calle de las Huertas, 18-28012 Madrid
www.casaalberto.es

Westin Palace

Outre l’exposition « Miradas Literarias », le prestigieux Palace propose un menu dégustation Cervantès fait de plats oubliés (une dizaine !) d’il y a 4 siècles. Choisir, de préférence, une table sous la verrière en coupole.
www.westinpalacemadrid.com

Parador de Alcala de Henares

Le Parador d’Alcala de Henares, collège-couvent et Hosteria del Estudiante du XVIIe siècle, situé dans l’ancienne résidence universitaire marie parfaitement tradition et modernisme.
En plus des services habituels, l’établissement offre un Spa, un business center, des centres de convention et douze salons de conférences.
alcala@parador.es
www.parador.es


Lu 1690 fois

Notez

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com