TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Etude en Belgique : les choix des cadres pour leurs vacances…

« Dis-moi comment tu voyages, je te dirai qui tu es… »


Rédigé par Michel Ghesquière - michel.ghesquiere@skynet.be le Jeudi 26 Avril 2007

Tous les deux ans, le WES, une institut d’étude de marché spécialisé dans le tourisme, réalise une étude du comportement des Belges par rapport aux voyages. Analyse des plus intéressantes car elle permet de découvrir qu’en fonction du statut social ou de la couche socio-professionnelle, le touriste va choisir non seulement sa destination mais également le type de voyages qu’il va entreprendre.



Bien que cette étude n’analyse les comportements que des touristes Belges, elle reste intéressante pour d’autres marchés. Elle prouve une foi encore que le comportement des vacanciers d’un pays n’est pas nécessairement le même de celui d’un autre.

Dans notre analyse, nous nous sommes surtout penchés sur les habitudes de consommation des cadres et professions libérales.

Il n’y a pas que l’hôtel qui compte

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le choix d’hôtels ou de clubs de vacances haut de gamme ne sont pas prioritaires pour les cadres ou les personnes appartenant aux groupes sociaux supérieurs des classes marketing A et B lorsqu’elles choisissent leurs lieux de séjours.

Au contraire, au vu des chiffres des études WES et des résultats des études menées par d’autres instituts, ils se comportent exactement comme les autres touristes. Ce qui compte avant tout, ce sont les destinations et les types de vacances.

En d’autres mots, le voyageur va d’abord choisir, en fonction de son budget et des desideratas des membres de sa famille, le lieu de ses vacances en fonction de critères bien précis : station balnéaire, circuit culturel, club de vacances… Ce ne sera qu’après cette sélection qu’il va décider du type d’hébergement et donc du voyagiste qui aura ses faveurs. Décision qui sera prise essentiellement en fonction du budget disponible et de la classe sociale à laquelle il appartient.

En termes de produits globaux, le WES en a déterminé huit : les city-trip, les voyages culturels (circuits), les vacances d’hiver (sports d’hiver), le tourisme balnéaire, les clubs de vacances, les vacances en voiture, les voyages dits seniors et les voyages organisés du type court.

Deuxième critère, les destinations que le WES classe en deux grands groupes : les voyages de moins de 4 nuits et ceux de plus. Pour les voyages courts, deux sous-groupes : la Belgique et les destinations européennes. Pour les séjours longs, trois sous-groupes : la Belgique, l’Europe et les pays non européens.

Nous verrons qu’aussi bien au niveau du type de vacances que du choix des destinations chacune des classes sociales se comporte différemment les unes des autres. Mais attention, lorsqu’on lit les tableaux, la plus importante erreur à ne pas commettre est d’oublier que le consommateur moyen peut partir plusieurs fois par an en voyages. Exemple: un touriste peut partir une ou deux semaines en été, une semaine pour les sports d’hiver et effectuer un ou deux citytrips par an.

Le produit le plus vendu ? Les vacances balnéaires

Si l’on excepte les voyages organisés pour les seniors, sur les 4,266 millions de voyages vendus, 1,05 million concerne les vacances à la plage, de préférence au soleil. Puis viennent dans l’ordre, les voyages culturels, les city-trips, les sports d’hiver, les clubs de vacances, les voyages organisés du type court et enfin les vacances en voiture.

Force est de constater que, si le statut professionnel ne semble pas indiquer de différences de consommations entre les cadres et les professions libérales avec les autres groupes, il en va tout autrement au niveau des classes sociales. Ainsi si l'on prend le produit « voyages culturels », ceux-ci ont les faveurs des couches A et B qui représentent à elles seules 64,8 % des achats.

Plus marqués encore, les sports d’hiver : 33,7 % des réservations sont effectuées par des touristes appartenant au groupe social « A » et 43,7 % au « B ». Curieusement, les clubs de vacances, dont le Club Med est le leader, ne semblent pas avoir les faveurs de la classe sociale supérieure. Celle-ci ne représentant qu’un petit 13 % des réservations. Par contre la classe B est nettement attirée par ces vacances toutes faites avec une part de marché de 47,4 %.

En ce qui concerne les vacances en voitures, celles-ci ont plutôt les faveurs des couches sociales basses qui représentent pas moins de 59,5 % de la consommation. Logique car ces groupes privilégient souvent pour des raisons budgétaires les vacances en gîtes, des séjours chez des membres de la famille ou encore le camping.

Les destinations les plus courues

Pour ce qui est des courts séjours, en Belgique, ce n’est pas la côte qui a les faveurs des cadres mais plutôt la Wallonie et donc l’Ardenne. Il en est de même pour les professions libérales. Une explication qui en vaut d’autres, ce serait l’impact de la chasse, sport qui reste malgré tout assez élitiste et qui se pratique surtout dans le sud du sillon Sambre-Meuse et le nombre de résidences secondaires plus fortes en Ardenne qu’à la côte.

Mais là où les cadres et les professions libérales se démarquent par rapport aux autres consommateurs en tourisme court, ce sont les courts séjours hors Belgique. Le Luxembourg semble également avoir plus les faveurs de certaines professions comme les cadres, les indépendants et les professions libérales.

Logique lorsqu’on sait que la dernière étude qui a été rendue publique par le WES date de 2004 et donc avant l’amnistie fiscale décidée par le gouvernement belge. Ce qui fait que les touristes qui profitaient d’un séjour au Grand Duché pour percevoir les dividendes de leurs placements et de faire des économies fiscales sont nettement moins nombreux..

Plus généralement, pour les courts séjours, aussi bien les cadres que les professions libérales semblent privilégier la France aux autres destinations européennes. Une curiosité, l’Italie qui, si elle intéresse les cadres, semble être boudée par les enseignants…

Les longs séjours

Pour les voyages de plus de quatre jours, les cadres délaissent la Belgique puisqu’ils ne sont que 13,4 % à opter pour la côte ou les Ardennes alors que le marché total montre que 22,6 % des Belges apprécient des séjours prolongés dans leur pays.

En ce qui concerne l’Europe, la destination qui attire le plus les cadres est sans conteste la France : 31,7 % de ceux-ci contre 21,6 % pour le marché total. A l’analyse, il apparaît que si les réservations hôtelières dans ce pays restent assez faibles, ce sont surtout les séjours en locations de villas, de mas ou d’appartements qui intéressent ce groupe professionnel. Deuxième destination que les cadres affectionnent : l’Italie et plus particulièrement la Toscane (ici encore, l'effet location semble jouer).

En ce qui concerne les destinations lointaines, l’Extrême-Orient avec la Thaïlande, les USA et l’Amérique Latine attirent plus les responsables d’entreprises que le reste du marché. Logique car ces destinations sont plus onéreuses et nécessitent des budgets plus élevés pour partir en famille.


En pièce jointe : tableaux et annexes de l'étude

00_comportement_cadres_annexes_statistiques.doc 00 comportement cadres annexes statistiques.doc  (133 Ko)


Lu 5286 fois
Notez


1.Posté par Eleshe Leila le 26/05/2007 20:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,
Dans le cadre de mon cours de français, je dois réalisez un travail sur un métier que j'aimerai faire plus tard, c'est ainsi que j'ai choisie le métier d'agent de voyage. C'est pour ceci que je demande votre aide, en m'envoyent si possible ds informations sur les lieux les plus fréquentée par les belges en 2005-2006.
Je vous remercie pour votre compréhension.
Eleshe Leila

2.Posté par benchehida mohammed amine le 02/07/2008 12:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
salut je suis un étudiant en 2eme année j étudie le droit lmd et je voulé passé mes vacances en belgique et jéspére ke vous maccepterais merci davance

3.Posté par papilonjaponais le 16/07/2008 00:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je voudrais savoir qu'il est le but precis e votre site


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 20:14 Prise d'otages à l'agence Asieland à Paris

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:15 Selectour : le congrès s'ouvre ce lundi à Québec


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com