TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





''Et si nous demandions la démission de Monsieur Dominique Bussereau ?''


Rédigé par La Rédaction le Lundi 19 Avril 2010

Dominique Bussereau, Secrétaire d'État aux Transports a une nouvelle fois franchi le "mur du çon" sur l'Antenne d'Europe 1. Quel mépris pour les professionnels du tourisme dont les représentants, hélas, sont une nouvelle fois aux abonnés absent pour faire front commun. Heureusement, quelques voix se font entendre ça et là. Philippe Beissier (Alpilles Voyages), est prêt à demander la démission de Dominique Bussereau.



''Et si nous demandions la démission de Monsieur Dominique Bussereau ?''
Et si nous demandions la démission de Monsieur Dominique Bussereau ?

Pourquoi ? En raison des propos tenus sur les tours opérators et les agences de voyages sur l'antenne d'Europe 1 (LIRE) par le Secrétaire d'État aux Transports, Président du conseil général de la Charente-Maritime, Conseiller général de la Charente-Maritime, Conseiller municipal de Saint-Georges-de-Didonne et ex candidat aux élections régionales en Poitou-Charentes.

Comment peut-on sortir de tels discours qui dénotent d'un profond mépris pour notre métier, alors meme que le cas de force majeure est imposé par l'Etat ?

Nous ne sommes pas une république bannière. Nous avons des lois et une législation qui s'impose à tous les citoyens.

Pourquoi le secrétaire d'état se décharge-t'il sur notre profession plutôt que d'assumer ses responsabilités face à cette catastrophe économique pour l'économie en général et notre métier en particulier ?

Comment peut-on laisser dire sans réagir au niveau des instances de notre métier ?

Probablement que l'ensemble des fonctions de notre secrétaire d'état et le cumul des mandats ne lui permet de connaître et de gérer l'ensemble de ses dossiers ?

C'est vrai qu'il a du pain sur la planche M. Busserau. Il doit en tant que président du conseil général, gérer les suites de la tempête Xynthia et faire avaler la pilule de la démolition à tous ceux qui ont construit en toute légalité sur des zones aujourd'hui inconstructibles.

C'est vrai aussi qu'il lui faut assister au conseil municipal de sa ville de Saint-Georges-de-Didonne en tant qu'ancien maire.

Il faut savoir qu'il a pendant 2 mois fait campagne pour être élu président de Poitou-Charente et que la défaite avec moins de 40% doit être dure à supporter.

Mais il est vrai qu'il doit aussi gérer la grève à la SNCF qui dure et perdure et fait beaucoup de mal aux entreprises du tourisme. Il y a pas pensé mais peu-être devraient-elles transporter à dos de mules les clients vers leurs destinations de travail et de vacances en France, alors que l'entreprise publique n'y satisfait pas ?

Alors, de grâce, Monsieur le secrétaire d'État, un peu de sérieux dans vos propos. Vous portez atteinte à un secteur d'activité touché par une crise importante. Nous avons une haute conception de notre mission et portons assistance de notre mieux à nos clients.

Certes, nos clients nous font vivre, mais nous contribuons aussi à faire vivre un pan entier de l'économie française, dont le tourisme est la 1ère industrie, bien devant l'Auomobile, qu'on se le dise.

A ceux qui exercent un métier noble et responsable, vous devriez au moins présenter vos excuses. Tâchez donc de rester dans le cadre de vos fonctions et ne "débordez" pas.

En tant qu'homme d'Etat, vous devez respecter la Constitution et les lois votées par la République. Merci d'éviter la démagogie qui consiste à faire semblant de méconnaître le principe de la Force majeure pour mieux fuir vos responsabilités en jetant en pâture à la vindicte publique les professionnels du tourisme.

Je ne vous salue pas Monsieur Dominique Bussereau !

Philippe BEISSIER
ALPILLES Voyages

Lu 4657 fois

Notez


1.Posté par FILIPO le 20/04/2010 09:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Impressionnant ce manque de soutien de la profession !!!!

2.Posté par Gilles Gompertz // AVICO le 20/04/2010 09:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour,

je suis surpris par cette polémique, en ce moment. Il me parait essentiel de se serrer les coudes, de tous travailler à acheminer nos passagers dans les meilleures conditions, en coordination avec nos clients, ainsi qu'avec l'ensemble de la chaine des acteurs, compagnies aériennes, aéroports, autorités.

Nous aurons ensuite le temps pour chercher des coupables de l'éruption volcanique, de sa gestion par la météorologie et les autorités européennes et françaises. J'espère que nous prendrons aussi le temps de prendre les enseignements de cette crise pour mieux parer à un nouveau problème de ce type à l'avenir !

Bonne journée (ensoleillée)

Gilles Gompertz, Avico

3.Posté par Perles de Voyages le 20/04/2010 09:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo pour cette tribune !

4.Posté par AD2M le 20/04/2010 09:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Encore un qui a besoin de s'exprimer... Pourquoi ne pas demander au volcan de cesser toute activité ?

5.Posté par DANY le 20/04/2010 10:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
M. BEISSIER,

Sans esprit de polémique, vous qui avez tant d'idée et êtes toujours prompt à réagir sur tous les sujets, surtout en critiquent, présentez vous à la présidence du SNAV et si vous êts élu, nous verrons bien ce que vous serez capable de faire,

Critiquer et la chose la plus facile, mais que faites vous concrètement pour faire cahnager lrs choses?

6.Posté par Gilles Gompertz // Avico le 20/04/2010 10:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour,

j'en profite pour ajouter un point :
La DGAC, sous l'impulsion de son Directeur Général Patrick Gandil, a négocié avec les autorités européennes pour trouver un processus dérogatoire ne compromettant pas la sécurité et permettant de nouveau, et très rapidement, la réalisation de vols passagers dans le Sud de la France et sur Paris.
Tous les processus opérationnels de la DGAC et des aéroports ont été modifiés en temps réel pour absorber tous les contrecoups de cette situation incroyable.
Avant tous les autres, deux mots s'imposent : BRAVO et MERCI, Monsieur Gandil.

Bonne journée (quand même)

Gilles Gompertz // Avico

7.Posté par Marco le 20/04/2010 11:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On a le gouvernement que l'on mérite! Les gens n'avaient qu'à bien voter en 2007 et nous n'en serions probablement pas là! Je vous rappelle que presque un français sur 2 a voté pour Sarko et que, de ceux qui critiquent aujourd'hui sans cesse ce président et son gouvernement, presque 1 sur 2 a voté pour lui en 2007!

Pourtant, il était clair déjà à l'époque, que cette politique était méprisante à l'égard de toutes les catégories sociales et professionnelles, exceptées les plus riches évidemment!

Malheureusement l'industrie du voyage ne fait pas nécessairement partie de cette catégorie de "privilégiés" français. La preuve en est : le gouvernement préfère aider les banques à hauteur de 2 ou 3 milliards sans demander des comptes (la SG s'est pourtant surpassée l'année dernière en termes de bénéfices net mais ne nous a pas pour autant remboursé), plutôt que d'aider nos entreprises du secteur du tourisme par exemple qui sont en (grande) difficulté!

Enfin une question : où sont les assurances (des clients, mais aussi des professionnels)??? N'existe-t-il pas un fond quelque part qui permettent aux TO d'être assurés contre de tels évènements imprévisibles? Dans une industrie comme celle là (qui n'est pas la seule d'ailleurs), ce serait pourtant la moindre des choses!

En tout cas, j'ai envie de vous dire qu'avant de râler, il fallait y penser avant! La prochaine fois, vous voterez mieux! En attendant, pour faire pression, je trouve que les TO sont bien gentils de s'occuper de leurs clients. Moi je les laisserai dans la m*** si j'étais vous, car après tout, eux aussi ont le gouvernement qu'ils méritent. En plus, M Bussereau veut jouer au plus malin, alors laisser lui payer les pots cassés. Après tout la loi est avec vous, pourquoi prendre à votre charge, non seulement les frais, mais aussi toutes les critiques des clients alors que ce n'est que le début (va falloir voir quand ils seront rentrés vos clients)? Rien ne vous y obligent, alors que les clients mécontents se débrouillent seuls et écrivent eux-mêmes à ce gouvernement incompétent (et ignorant de surcroît)! Selon la logique de ce cher Ministre (ou devrais-je dire ministre avec un petit "m"), c'est le principe de concurrence : si tous les TO ne remboursent et n'assistent pas les clients, les clients eux, seront bien obligés de repasser par les TO de toute manière pour leurs prochaines vacances!!! Car les vacances et voyager, les clients ne sont pas prêts d'y renoncer... Il veut toujours jouer au plus malin l'autre débile? En tout cas qu'il se souvienne que si les TO sont bien contents de trouver des clients, les politiques eux sont bien contents de trouver des électeurs! Ah mais j'oubliais, lui et son gouvernement ont oublié d'en trouver aux dernières élections en date...

En vous souhaitant quand même bon courage!


8.Posté par Jacques Demarque le 20/04/2010 12:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Gilles, je suis d'accord avec toi, ne tirons pas sur les ambulances. Mais tout de même, admets que la déclaration ministérielle est pour le moins maladroite, voir "irresponsable" pour un homme de son niveau et qu'il est tout à fait normal qu'il y ait des réactions, même si la fatigue générée par cette crise pousse un peu. Et puis que Mr Bussereau ORDONNE aux gens de la SNCF d'arrêter leur c... Il devrait les attaquer pour non assistance à personne en danger...
Amitiés

9.Posté par Marco le 20/04/2010 13:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Non assistance à personne en danger..." On aura tout vu! Non mais il y a vraiment des gens qui ne manquent pas d'air! Quant à M Bussereau, il n'a rien à ordonner du tout, on vie dans une démocratie, pas sous un régime totalitaire, le droit de grève est un droit, ne vous en déplaise! "ORDONNER", typique du discours d'un partisan de Sarkozy ou de Berlusconi (loin d'être un exemple de démocrate)! Dans une vraie démocratie, Monsieur, on DIALOGUE, on ne passe pas en force!

Pour information, à ceux qui l'ignorent, les grévistes de la SNCF ou de la RATP (c'est grosso modo le même combat) sont en majeur partie des ouvriers auxquels on prête des avantages (qui jusqu'à présent n'ont pas été prouvé par quiconque) et qui luttent pour leurs conditions de travail que leur direction amène a dégrader de jour en jour pour quelques 1300€/mois tout au plus! Voilà pourquoi ils font grève même si cela n'est effectivement pas bien communiqué auprès des usagers (mais bon les grévistes sont pas des pros de la com non plus, c'est pas leur métier!).

Le droit de grève est un droit (n'en déplaise à ceux qui aimerait vivre sous un régime autoritaire) qui, avant que la grève ait lieu, nécessite tout un processus qui ne se fait pas en 1 jour! Pour info, des préavis sont déposés bien avant chaque grève. Ce préavis doit normalement être utilisé par les directions en question pour essayer de résoudre ledit problème soulevé par les employés, ce qui n'est JAMAIS fait par la Direction de la SNCF ou de la RATP qui ne souhaite jamais négocié et qui attendent donc patiemment que les employés fassent grève, emmerdent tout le monde et attendent donc sagement que le mouvement s'épuise! A ceux donc qui pensent que le mouvement s'épuisera un jour, qu'ils se mettent un doigt dans l'oeil car heureusement certaines professions essaient encore de sauver le peu qui reste du droit du travail dans ce pays! Au lieu donc de critiquer les grévistes en question (qui n'ont pas a partagé le malheur des autres qui eux ne partagent pas le leur), vous feriez mieux de rejoindre leur mouvement et de dire, non pas aux ouvriers mais à la direction, "BASTA"! Au risque d'avoir des grèves à répétition...

Enfin pour info également, la gestion du trafic des trains en France n'est pas géré par les conducteurs des trains mais bien par des gens qui bien souvent ont fait polytechnique ou autre soit disant grandes écoles et qui sont payés le double voir le triple des cheminots! Les cheminots ne sont malheureusement que des exécutant! Alors quand le trafic est perturbé, prenez-vous en aux bonnes personnes!

Bien à vous

10.Posté par Jacques Demarque le 20/04/2010 13:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher Marco, ne vous trompez pas de combat et ne vous perdez en invectives inutiles. Je ne suis absolument pas contre le droit de grêve, bien au contraire. Mais j'estime qu'il y a actuellement des circonstances tout à fait exceptionnelles qui auraient pu encourager les grévistes à suspendre ce mouvement pour le reprendre quelques jours après. Point. Cette tribune n'est pas un lieu d'argumentation de la grêve comme vous l'écrivez. Quant à mon expression "ORDONNE" je la sais excessive, peut-être que la fatigue de ces jours derniers fait monter une certaine incompréhension de certaines attitudes irresponsables. Meilleures salutations.

11.Posté par line le 20/04/2010 18:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A l'attention du Camarade Marco.
Manifestement cher ami vous ne travaillez pas dans notre profession, ou si tel est le cas, il est grand temps de changer de métier. Pourquoi ne pas rejoindre les rangs des grévistes de la SNCF car vous auriez manifestement beaucoup à leur apporter par vos idées fumeuses !
Oui moi j'ai voté Sarko, et pour autant je trouve tout comme Philippe Bessier les propos du Ministre Bussereau totalement déplacés et maladroits. Et il me semble que c'est cela le fondement même de la démocratie : c'est de pouvoir choisir un camp mais pour autant ne pas tout cautionner aveuglément, et le faire savoir (c'est vrai que c'est le contraire du principe communisme où tout le monde doit se taire ,le doigt sur la couture, et en avant marche camarade !!)
Et quand bien même j'aurais voté Ségo (Dieu m'en garde !!), je ne vois pas comment sa "bravitude" aurait arrêté le nuage...
Je partage entièrement les propos de Philippe qui ne sont justement pas "hors propos" : on subit les grèves à répétition de certains employés de la SNCF (toujours les mêmes : CGT et SUD),. Rappelons au passage que la SNCF est un organisme public et qui donc vit avec les deniers communs, collectifs et publics. A ce titre, il est proprement scandaleux que cette bande de "traîne-savates "de SUD Rail et CGT(désolée mais je ne vois vraiment pas comment les qualifier autrement) puisse se permettre à répétition de pertuber les transports, en total irrespect des gens qui eux doivent aller au travail pour être payés, quitte à générer des pertes à répétition le tout en demandant des hausses de salaires !! Et ne venez pas me rétorquer que je n'ai rien compris et que ces gens-là se battent socialement au nom de tous les autres, que c'est pour la sécurité des usagers, et blablabla, bref le discours habituel, car en réalité ils ne défendent que leurs propres intérêts. Cette situation de grève et paralysie partielle des transports EN COMMUNS est totalement anormale et inaccepable et là on ne fait rien... MAis qu'en plus le Ministre des Transports demande aux tour-opérateurs d'assumer financièrement la gestion de tous leurs clients est très mal venu, car d'une part cela traduit une méconnaissance de la complexité du métier , de ses règles et de ses marges, et d'autre part c'est inapproprié de venir pointer du doigt des acteurs privés qui subissent une situation de crise dont ils ne sont pas du tout à l'origine, tout cela pendant que ces Messieurs de la CGT et SUD RAIL continuent impunément à essayer de mettre la pagaille dans le pays. Camarade Marco, il suffit !!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com