TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Fee Manager : Amadeus n'a convaincu que 40 % d'utilisateurs actifs

réduction des erreurs et gains de productivité


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Mardi 16 Octobre 2007

Introduit en France en 2005 au moment de la suppression des commissions, le Service Fee Manager peine à s’imposer dans les agences équipées d’Amadeus. Deux ans après Amadeus n'a réussi à équiper que 950 agences de voyages françaises, représentant près de 2 000 postes de travail.



L’automatisation de la gestion des frais de service augmenterait les revenus et la productivité des AGV respectivement de 28% et 67%.
L’automatisation de la gestion des frais de service augmenterait les revenus et la productivité des AGV respectivement de 28% et 67%.
La France est en retard sur la Scandinavie, le Royaume-Uni et, globalement, toute l’Europe du Nord lorsqu’il s’agit du calcul automatisé des frais de service.

Alors, le GDS multiplie les initiatives pour prouver, études à l’appui, que le calcul automatisé des frais d’intervention à la transaction réduit les risques d’erreur, et permet de gagner en productivité et en chiffre d’affaires.

Le réseau Selectour est le premier client (25 % de l‘équipement) , suivi par Fram (23%), Afat Voyages (21%), Leclerc Voyages (14%) et divers autres (17%). Mais, reconnaît Jean-Louis Richard, le Pdg d’Amadeus France, 40 % seulement des agences équipées utilisent le SFM.

Alors, pour convaincre les autres, le GDS multiplie les études (accessibles sur Amadeus.fr) pour démontrer qu’il y a au moins 3 % d’erreurs lorsque les frais sont calculés manuellement; que le gain de productivité s’élève à 67% lorsque le calcul des frais est automatisé; et que cela se traduit à la fin de l’année par une augmentation du chiffre d’affaires pouvant aller jusqu’à 28%…

Pour le patron d’Amadeus France, les agents de voyages n’ont pas pris conscience que les clients étaient prêts à accepter les frais d’intervention.

Notamment sur la billetterie de passage et la billetterie Loisirs. Le SFM s’est d’ailleurs enrichi au passage d’une possibilité de calcul de prise de frais sur les groupes et d’une ligne de frais sur produit externe à l’inventaire Amadeus, comme un vol low cost, par exemple.

L’outil deviendra d’autant plus utile si Air France met à exécution son projet de retrait des frais de service en 2008. Alors le GDS va continuer à mettre l’accent sur la commercialisation de son SFM (tarif officiel : 20 euros par mois et par poste pour 120 transactions, et 0,20 centime pour toute transaction supplémentaire). L’objectif est d’atteindre les 2 500 postes équipés courant 2008.

Si la prise de frais est possible sur les produits complémentaires à l’aérien (hôtels, location de voitures, assurances), Amadeus prévoit de déployer le calcul des frais de service sur le rail vers 2010, lorsque les opérateurs pourront bénéficier de la dérégulation du rail européen.

Jouer la carte de la transparence en communiquant sur des prix TTC

Le premier volet de l’étude commandée par Amadeus, et intitulée « Frais de service et suppression des commissions : opportunités et facteurs clés de succès » passe en revue le nouveau modèle économique de gestion des frais de service. Constat : en France, les agences de voyages facturent déjà entre 5 et 150 euros de frais de service par dossier.

Le second volet de l’étude, dirigé par le cabinet de conseil allemand Dr. Fried and Partner, établit une comparaison entre les agences qui calculent manuellement les frais et celles qui utilisent une solution automatisée. Elle démontre ainsi que, comparée à une saisie manuelle, l’automatisation de la gestion des frais de service augmente les revenus et la productivité des agences de voyages respectivement de 28% et 67%.

Cette étude préconise également de jouer la carte de la transparence en communiquant sur des prix TTC auprès de leurs clients. En effet que les clients sont prêts à payer pour un service dont ils apprécient la valeur, comme par exemple : les voyages organisés, les réservations d’hôtels, les billets spéciaux, les croisières et les réservations « grand voyageur ».

L’étude fait ressortir en outre que l’agence peut accroître jusqu’à 28% ses revenus de frais de service en réalisant des grilles de frais élaborées. Par exemple en adaptant les frais de service selon le profil de chaque client, comme cela est possible avec la solution Amadeus Service Fee Manager.

Lu 2378 fois

Notez

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com