TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Fréquentation : Bethléem attend un miracle pour Noël

la ville espère la fin du marasme touristique pour les fêtes


Rédigé par La Rédaction le Lundi 20 Décembre 2004

Malgré un parking de plusieurs étages censé accueillir des dizaines d'autobus de visiteurs mais désespérément vide, Bethléem s'attend à une reprise du tourisme à l'occasion de Noël, après quatre ans d'Intifada.



Faute d'acheteurs, les traditionnelles sculptures en bois d'olivier figurant Jésus et les apôtres, débordent sur les étals placés devant les boutiques de souvenirs désertes qui jouxtent l'Eglise de la Nativité où, selon la tradition chrétienne, la Vierge Marie donna naissance à Jésus il y a plus de deux millénaires. 

Nidal, 35 ans, un guide touristique palestinien, sort du lieu sacré édifié au quatrième siècle en compagnie d'une poignée de touristes. Bientôt, des milliers de chrétiens de la région et de pèlerins de l'étranger seront ici pour célébrer la Messe de minuit, le 24 décembre.

Des impacts de balles sont encore visibles sur les murs élevés entourant la basilique, où en avril 2002 plus de 200 Palestiniens, dont des activistes armés, des civils et des prélats, avaient été assiégés pendant plus de cinq semaines par les troupes israéliennes.

"Les touristes qui viennent à Bethléem n'y restent pas"

Selon Nidal, depuis le début de l'Intifada en septembre 2000, Bethléem est devenue une ville fantôme, sauf pendant la courte période des fêtes de la Nativité et du Nouvel An. "Auparavant, plus de 100 autobus bourrés de touristes venaient ici tous les jours, et tout le monde gagnait sa vie. Maintenant, les bons jours, il en arrive cinq", se plaint-il. 

Autour de lui, les grilles des cafés jadis bondés sont baissées, preuve de la chute du tourisme. Résultat : 60% de la population active de cette ville de 40.000 habitants sont au chômage. Le ministre palestinien du Tourisme Mitri Abou Eita reconnaît que la ville ne draine plus qu'une maigre part des quelque 35 millions de dollars que lui rapportait le tourisme.

"Même les touristes qui viennent à Bethléem n'y restent pas. Il faut que les touristes puissent venir librement ici et y séjourner". Il souligne toutefois que, suite à une période de calme relatif dans la région, Israël et l'Autorité palestinienne sont décidés à coopérer en vue d'arrangements pour la période de Noël.

Israël a levé les restrictions de trafic vers Bethléem. M. Abou Eita et son homologue israélien Guidéon Ezra ont indiqué que les quelque 90.000 touristes attendus pour Noël pourront passer sans la moindre difficulté. 
60% de la population active est au chômage

Mais le maire chrétien de Bethléem, Hanna Nasser, est sombre. Il indique que 120.000 touristes visitaient jadis la ville chaque mois, contre 10.000 aujourd'hui. Il accuse Israël d'avoir assiégé la localité et contraint ainsi une partie de ses habitants chrétiens à s'expatrier.

"Tous les jours, nous sommes témoins des sinistres pratiques des Israéliens, qui nous tuent, démolissent nos maisons, nous arrêtent et nous humilient", dit-il. Bethléem est presque dépouillée des décorations de Noël, mais nombreux sont ceux qui portent encore le deuil de Yasser Arafat, le chef historique des Palestiniens décédé le 11 novembre.

A l'entrée d'une boutique, un poster d'Arafat trône près de celui du Père Noël. "Nous espérons le changement (...) Nous avons besoin que des gens viennent ici", affirme Nidal. "Cette année encore, ce n'est pas un joyeux Noël qui nous attend, car la vie n'est pas bonne", constate Hussein, 44 ans, un chauffeur de taxi.

Il a dû attendre plus de deux heures pour pouvoir transporter un passager que l'armée a accepté de laisser passer à son barrage routier, à l'entrée de la ville... 


Andrew GULLY (AFP) - redaction@tourmag.com

Lu 905 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com