TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Fitur 2010 : la clientèle espagnole n’attire pas les réceptifs français...

''Nous avons perdu 10% de visiteurs espagnols en 2009...''


Rédigé par Aline PONTAILLER à Madrid (Espagne) le Lundi 25 Janvier 2010

Voisins de cœur, de culture et de terres, Français et Espagnols partagent cette année 90 ans d’expérience touristique commune. Avec toutefois ce bémol, ressenti au Fitur 2010, que si les vacanciers de l’Hexagone restent fidèles à la péninsule même en temps de crise, les acteurs du tourisme français semblent en retour négliger une clientèle espagnole pourtant digne d’intérêt en ces temps difficiles.



Entente cordiale franco-espagnole entre sa majesté Juan Carlos et Bruno Delaye, ambassadeur de France en Espagne, sur le stand Atout France du Fitur
Entente cordiale franco-espagnole entre sa majesté Juan Carlos et Bruno Delaye, ambassadeur de France en Espagne, sur le stand Atout France du Fitur
La fréquentation touristique en 2009 en Espagne a baissé globalement de 9% (52 millions de visiteurs), entraînée par la désaffection des Britanniques (-15%) et des Allemands (-11%).

Le marché français (8 millions), quant à lui, n’a baissé que de 2,6% aux mêmes dates et est même en nette progression sur le dernier mois de l’année.

Côté destinations, la Catalogne, longtemps numéro 1, se laisse peu à peu devancer par Madrid qui redevient très tendance.

Les Canaries restent la vedette des ventes TO, notamment grâce une politique de tarifs très agressive et aux nouvelles rotations mises en place par Transavia, qui espère transporter 60 000 passagers en 2010.

Les changements de comportements dus à la crise ont favorisé l’Espagne. La destination s’est trouvée en adéquation avec les nouvelles demandes des acheteurs de voyage.

Sa proximité favorise les déplacements plus courts et plus fréquents, et sa flexibilité en termes de réservations et de tarifs satisfait les VDM et les ventes par internet.

France : le marché espagnol sous-estimé ?

Mais si la France reste la première destination vacances des Espagnols (5,6 millions), le visiteur du stand Atout France au Fitur a la sensation que cela se fait tout seul, sans démarchage.

Hormis Bordeaux et la Martinique, seule la région parisienne est représentée sur le salon. « Les acteurs provinciaux travaillent plutôt directement avec des régions qu’ils ciblent selon leurs critères.

Et Paris représente 64% de la fréquentation espagnole en France »
justifie Patrick Goyet, directeur d’Atout France en Espagne.

« Selon nos estimations, nous avons perdu environ 10% de visiteurs en 2009. Ce sont les primovisiteurs qui nous font défaut, ceux qui ne connaissent pas la France et commencent par Paris. Les habitués, eux, se sont rendus notamment en Provence et sur l’Atlantique. »

Les touristes Espagnols sont dans la colonne Plus

Le marché espagnol a plus que doublé en 20 ans. Une enquête IPSOS a déterminé que la France disposait d’une bonne image de marque auprès de 88% des Espagnols, culture, environnement et qualité de l’accueil arrivant en tête des critères.

Paris, l’Aquitaine et la côte méditerranéenne restent les plus visités, mais de nouveaux choix apparaissent comme la Bretagne, la Normandie et l’Alsace.

Les Espagnols sont particulièrement friands de parcs de loisirs, et ils sont la première clientèle étrangère du Futuroscope, où ils font partie de ceux qui dépensent le plus par jour et par personne.

Rejoignant la tendance globale européenne, ils ne se contentent plus de bouger l’été (seulement 40% des mouvements aujourd’hui) mais aussi au printemps (34%), en hiver (23%) et en automne.

Ce qui correspond aux catégories qui voyagent à présent, plutôt de bonne gamme : leur dépense moyenne pour un court séjour est de 700 euros, et de 940 pour un long séjour (8 jours).

Trouver l’instrument de communication adapté

Humeur joyeuse pour Jacques Augustin, directeur au ministère du Tourisme, Bruno Delaye, ambassadeur de France en Espagne, et Patrick Goyet, directeur de Atout France en Espagne
Humeur joyeuse pour Jacques Augustin, directeur au ministère du Tourisme, Bruno Delaye, ambassadeur de France en Espagne, et Patrick Goyet, directeur de Atout France en Espagne
Tous ces atouts ne semblent pourtant pas motiver les prestataires français si l’on s’en réfère au peu qui se sont déplacés à Madrid pour cette 30e édition du salon Fitur.

Mais peut-être faut-il chercher une explication dans le salon lui-même ? 170 pays ou régions et 11 000 exposants sur 150 000m², un positionnement double, trois jours pros et deux jours grand public, une moitié des stands en incoming, l’autre en outgoing... la manifestation est ambitieuse et embrasse large.

« Le salon gagnerait à se positionner plus clairement » constate Patrick Goyet. Une autre manifestation organisée par Le Courrier d’Espagne, « Toute la France », tente depuis deux ans, avec l’appui de nos ministères et d’Ubifrance, d’encourager les contacts entre entrepreneurs français et grand public espagnol.

Le plus gros secteur représenté est le tourisme et l’art de vivre à la française. Le jeune salon (www.toutelafrance.es) aura lieu cette année sur la Plaza Mayor au cœur même de Madrid, du 21 au 23 mai, et attend 150 000 visiteurs.

L’accent y sera mis sur les provinces françaises à travers un marché de producteurs. Pour Atout France, l’année 2009 a été celle d’un accroissement du trafic sur www.franceguide.com (7000 visiteurs/jour) et de la formation d’agents de voyage.

Sont prévus en 2010 diverses campagnes de promotion, la création d’un canal TV et un workshop virtuel pour l’automne. De quoi peut-être redonner à nos réceptifs l’envie d’inviter nos proches voisins à regarder vers le nord...

Lu 4489 fois

Notez


1.Posté par LOGA Christian - PAPANGUE TOURS - ILE DE LA REUNION le 25/01/2010 09:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous sommes Réceptif à l'île de La Réunion - PAPANGUE TOURS - et nous avons participé au Salon FITUR 2010 sur le Stand de l'île de La Réunion dans le hall 4. Un autre Réceptif : Comptoir Corail y était également présent. Il est dommage que nous ne soyons pas cité comme Destination Française.

2.Posté par nowykaczor le 25/01/2010 10:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le stand France au Fitur ? Vide ! Vide de visiteurs, vide de chaleur humaine, vide de consistance. Bref, pas accueillant, donc il ne faut pas s'étonner.

Pourtant, côté taille, la France n'avait rien à envier à d'autres pays. Oui, mais sur les autres stands, les visiteurs ne se sont pas sentis snobés...

3.Posté par Marie-Paule Arnauld le 25/01/2010 10:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour Jean-Luc,

En lisant cet article j'ai pensé à vous. Peut-être serait-il intéressant de toucher le marché Espagnol au travers de ce petit salon qui aura lieu du 21 au 23 mai à Madrid ?

Dans l' Irish Times il y avait aussi un article intéressant sur un week end cooking dans le Languedoc (près de Narbonne) ; voir le site www.petracarter.com. Cette région, même si elle a été défiguré à certains endroits, possèdent toujours de très beaux sites.

A bientôt
Cordialement
marie



4.Posté par Michèle BENARD le 07/02/2010 01:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour

Je tiens à vous faire savoir que la destination "Ile de La Réunion" est présente depuis plusieurs années sur le marché espagnol, une clientèle potentielle pour l'île.
La France ne s'arrête pas au stand de Atout France.

Nous étions présents à l'édition 2010 sur un stand de 15 m² dans la zone océan Indien (Pavillon 4) face à l'île Maurice.
Les professionnels présents étaient Papangue Tours, Comptoir Corail ainsi que 2 élus de l'IRT et le responsable commercial de l'IRT.

Sûre de votre compréhension.
Cordialement.
Michèle BENARD

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com