TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Franchisés NF : « la Com zéro est un véritable déni de notre profession ! »

l'association des franchisés adhère au CEDIV


Rédigé par La Rédaction le Jeudi 10 Mars 2005

Les 58 agences franchisés de NF, représentées par l'Association éponyme, ont pris une adhésion de sympathisant auprès du CEDIV. Très surpris du manque de réactivité des réseaux de distribution face au « nouveau modèle économique » imposé par Air France, le président Philippe DEBERNARDI-CATRIX, évoque "un véritable déni de notre profession". Interview.



Franchisés NF : « la Com zéro est un véritable déni de notre profession ! »
TourMaG.com - Quelles sont les raisons qui sous-tendent aujourd'hui votre adhésion au CEDIV ?

Philippe DEBERNARDI-CATRIX :"Tout d’abord, afin que les choses soient bien claires, nous avons pris une adhésion de « sympathisant » auprès du CEDIV, avec l’accord et au nom de l’ensemble de nos membres, pour les soutenir dans leur action. En effet, de par nos fonctionnements très différents, une adhésion à part entière est impossible. 

En tant que franchisés NF nous serons également impactés par la disparition des commissions sur les vols, même si notre rétribution est sur le CA et qu' Air France n’est pas notre plus gros fournisseur. Mais Air France n’est qu’un début, en créant un précédent ils seront bientôt imités par d’autres compagnies ou prestataires.  

Nous avons été très surpris du manque de réactivité des réseaux de distribution face au « nouveau modèle économique » imposé par Air France, qui est un véritable déni de notre profession d’agent de voyage. Les agents de voyage, dans leur globalité, ont lourdement investi financièrement et humainement dans leurs entreprises."

TourMaG.com - Vous pensez que la commission zéro fera du tort aux agences ?

Ph.C. :"A force de formation, de sérieux et d’expérience les agences ont gagné la confiance d’une clientèle de plus en plus nombreuse participant, de ce fait, activement au développement du marché du voyage en France, ainsi qu’au développement et à l’enrichissement des compagnies aériennes. 

Et ce sont ces mêmes compagnies qui « lâchent » ces agents de voyages qui leur ont été si précieux pour consolider leurs parts de marché ? Citez-moi une seule entreprise ou commerce qui verrai d’un bon œil de ne plus pouvoir trouver la juste rémunération de son travail dans la marge qu’il dégage ? 

Alors maintenant trouver sa rémunération dans la facturation des frais de dossiers va fragiliser toute la profession et déstabiliser la clientèle, nous risquons d’être confrontés à une guerre des frais de dossiers dont sortiront vainqueurs les grands réseaux ou ceux qui sont prêts à perdre de l’argent pour mettre à genou la concurrence et gagner des parts de marché. 
Les guerres ont sait quand on les commence mais on sait rarement comment on les finit … et dans quel état." 

T.M.com - Qu'attendez-vous précisément de cette union ?

Ph.C. :"Nous espérons que cette adhésion de soutien va trouver un écho favorable parmi nos confrères franchisés d’autres réseaux et que ceux-ci, comme nous l’avons fait, apporteront leur soutien moral au CEDIV qui est le seul à faire entendre sa voix.
 Certes nous n’avons, ils n’ont, pas le même fonctionnement que les indépendants du CEDIV, mais nous avons une chose en commun c’est notre profession."

T.M.com - Après des tensions avec le groupe NF, vous aviez négocié et obtenu des concessions. Sont-elles remises en question ?

Ph.C. :"Pour l’instant nos accords avec notre franchiseur ne sont pas remis en question. Nous devons aborder le sujet de la commission « 0 » et de son impact sur nos accords au cours du deuxième semestre 2005... D'ailleurs à cet effet, je provoquerai une Assemblée générale extraordinaire dans le courant de ce mois."

T.M.com - Le CEDIV est aujourd'hui en guerre ouverte contre Air France. Ne pensez-vous pas que votre adhésion pourrait nuire à l'association des franchisés ?

Ph.C. :"Nous ne sommes pas en guerre contre Air France mais contre une remise en question d’un mode de rémunération légitime qui compose le modèle économique de notre profession."

T.M.com - Combien d'agences représentez-vous et quel est votre poids économique ?  

Ph.C. :"A ce jour nous sommes 58 franchisés et d'ici la fin de l'année 63. L'ouverture de 5 autres agences est prévue pour l'année 2006. Nous représentons environ 30 % du  CA de la distibution."

T.M.com - Quelles sont les synergies que vous pourriez développer le cas échéant avec les troupes d'Adriana Minchella ?

Ph.C. :"Dans l’immédiat une même préoccupation et une même cause. C’est peu et en même temps c’est l’essentiel."


Propos recueillis par Jean da LUZ - redaction@tourmag.com

Lu 2340 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 20:14 Prise d'otages à l'agence Asieland à Paris

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:15 Selectour : le congrès s'ouvre ce lundi à Québec


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com