TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





France : 75 millions de touristes... la dernière histoire française !


Rédigé par La Rédaction le Jeudi 3 Mars 2005

A lire les données statistiques du tourisme en France, on peut se poser la question. Pour déterminer ce qu’est un touriste, les experts parisiens se basent sur ce qu’ils appellent des « normes internationales »... bien pratiques pour gonfler les chiffres !



Que disent ces « normes » ?

Définition du touriste (normes internationales)

Est considéré comme touriste toute personne en déplacement hors de son environnement habituel pour une durée d’au moins une nuitée et pour des motifs non liés à une activité rémunérée dans le lieu visité.

Sera comptée comme arrivée de touriste international dans un pays donné, toute visite d’une personne ne résidant pas dans ce pays et venant y passer au moins une nuitée. Par exemple, un touriste américain visitant l’Europe sera comptabilisé chaque fois qu’il entre dans un des états de l’Europe.
Un touriste français visitant New York, la Californie, et la Floride ne sera comptabilisé qu’une seule fois, à son entrée aux Etats-Unis.
(source site web du ministère du tourisme)

Ce qui revient, en pratique à dire que lorsqu’un Belge, un Luxembourgeois, un Allemand, un Scandinave, un hollandais, etc… se rendent en Espagne, en Italie, au Portugal, etc … et que si ces voyageurs s’arrêtent une nuit sur la route des vacances, ils sont comptés par les autorités françaises comme étant un touriste. Absurde, n’est-il pas?

Dans la majorité des autres pays, pour déterminer où vont les touristes, ce n'est pas le pays de transit qui est comptabilisé, mais bien le pays de destination. Ce qui est beaucoup plus logique, non ?

Prenons le cas des Belges

A lire les chiffres officiels fournis par le ministre Bertrand, 11,5% des arrivées de touristes en France seraient des Belges. En d’autres mots, sur les 75 millions de touristes étrangers, 8,625 millions seraient des habitants de ce pays…

Cela fait beaucoup pour un pays qui compte à peine un peu plus de 10 millions d’habitants. Même avec le renfort des Luxembourgeois, un enfant de 10 ans comprendrait qu’il y a un petit problème de vraisemblance.

A moins que la solution se trouve dans l’explosion de la destination France pour les Belges.
Explication, les derniers chiffres officiels de l’Institut National des Statistiques de Belgique donne comme chiffres pour 2003 978.000 voyageurs ayant séjourné en France entre 1 et 3 nuits et 1.965.713 plus de 4 nuits soit au total 2.944.033.

Pour être même plus précis, les chiffres belges les décomposent en 2.719.485 touriste de loisirs et 224.548 voyageurs pour des motifs professionnels. Comme on le constate on est loin du compte des données fournies par le ministère français et ce même si les données de l’institut belge n’analysent que l’année 2003. Mais il est vrai que pour les statisticiens belges, seules les destinations finales de séjour comptent.

Et pour être tout à fait logique…

Si le calcul des Belges est plus proche de la vérité, on peut déjà corriger les données et dire qu’il n’y a eu que maximum 69.319.033 touristes étrangers en France. Et pour être tout à fait correct, il faudrait également déduire les transiteurs hollandais, allemands, anglais, scandinaves…

Et pour être tout à fait de mauvaise foi, une simple règle de trois se basant sur les chiffres belges et appliquée sur le total des 75 millions, montre qu’il n’y aurait qu’entre 23 et 26 millions d’étrangers qui auraient choisis la France comme destination pour leurs vacances…

Michel GHESQUIERE à Bruxelles - michel.ghesquiere@skynet.be

Lu 1753 fois
Notez


1.Posté par champeaux jean-paul le 04/03/2005 09:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Enfin une analyse sérieuse et très précise de chiffres faux depuis des décennies !!
Quand le Ministère se décidera t-il à dire la vérité et publiera le détail et la méthode de calcul de ces fameux 75 millions ?
Certes il est plus facile d'avoir des vrais chiffres pour l'Irlande car on peut "controler" les arrivées que pour un pays de transit comme la France mais tout de même, ce n'est pas une raison pour continuer à mentir !!

2.Posté par egizia le 04/03/2005 10:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tout ceci est vrai: il n'y a à ce jour aucun moyen de véritablement quantifier les flux touristiques en Europe.
Même en Irlande! Vous entrez à Belfast (GB) pour aller à Dublin: il n'y a plus aucune frontière! Vous êtes donc un touriste fantôme en République d'Irlande!
Il n'y a pas de méthode de calcul fiable: la plupart des hôteliers communiquent les chiffres qui leur passent par la tête (et je les comprends: ils ont autre chose à faire que des statistiques), il n'y a plus de contrôles aux frontières (tant mieux!) et parfois quelques enquêtes (nous dit-on). Vous avez sûrement la même expérience que moi: nous sommes sortis des dizaines et des dizaines de fois du territoire français, personne ne nous a jamais demandé notre destination finale!
Il suffit de regarder les chiffres des revenus tirés du tourisme (lesquels sont aussi calculés par approximation totale) pour comprendre qu'il y a beaucoup de touristes qui ne dépensent rien en France parce qu'ils n'y passent qu'une nuit! Si: des péages et des taxes sur les produits pétroliers!
On nous promet maintenant des millions de touristes chinois sans avancer rien de concret sur cette comptabilité prévisionnelle (dans certaines hypothèses, il faudra des dizaines de gros porteurs chaque jour pour les transporter! où sont-ils?)
Bref quand (lire par ailleurs) le Ministère du tourisme pointe du doigt la région PACA dont la fréquentation est soit-disant en baisse, c'est n'importe quoi...
La dernière histoire française: "C'est le Ministre qui dit que..." et tout le monde se marre!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com