TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Firstchoice.fr : Manor veut convoquer la Commission des Réseaux indépendants

l’interview de Jean Korcia


Rédigé par Propos recueillis par Jean da Luz - redaction@tourmag.com le Vendredi 29 Septembre 2006

Fin tacticien et adepte de la politique des petits pas, Jean Korcia est sur le point de hisser Manor dans le peloton de tête des réseaux indépendants. Ce réseau constitué d'agences hétéroclites et que l'on disait au bord de l'implosion, vient d’accueillir le GIE CEDIV Services et table désormais sur 350 adhérents début 2007, et un volume d’affaires de 1,4 milliard d’euros.



« L’autre plus de Manor c’est la démocratie participative : aucun administrateur ne perçoit de salaire pour ses fontions... »
« L’autre plus de Manor c’est la démocratie participative : aucun administrateur ne perçoit de salaire pour ses fontions... »
TourMaG.com – Avec l’arrivée du GIE Cediv Services, combien d’adhérents comptez-vous à ce jour et combien sont en cours d’admission ?

J.K. :
« A ce jour nous avons entre 327 et 330 adhérents. Nous étudions en ce moment une vingtaine de dossiers sur des bases et des critères qualitatifs et financiers d'admission. Nous attendons d'ici la fin de l'année une vingtaine de nouveaux adhérents. Nous prévoyons 350 début 2007. Je rappelle que l’objectif de Manor était de 300 adhérents début 2006 et que nous avons déjà dépassé ce quota de 10% … »

T.M.com - Qu'est qui va changer suite à la signature avec le CEDIV ?

J.K.
: « Le CEDIV est pour nous une valeur ajoutée aussi bien côté tourisme qu’au niveau des idées, que ce soit au titre de la formation, du social ou du juridique. Nous avons confié d’ailleurs la présidence de la Commission sociale et juridique à Adrianan Minchella, présidente du Cediv.
Il nous semble également intéressant de connaître l'état d'esprit de ces PME de proximité, gérées directement par des patrons et d'avoir leur sentiment et leurs idées sur l'évolution du métier.

Enfin, du point de vue statutaire, le GIE Cediv services, nouvellement constitué, a adhéré à Manor suite à un appel lancé auprès de ses adhérents dont la quasi totalité ont donné leur accord pour y adhérer au GIE. »


TourMaG.com - Quel est le plus de Manor par rapport à d'autres réseaux ?

J.K.
: « La transparence. Nous redistribuons la totalité des incentives. Le réseau et ses 4 salariés ne vivent que des cotisations et de certains incentives négociés avec nos fournisseurs. L’autre plus de Manor c’est la démocratie participative : aucun administrateur ne perçoit de salaire pour ses fontions. Enfin, les orientations politiques et le référencement des partenaires sont arrêtés en commun des 8 membres élus du CA et du président. »

Tarifs nets : « Si d’autres TO s’engouffraient dans cette brèche ce serait, à mon avis, catastrophique pour eux, car la Distribution trouvera d'autres solutions... »
Tarifs nets : « Si d’autres TO s’engouffraient dans cette brèche ce serait, à mon avis, catastrophique pour eux, car la Distribution trouvera d'autres solutions... »
T.M.com – Pourtant vous ne proposez pas, comme d’autres réseaux, une Caisse de Garantie ?

J.K.
: « En effet nous n'avons pas de système de caisse de garantie. Nous poursuivons notre refexion sur ce sujet, mais il ne faut pas oublier que chez Manor plus de 50% des adhérents sont des spécialistes de la billetterie affaires qui ne nécessitent pas de centrale de paiement.

Par ailleurs, notre politique de selection des fournisseurs minimise les risques de nos adhérents. Depuis 20 ans nous n'avons jamais eu de litiges avec des impayés auprès des TO. Notre notorité et la qualité de nos partenaires est un peu aujourd'hui notre caisse de garantie... »


T.M.com - Comment voyez-vous évoluer les rapports TO/Distributeurs et quel est votre avis sur l'initiative de Marmara ?

J.K.
: « Je suis étonné du peu de réaction de notre Syndicat par rapport à cette affaire. Je vais d’ailleurs à ce sujet demander en ma qualité de membre du bureau exécutif du Snav et président des Réseaux volontaires, la convocation prochaine d’une réunion pour débattre du cas Marmara.

Si d’autres TO s’engouffraient dans cette brèche ce serait, à mon avis, catastrophique pour eux, car la Distribution trouvera d'autres solutions. Il ne faut pas oublier qu'avec le dynamic packaging beaucoup d'agences, si elles y sont contraintes, seront capables de s’en passer.

Je ne peux pas croire que les TO puissent arriver à cette extrémité mais j'attends maintenant la tenue de notre réunion et d’être plus précisément informé des modalités précises du site, afin de prendre une position nette et définitive sur cette question. »

« Chez Manor, l'avenir est à un référencement qui comprendra de 12 à 15 TO maximum contre 25 aujourd'hui... »
« Chez Manor, l'avenir est à un référencement qui comprendra de 12 à 15 TO maximum contre 25 aujourd'hui... »
T.M.com - Vous deviez faire le « ménage » parmi vos fournisseurs, où en êtes-vous ?

J.K.
: « Je crois qu'on doit continuer à selectionner de façon très intelligente nos fournisseurs. Chez Manor, l'avenir est à un référencement qui comprendra de 12 à 15 TO maximum contre 25 aujourd'hui.

La commission tourisme de Manor va proposer, et ce sera la première fois qu'un réseau le fera, un appel d'offres très précis à nos fournisseurs. En fonction des réponses on fera notre choix. Nous aurons le résultat avant la fin de l'année. Nous l'avons déjà fait pour nos loueurs auto et reconduirons la procédure en 2007. »


T.M.com – Vous n’avez toujours pas tranché la question du portail TO… alors Amadeus ou CETO ?

J.K.
: « Nous devions signer un accord triangulaire avec Amadeus/Afat/Manor, dont nous avions finalisé une convention. Après étude approfondie et détaillée, les membres de la commission technique de Manor m'ont demandé de reporter cette signature au congrès qui aura lieu en Autriche du 9 au 12 novembre, afin de solliciter tous les adhérents sur les points positifs et négatifs de cette plateforme.

A titre personnel je pense que ce portail est un avenir pour la profession moyennant quelques aménagements mais je me rangerai, bien entendu, à une décision majoritaire. »


T.M.com - Qu'apporte réellement le G4 à Manor ?

J.K.
: « Le G4, contrairement à ce que beaucoup pensent nous amène énormément. D’abord l’outil de salle de marchés où nous bénéficions de la notoritété d'AMEX pour négocier auprès de certaines cies aériennes. Ensuite, la compétence de Thomas Cook en matière de tourisme.

Pour améliorer l’ensemble nous allons bientôt engager un permanent qui sera à la disposition des membres du G4 et dont le rôle consistera à coordonner et centraliser en en amont et en aval toutes les informations concernant nos relations avec les fournisseurs. Actuellement, nous enregistrons près un millier d'appels mois pour des infos, des demandes tarifaires et de la formation. »


T.M.com – Que pensez-vous de l’avenir des agences de voyages ?

J.K. :
« Je suis et reste très optimiste sur l’avenir et le devenir des agences de voyages. Plus on avance et plus les agences de proximité, disposant d’une équipe compétente et ayant une véritable expertise, auront leur rôle de conseil à jouer.
En revanche, il faut que les agences indépendantes entrent dans les réseaux (chez Manor de préférence). Je crois que l’avenir est là… »

Dernière Minute : réunion le 5 octobre à 16 heures au SNAV

En sa qualité de président des Réseaux indépendants, Jean Korcia organisera une réunion de l'ensemble des Réseaux avec, à l'ordre du jour, "Pratiques tarifaires et politique de rémunération des TO. Actualité : Firstchoice, Marmara Etapes Nouvelles."
Tous les réseaux sont invités à cette réunion qui se déroulera le 5 octobre 2006 à 16 heures au SNAV.

Lu 4699 fois

Notez


1.Posté par philippe beissier le 29/09/2006 09:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour à tous,

J'apporte mon modeste témoignage sur le réseau Manor que j'ai intégré il y a un an, aprés un transfert murement réfléchi et aprés avoir étudié l'ensemble des réseaux volontaires où intégrés.

Notre taux de rémunération est aujourd'hui supérieur de 1,3 % sur le tourisme, hors incentive de fin d'année, ce qui devrait nous apporter un taux à prés de 1,8 à 2 %.

C'est énorme car cela représente un gain de plus 13 à 14 % sur notre marge brute.

Pourquoi ??? car Manor à deux gros avantages :

1/ pas de frais de structure et de siége somptuaire

2/ parce que le président Korcia n'est pas rémunéré par le réseau, son parcours professionnel lui offre le luxe de se consacrer au réseau sans contre-partie et sans dépendre d'un avantage offert, d'une commission déguisée, où d'autre chose.

Les 3,4 ou 5 % qui partent des TO pour ne pas arriver à ceux qui les produisent faussent la relation Producteur et distributeur.
La participation des TO à notre plan marketing est réelle et nous pouvons communiquer directement pour nous même, ce qui est important pour l'agence.

Le succés des centres Leclerc est d' avoir limité d'intermédiaires, la recette de Manor est la même. Les TO gagnent 2 %, les agences aussi.

Pensez y, la réflexion est dans ce paramétre comptable.... plutot dans les lamentations habituelles, y compris ce qui veulent faire revenir AF sur la com 0... et je suis fier de faire partie des 21 % de carrément optimiste du sondage Tourmag, mais les autres 79 % me désolent.

Bonne journée

2.Posté par GALLO FRANCIS le 29/09/2006 10:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour chers confrères

Etant Administrateur du GIE MANOR et du GIE G4 VOYAGES , je suis tenu à une certaine réserve et ne vais pas me livrer à une séance d'autosatisfaction.
Néanmoins,je soulignerai,en complément,le grand succès et le bon fonctionnement de notre Commission Transports:une base de données,une salle des marchés aux missions pertinentes (veille tarifaire,benchmark,assistance,formation...) , un bureau exécutif Transports compétent,dynamique et soudé (bénévole bien évidemment) .
SEMBAT TOURISME ne peut que se réjjouir d'être chez MANOR : on y est bien .
Des services (comme chez les grands ) et un excellent niveau de rémunérations complémentaires sonnantes et trébuchantes .
Le nouvau modèle économique de l'aérien nous a éreinté.Il faut combattre avec force cette tendance sournoise et rampante à la remise en question des commissions par certains Tour-opérators.
Bon courage à toutes et tous .

3.Posté par fmt le 29/09/2006 11:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
moi aussi je suis étonné du peu de réaction des réseaux face aux annonces de MARMARA. iL FAUT ABSOLUMENT QUE LES RESEAUX S'UNISSENT POUR NE PAS LAISSER PASSER L'INACCEPTABLE !
Agents de voyages, réveillez vous !

4.Posté par Cordier Pascal Ambre Voyages le 29/09/2006 12:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Administrateur du CEDIV , je suis ravi qu'enfin un responsable de réseau prennent l'initiative de convoquer ces homologues autour d'une table et qu'enfin les agences de voyages ne parlent que d'une seule voie pour des sujets aussi important que celui que vient de soulever Marmara, mais n'oubliez pas qu'il y d'autres points qui sont important entre autres les BTOC des TO, les n° de tel payants pour les agences qui sont scandaleux etc...
Ravi enfin d'avoir participer au rapporchement entre les menbres du CEDIV et ceux de manor, vu la reaction Mr Korcia. Vous avez toute ma confiance Mr KORCIA pour mener à bien ce tour de table des réseaux. Je suis à votre disposition

5.Posté par fabio casilli / Autrement l'Italie le 30/09/2006 11:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En tant qu'agent de voyages et également administrateur du CEDIV, je me joins au commentaire de mon confrère et ami Pascal Cordier et soutiens l'action de M. Korcia afin que les distributeurs indépendants puissent faire entendre leur voix auprès des plus gros T.O. et de leur attitude de plus en plus aggressive et méprisante envers les agences de voyages distributrices.
Ravi de pouvoir participer aujourd'hui à cette nouvelle aventure avec Manor, et à disposition pour toute action dans laquelle mon implication personnelle serait souhaitée et souhaitable dans cette optique.


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com