TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Fin du monde : pour une fois qu'une catastrophe permet de vendre des voyages...

le 21 décembre les opérateurs touristiques surfent sur l'apocalypse... now !


Rédigé par Laury-Anne CHOLEZ le Jeudi 13 Décembre 2012

Les agences de communication se frottent les mains : l'annonce de la fin du monde pour le 21 décembre prochain est une occasion idéale pour promouvoir leurs produits sous un angle inédit. Du Mexique, à l'île de la Réunion, en passant par Saint-Martin et le village français de Bugarach, TourMaG.com fait le point sur les opérateurs touristiques qui proposent aux voyageurs les derniers bons plans avant l'apocalypse !



Impossible d'y échapper !

Depuis quelques semaines, les articles se succèdent pour évoquer la "possible" fin du monde le 21 décembre prochain.

Selon un sondage commandé par Reuters,
près de 10% de la population croit en l'apocalypse.

Rassurez-vous, l'équipe de TourMaG n'en fait pas partie. Mais nous avons déniché de nombreux opérateurs qui surfent sur cette thématique pour communiquer et vendre.

Tout d'abord le Mexique, qui en a profité pour parler des sites de la civilisation Maya, d'où serait partie toute cette histoire.

"Mais attention : le 21 décembre prochain marque la fin d'un cycle, les Mayas n'ont jamais parlé de fin du monde : c'est une invention hollywoodienne" s'exclame Patricio Laure de l'office du tourisme.

Mais qu'importe : pour une fois qu'une catastrophe permet de vendre des voyages...

Plusieurs manifestations thématiques seront organisées le 21 décembre, notamment à Campeche. Marmara en a profité pour renvoyer un communiqué de presse sur son club Riviera Maya, situé à coté du site de Tulum.

Enfin, Ultramarina propose aux plongeurs un programme spécial de découverte des profondeurs sous-marines du Yucatan.

Passez l'apocalypse les pieds dans l'eau

D'autres destinations ont également profité de l'occasion pour communiquer plus ou moins habilement sur le thème.

La Réunion a lancé une opération baptisée : "qu'est ce que vous faites pour la fin du monde ?". Les internautes peuvent gagner un séjour dans l'île sur le site prépare ta valise.com.

Air Caraïbes propose de passer ce mauvais moment sur une plage de Saint-Martin, grâce à une promotion sur les billets d'avion : un vol retour offert pour un aller acheté. Soit le ticket à 356 euros avec 250 places disponibles au départ de Paris Orly.

Les établissements Suite Novotel proposent une expérience durant la nuit du 21 décembre, où les clients récupéreront un kit de survie, profiteront d'un cocktail, d'un petit-déjeuner thématique ainsi que d'une surprise dans leur chambre.

"C'est un bon moyen de faire émerger la notoriété de cette marque qui n'est pas encore bien identifiée" explique Romain Folliot, chargé de communication chez Accor.

Autre jeu concours sur le site Locasun, destiné à offrir aux "heureux survivants de la fin du monde un séjour au soleil bien mérité".

Bugarach pourrait profiter de sa soudaine notoriété

La France bien sûr n'échappe pas à la tendance. L'office du tourisme de Loix sur l'île de Ré va organiser une soirée déguisée dans la salle des fêtes, où les voyageurs seront les bienvenus.

A Toulouse, le Museum organise le jeudi 20 décembre une conférence sur les mythes et les réalités de la fin du monde, où sera notamment abordé le cas de Bugarach.

Le petit village des Pyrénées est justement au cœur de toutes les spéculations. Les rumeurs disent qu'il serait le seul à survivre à l'apocalypse annoncée.

Certains habitants tentent de profiter de l'aubaine en louant une chambre, parfois pour plusieurs centaines d'euros. Une information que refuse de confirmer le maire Jean-Pierre Delord.

En temps normal, près de 10 000 personnes gravissent chaque année les pentes du pic, qui culmine à 1 230 mètres. L'affluence a doublé depuis un an et le maire espère bien pérenniser cette notoriété afin d'attirer encore plus de visiteurs.

Mais que les gourous en tous genre soient prévenus. La préfecture a interdit l'accès au pic et aux galeries souterraines du 19 au 23 décembre.

Il leur faudra donc trouver d'autres lieux pour se réfugier et survivre à cette fin du monde, qui a déjà été promise 183 fois depuis la chute de l'Empire romain.

Lu 2935 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com