TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e





FTI : "La production atteint désormais une dimension nationale en France"

72,6 millions d'euros de chiffre d'affaires en France


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Lundi 19 Janvier 2015

L'allemand Ralph Schiller, directeur général du groupe supervise le marché France en attendant la nomination d'un nouveau dg local, assisté des deux piliers du marché hexagonal, David von Banck, directeur des ventes et Thomas Giband, directeur marketing. A l'occasion de la présentation de la production 2015, l'allemand Ralph Schiller explique la stratégie de son groupe.



Ralph Schiller, Président Directeur Général : "En 2014, la progression a été de 20% et FTI est désormais référencé par 3700 agences de voyages. Même si l'est de la France réalise encore 50% de notre chiffre d'affaires, notre envergure est désormais nationale" - Photo FTI
Ralph Schiller, Président Directeur Général : "En 2014, la progression a été de 20% et FTI est désormais référencé par 3700 agences de voyages. Même si l'est de la France réalise encore 50% de notre chiffre d'affaires, notre envergure est désormais nationale" - Photo FTI
TourMaG.com - Il y a un certain nombre de tour-opérateurs français à vendre actuellement, êtes-vous intéressés à élargir votre part de marché avec de nouvelles acquisitions ?

Ralph Schiller :
Si les tour-opérateurs jettent l'éponge comme Kuoni ou qu'ils cherchent de nouveaux investisseurs c'est souvent parce que leurs coûts de production sont trop hauts.

La clé du succès c'est de pouvoir contrôler au mieux la fabrication. Alors nous ne sommes pas intéressés par une croissance externe en France.

D'autant que notre progression sur le marché français suit son cours.

Nous avons acheté Starter pour le fusionner avec FTI Touristik, notre filiale suisse en octobre 2012. De 41 millions d'euros de chiffre d'affaires France, il est passé à 72,6 millions.

En 2014, la progression a été de 51% et FTI est désormais référencé par 3700 agences de voyages. Même si l'est de la France réalise encore 50% de notre chiffre d'affaires, notre envergure est désormais nationale.

Le prochain marché que nous voulons développer après l'Allemagne, l'Autriche, la Suisse et la France c'est le marché néerlandais.

Photo GB
Photo GB
TourMaG.com - L'activité française de FTI est-elle rentable ?

Ralph Schiller :
Nous y sommes presque. Il nous a fallu réaliser un certain nombre d'investissements notamment technologiques et il y a encore des projets dans ce domaine mais, avec l'objectif d'avoir une croissance à deux chiffres cette année, nous y parviendrons.

Notre plan 2015 prévoit un nouvel outil de réservation B to B qui sera déroulé au second semestre et de nouvelles fonctionnalités sur Orchestra, notamment pour les tarifs "Ados".

La France va également bénéficier des investissements globaux du groupe avec le développement de la production "A la carte" avec une équipe de 44 collaborateurs basés à Zurich.

La production "A la carte" représente 400 millions d'euros sur un chiffre d'affaires global du groupe de 2,4 milliards d'euros. Nous voulons doubler la part du "A la carte".

Cette nouvelle production sera accompagnée, dans un second temps, par un système de réservation dédié au A la carte.

TourMaG.com - Les coûts de FTI France sont-ils plus lourds que ceux d'autres marchés ?

Ralph Schiller :
Chaque marché a ses spécificités. En Allemagne, la profession bénéficie d' un système de réservation efficace.

90% des réservations B to B sont faites en ligne en Allemagne alors que cette part n'est que de 40% en France, le reste passe par le call center, ce qui est évidemment plus coûteux.

Mais à l'inverse, la production France bénéficie des achats hôteliers du groupe qui est le numéro quatre des TO allemands et le n°6 en Europe, des négociations globales avec les GDS et même des achats aériens dans les zones limitrophes.

TourMaG.com - Les vacanciers des différents marchés européens sont-ils désormais prêts à fréquenter les mêmes établissements ?

Ralph Schiller :
Chaque marché a ses spécificités. Et par exemple, il est plus facile de faire co-exister une clientèle allemande avec une clientèle français plutôt qu'avec des Anglais ou des Russes mais notre stock hôtelier est tel que chaque marché peut trouver l'établissement qui conviendra le mieux à sa clientèle.

La différence de comportement subsiste. L'Egypte en est un bon exemple. La fréquentation allemande en mer Rouge a retrouvé le niveau d'avant le printemps arabe et les croisières sur le Nil sont en bonne voie de reprise.

Nous envoyons 500 000 clients par an en Egypte. A l'inverse, le marché français reste frileux sur cette destination.

TourMaG.com - L'abandon du tour operating par le groupe Kuoni va-t-il vous profiter, notamment en Suisse ?

Ralph Schiller :
Nous n'y comptons pas.

Et nous sommes assez préoccupés par l'abandon du blocage de la parité Franc suisse/euro qui a eu pour effet de revaloriser le franc suisse de 20%.

Notre production suisse est 20% plus chère d'un seul coup. Il est certain que les clients suisses iront acheter leurs vacances dans la zone euro, en Allemagne ou en France.

La production FTI 2015

Elle se répartit sur trois brochures : Horizons Proches regroupe 760 produits avec une montée en puissance des Baléares, un renforcement de la Grèce et de la Turquie (200 hôtels au choix pour cette dernière), une offre autotours et découverte en liberté. A noter une programmation des Açores.

Destinations Lointaines propose 37 destinations sur 20 pays. Aux destinations phares comme la Rep Dom, le Mexique, Maurice, la Thaïlande et les USA s'ajoutent des voyages plus pointus comme la Jamaïque.

A noter l'offre du moment sur Tala Bay en Jordanie qui profite du vol affrété par le Club Med. FTI y propose trois hôtels.

FTI édite toujours la brochure Best sellers pour les agents de voyages, répertoriant les hôtels les plus demandés

A noter les tarifications particulières pour les réservations anticipées jusqu'à fin mars, pour les seniors, les célibataires, les longs séjours, les ados au delà de 12 ans et 30% de réduction pour les agents de voyages (20% pour les accompagnants) même en période de vacances scolaires.

Lu 1913 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com