TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Frais : y-a-t'il une exception française pour la SNCF ?

toutes les Cies européennes ont maintenu les commissions


Rédigé par Hervé DUCRUET - herve.ducruet@tourmag.com le Lundi 27 Juin 2005

A l’instar de la SNCF, toutes les compagnies ferroviaires européennes majeures ont maintenu les commissions vers leur réseau de distribution agence de voyages. Des commissions comprises dans une fourchette de 4 à 7 % en moyenne. Toutes ont à faire face à un réseau qui compte des frais et (pour l'instant) aucune ne s'en est offusquée.



Les agences vont elles continuer à prendre des frais et surtout, soutiendront-elles encore leur partenaire ? On attend avec impatience la réaction du Snav...
Les agences vont elles continuer à prendre des frais et surtout, soutiendront-elles encore leur partenaire ? On attend avec impatience la réaction du Snav...
Après l'étonnement de la décision pour le moins brutale de la SNCF, l'abandon des frais n'est pas à l'ordre du jour. Plus étonnant : 5 jour après le coup de poing sur la table, on attend toujours la réaction officielle du Snav...

« La SNCF déraille », « Ils ont sniffé un rail », « Après les rails qui se dilatent, la SNCF pète un câble » et autant d’autres argumentaires plus ou moins fleuris donnent le ton après l’ultimatum lancé aux agences par la compagnie ferroviaire. Et partout, c’est d’abord la surprise qui domine.

« Y a-t-il eu un contentieux que l’on ne connaîtrait pas entre la SNCF et le Snav ? Mais je ne comprend pas cette décision. Les ventes ne sont pas si mauvaises que cela. Quand aux frais, nous les maintenons car ils correspondent à un service de l’agence de voyages », confirme Richard Vainopoulos, le président de Tourcom.

Renfe, SNCB, DB… tous commissionnent

Chez Manor, le réseau préfère parler chiffre. « Nous avons fait un état des ventes. Si, à fin mars, nous étions en stagnation, depuis nous avons largement rattrapé. En avril nous sommes en progression de + 6,4 % sur avril 2004 et en mai nous affichons + 8,7 %. Nous sommes sereins » explique Jean Korcia, son président.

En ces temps où l’Europe est bien mal en point, il était intéressant de voir si chez nos voisins on avait constaté ce cas de figure. RAS pour Michel de Blust, Secrétaire général de l’Ectaa, le groupement européen des associations d’agences de voyages, pour qui c’est un fait sans précédent en Europe.

« Je n’ai pas fait un inventaire complet de la situation dans tous les pays d'Europe. Mais ce que l’on peut dire, c’est qu’à l’instar de la SNCF, la Deutsche Bahn, les chemin de fer belges et italiens et la Renfe espagnole ont tous maintenu les commissions dans leurs pays respectifs. »

Selon le Secrétaire Général de l’Ectaa, la fourchette se situerait entre 4 et 7 % à l’exception marginale du Luxembourg à 9 %. « Et dans ces pays, les réseaux prennent aussi des frais et tout se passe bien. Il n’y a qu’en France que la compagnie nationale se révolte. »

La SNCF peut-elle imposer ses tarifs ?

Car avec un billet moyen qui tourne aux alentour de 180 €, avec un commission à 7,8 %, on ne va pas bien loin. Et on ne va plus loin du tout s’il faut modifier, réserver à nouveau puis éventuellement livrer…sans frais.

« La SNCF a raison sur le principe. La forte discordance des frais pratiquée en agences est certainement agaçante pour les gens du marketing qui voient leur stratégie mise à mal dans leur combat avec Air France. »

Mais la diversité a aussi quelque chose de rassurant. « Cela prouve qu’il y a un marché et une concurrence. Là où ce serait inquiétant, c’est que tout le monde pratique les mêmes tarifs. »

Et le Secrétaire général de l’Ectaa de s’avouer lui aussi « très surpris de la réaction de la SNCF. Je me demande s’ils ont réalisé l’ampleur du phénomène qu’ils risquent de déclencher ? », s’interroge Michel de Blust. Selon lui, cet ultimatum suivi d’un « diktakt » sur le tarif qui fausserait le jeu de la distribution avec un mandant imposant implicitement ses tarifs...

Une attitude qui pourrait bien intéresser la Direction Générale de la Consommation, de la Concurrence et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) selon lui. Mais il redoute surtout une réaction des agences dans les ventes de billetterie ferroviaire.

Les réseaux intégrés sont clairement visés

« Je pense que la SNCF a fait le mauvais choix en se mettant à dos sa distribution. Si un client est d'accord pour payer des frais, pourqoui cette ingérance dans la politique commerciale des agences ? »

« Il est normal que les tarifs différent. Une agence de voyages suivant qu’elle se trouve à Paris, en banlieue où en province n’est pas confrontée aux même coûts et n’aura donc pas les même frais », confirme Richard Vainopoulos, le président de Tourcom.

Selon lui, les indépendants, qu’ils soient regroupés en réseaux où non, ne sont pas dans le collimateur. « Nos coûts n’ont absolument rien à voir avec ceux des réseaux intégrés et tous leurs points de vente qu’ils sont obligés de fermer les uns après les autres. »

Et pour ces réseaux, ces frais sont vitaux surtout dans la période difficile qu’ils traversent actuellement. Nous attendons les réponses de Selectour, d'Afat, de CWT et d’Havas Voyages American Express.

C’est d’ailleurs de cette dernière société qu’est issue la présidente de la commission Fer au Snav, Christine Baal (HVAE Rueil Malmaison). Un Snav que nous avons joint hier mais dont on attend toujours la réaction officielle 5 jours après l’ultimatum de la SNCF.

Lu 2262 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com