TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Forfaits : H. Novelli promet « Une réforme en profondeur de la profession »

mise en place d'un groupe de travail


Rédigé par La rédaction le Jeudi 24 Juillet 2008

Hervé Novelli a mis en place un groupe de travail afin de travailler sur le régime de la vente de voyage et de séjours en France. Ce dernier devrait rendre ses conclusions en vue d’une inclusion dans le projet de loi sur le tourisme en novembre.



Hervé Novelli, Secrétaire d’Etat chargé du Tourisme a réuni mercredi les principaux représentants des professionnels de la production et de la distribution de séjours pour travailler sur la réforme du régime de la vente de voyage et de séjours en France.

Un communiqué de presse précise qu’« Une réforme en profondeur de la profession permettra à ce secteur dont l’évolution a été très forte ces 10 dernières années, d’être plus compétitif dans un environnement globalisé et concurrentiel. Un groupe de travail rendra ses conclusions en vue d’une inclusion dans le projet de loi sur le tourisme en novembre. »

Cette réforme est d’autant plus nécessaire que la France doit se mettre en conformité avec la législation européenne avant la fin de l’année 2009, rappelle le secrétariat d’Etat.

« La transposition des directives dites « Services » ou « Reconnaissance des qualifications professionnelles » et la révision prévue de la directive « Voyages à forfaits » de 1990, nécessitent des adaptations de notre droit.

Le développement de la vente par internet, la création de produits originaux comme les coffrets cadeau, etc., ne sont pas pris en compte par le droit actuel. »


Cette réforme répondra à un triple objectif, souligne le communiqué de presse :

- l’amélioration de la promotion de la destination France aussi bien vers les Tour-opérateurs que vers les touristes ;
- une protection accrue du consommateur
- une simplification de l’exercice des métiers de la production et de la distribution de séjours

Listes des membres du groupe :

H. Novelli
H. Novelli
SNAV Syndicat national des agences de voyages
APS Association professionnelle de solidarité du tourisme
FNCRT Fédération nationale des comités régionaux du tourisme
FNCDT Fédération Nationale des comités départementaux du tourisme
FLAF Fédération Loisirs Accueil de France
FNOTSI Fédération nationale des offices de tourisme et syndicats d'initiative
UNAT Union nationale des associations de tourisme et de plein air
CETO Association de tour opérateurs
FNTV Fédération nationale du transport des voyageurs
UMIH Union des Métiers et des Industries de l'Hôtellerie
SNET Syndicat national des Entreprises de Tourisme
ANAE Association des agences de communication événementielle
FRANCE CONGRES
DAJ - Ministère de l'économie, de l'industrie et de l'emploi
DGCCRF - Ministère de l'économie, de l'industrie et de l'emploi
CGEFi
Ministère de l’Intérieur - Direction de la modernisation et de l'action territoriale

Lu 2937 fois

Notez


1.Posté par pascal Cordier le 25/07/2008 11:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi le CERED n' est il pas pas representé dans le groupe de travail? , il me semble qu'il a toute légitimité à donner son opinion, nous représentons me semble t il la majorité des emplois dans notre secteur d'activité.
Pourquoi ne nous faisons nous pas entendre. le CERED c'est aujourdh'ui le seul representant des agences de voyages existant pouvant réunir les réseaux intégrés, les réseaux volontaires, la grande distribution, les franchisés ainsi que les agences en lignes..
Arriverons nous, nous les agences de voyages, à nous faire entendre, à mener des combats d'une seule voie et aujourd'hui plus que hier , nous en avons besoin ...Le CETO s'y trouve pourquoi pas nous. N'avons nous rien à dire sur le futur de nos agences? , A quelle sauce allons nous etre mangé. J'aimerais assez qu'un membre du CERED nous explique pourquoi, vous qui devez nous représenter dans les instances gouvernementales et autres, ne figurez vous pas dans cette liste de travail?.

Quand je lis que l'un des objets de cette reflexion porte sur "une protection accrue du consommateur" alors que nous sommes déja le pays en Europe ou la protection du consommateur est la plus poussée", je suis surpris et inquièt ....Je ne pense pas que ce soit à la france de lever le niveau des garanties mais plutôt à nos voisins européens de se mettre à notre niveau afin d'éviter que nous soyons de moins en moins compétitifs devant nos confrères européens.
Enfi ce que j'en dit........
Cordialement
Pascal Ambre voyages

2.Posté par tourism-lr@live.fr le 25/07/2008 15:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Etonnant cette manie bien francaise que de vouloir tout règlementer alors qu il faudrait déreglementer trés largement ,on a l' impression que nos fonctionnaires du tourisme en sont resté à la troisième république et que la mondialisation est un mot inconnu et vide de sens ...
Quand on lit ci dessus la liste des organismes qui vont participer à des modifications législatives, on reste pantois ......que des syndicats patronaux et des fonctionnaires de l' administration ,à part le snav et le ceto, et beaucoup d' absents, clefs vacances, gites de france,afat,cered, cies low cost, location de voitures de voitures, personalités de la societé civile ayant réussi dans le tourisme, pas de syndicats des salariés du tourisme ...etc
la destination france est en perte de vitesse trés sérieuse et l 'euro est trop fort,nos prix sont trop chers ....que va t'on faire ???
Une protection accrue du consomateur, la je rigole,,,le consomateur est deja sur -protégé ...par contre les agences de voyages et les prestataires de services ne sont pas protégées du consomateur qui peut aller en justice pour un oui pour un non ..
donc il faut alléger considérablement la responsabilité juridique de l' agv .et du prestataire de service.
Simplifier les métiers de production et de distribution: simplifier ,oui, règlementer encore plus ,non....; tout prestataire de service doit pourvoir vendre à qui il veut et comme il veut des produits packagés tourisme sans licence ni caution bancaire.
Ce dernier poin est capital si l' on veut développer la destination france, il y a urgence car bientot nous n' apparaitrons plus dans la liste des 10 premiers pays touristiques
du monde .....
Profitons de la présidence francaise de l' europe pour alléger ce carcan juridique européeen en matière de tourisme, avant de se mettre en conformité pour 2009,simplifions les lois et donnons un appel d'air à nos professions...
A vous lire...
jl


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:43 Selectour : retrouvez l'album photos du Congrès...


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com