TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e





Etude MKG : la pénurie parisienne menace la demande à long terme

taux d'occupations record dans la capitale


le Mercredi 30 Janvier 2013

Malgré des taux d'occupation en baisse, le RevPar des hôteliers français grimpe de 1,8% en 2012, d'après les résultats du cabinet d'étude MKG, révélés mercredi 30 janvier 2013. Des chiffres stimulés par Paris, qui continue d'enregistrer d'excellents résultats. Mais MKG s'inquiète de la réduction de l'offre, qui risque à long terme de pénaliser la demande.



Malgré la crise, l'hôtellerie française s'en sort bien en 2012, principalement grâce aux performances des établissements de la capitale - Photo-Libre.fr
Malgré la crise, l'hôtellerie française s'en sort bien en 2012, principalement grâce aux performances des établissements de la capitale - Photo-Libre.fr
L'année 2012 a été contrastée pour les hôteliers français, comme le révèle l'étude du cabinet MKG, avec un taux d'occupation de 65,4%, en recul de 1,3 point.

Ce chiffre reflète une diminution de l'offre due à la disparition de nombreux hôtels.

Une situation qui inquiète Georges Panayotis, le président de MKG : "le marché se réduit et les autorités ne font rien pour inciter à construire de nouveaux établissements".

Cependant, le recul du taux d'occupation n'est pas assez important pour impacter négativement les prix, qui progressent de 3,8%, tout comme le RevPar, en hausse de 1,8%.

Ces tarifs sont tirés principalement par Paris qui reste la locomotive du secteur.

Son taux d'occupation s'établit à 82,1% pour un RevPar et un prix moyen en progression de 6,6%. "Ces chiffres sont presque inquiétants car ils reflètent une sous-capacité de la capitale. Les hôtels refusent de la clientèle et nous perdons des congrès", regrette Vanguelis Panayotis, le directeur du développement.

Des hausses de prix modérées

Une demande frustrée certainement préjudiciable à long terme. Toutefois, Georges Panayotis prévoit la reprise des constructions d'ici 2014, pour palier à ce manque d'établissements.

L'Île-de-France profite de l'engorgement de la capitale, avec un taux d'occupation de presque 70%, un prix moyen en hausse de 3,2% et un RevPar à + 2,1%.

En revanche, la province souffre, avec un taux d'occupation en recul de 1,7%, même si les prix moyens progressent de 1,9%.

D'une manière générale, les prix ont augmenté de 3,8%. Une inflation raisonnable au regard des investissements engagés les dernières années.

De nombreux hôteliers ont en effet dépensé pour se moderniser et décrocher les nouvelles étoiles.

12 500 établissements sont aujourd'hui classés, soit 82% des chambres du parc français.

Les hôtels de luxe toujours en pleine forme

Stimulés par la demande d'une clientèle étrangère, les hôtels haut de gamme enregistrent de bons résultats, avec un taux d'occupation qui frôle les 70%, pour un prix moyen en progression de 3,8% (198,9 €) et un RevPar en hausse de 2,7%.

Les établissements de moyenne gamme suivent une tendance similaire, avec un prix moyen à +3,3% pour un RevPar en hausse de 2%. En revanche, les catégories inférieures déplorent un taux d'occupation en recul de 1,5 point.

Autre catégorie qui tire son épingle du jeu, les résidences qui prospèrent là où les capacités hôtelières sont insuffisantes.

Initialement installées en bord de mer ainsi qu'à la montagne, elles gagnent aujourd'hui les centres urbains. Leurs prix moyens évoluent de 6,8% pour un RevPar à +6,5%. Elles rattrapent ainsi leur positionnement tarifaire initialement très bas.

Pour ce qui est du reste de l'Europe, les résultats 2012 sont également contrastés.

Le RevPar des pays de l'Est cartonnent comme en Allemagne (+5,5%) en Pologne (+9,1%) ou en Autriche (%7%). En revanche, le sud souffre, et le Portugal chute de 7,9%, l'Espagne de 3,4%% et l'Italie de 4,6%.

Enfin la Grande-Bretagne connaît une croissance en demi-teinte à 2,4%, malgré les Jeux Olympiques. Pour 2013, les performances de la zone Europe devrait s'établir entre -1% et +0,5%.

Quant à la France, MKG prévoit une croissance du RevPar entre 0,9% et 2,4%.

Lu 1112 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Décembre 2017 - 15:15 B&B Hôtel s'installe à Marseille Timone


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com