TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Festival Croisières : le propriétaire lavé de toutes les accusations

Georges Poulides a été blanchi


Rédigé par Jean-François Gourdon - jfgourdon@tourmag.com le Mardi 4 Octobre 2005

George Poulides, propriétaire et directeur de la compagnie Festival a été totalement écarté de toutes charges d'accusations dans la faillite de sa société intervenue en juillet 2004. Le juge Renato Delucchi a rejeté les demandes de 300 créditeurs qui demandaient la cession de ses biens personnels pour éponger les dettes de la compagnie.



On ne sait pas si la fortune personnelle de Monsieur Georges Poulides s'est accrue entre la période de création de la société Festival et sa fin annoncée.
On ne sait pas si la fortune personnelle de Monsieur Georges Poulides s'est accrue entre la période de création de la société Festival et sa fin annoncée.
Dans ces conclusions, le tribunal de Gênes en Italie a indiqué que « G. Poulides était encadré par une équipe de dirigeants expérimentés et n'a pas réalisé d'actes anormaux de gestion ou d'actes illégaux conduisant à la faillite de la société.

Ainsi le propriétaire n'a pas de liens directs avec ce qui s'est passé. Aucune confusion de patrimoine entre la société Festival et M. Georges Poulides n'a été établie. Ainsi on ne peut pas considérer M. Georges Poulides comme un entrepreneur au sens défini par la loi, même si il était le propriétaire et le directeur général..»

On ne sait pas si la fortune personnelle de Monsieur Georges Poulides s'est accrue entre la période de création de la société Festival et sa fin annoncée.

Plus de 300 millions d'euros de dettes

Ce dont on est sûr, c'est qu'aujourd'hui l'ancien dirigeant a fait acte de repentances en devenant ambassadeur de Chypre au Vatican. Ce qui laisse à dire à Pierre-Yves Canton à Monaco, l'une des nombreuses victimes, : « si la justice est intraitable, les voies du Seigneur sont assurément impénétrables ! ».

En juillet 2004, la compagnie Festival était déclarée en faillite, seulement quelques mois après la livraison de son dernier navire. Plus de 300 millions d'euros de dettes furent constatées et on considère aujourd'hui que 2.300 emplois ont été perdus.

Lu 7466 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com