TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Fréquentations touristiques : le bal des statistiques et la valse des étiquettes !

Gaël de la Porte Dutheil, président d'Interface Tourism


Rédigé par La Rédaction le Jeudi 4 Septembre 2014

Gaël de la Porte Dutheil, président d'Interface Tourism, remet une "couche" sur l'incohérence des statistiques françaises de fréquentation touristique selon les organismes qui les livrent, avec plusieurs exemples concrets.



Et s'ils étaient un tantinet exagérés, les chiffres des visiteurs étrangers en France.... les statistiques sont troublantes !
Et s'ils étaient un tantinet exagérés, les chiffres des visiteurs étrangers en France.... les statistiques sont troublantes !
Malheureusement le mistral a continué à souffler sur mon lieu de vacances.... J'ai donc pu, au lieu de lézarder au soleil, continuer mes recherches sur les statistiques touristiques et les surprenantes découvertes que j'avais faites la semaine dernière.

En utilisant ma tablette, j'ai cherché les sites officiels de certains pays afin de prendre connaissance de l'évaluation qu'ils faisaient du nombre de leurs ressortissants ayant visité la France.

Une fois encore j'ai pu constater une grande cacophonie dans les chiffres produits en les comparant à nos statistiques officielles et à celles d'EUROSTAT.

Voyons quelques exemples significatifs.

La confédération Helvétique, réputée pour son sérieux et sa précision horlogère, dispose de statistiques sur le nombre de ses ressortissants visitant la France.

Ils auraient été 1 267 000 en 2010 et 1 625 000 en 2011. Pour ces deux millésimes, la France donne respectivement 5,5 millions et 5,7 millions.

Quant à l'Europe au travers d'Eurostat, elle les évalue à 1 600 000 pour 2011.

Des incohérences dans stats

Pour les autorités Belges, sur un total de 8 991 710 de Touristes de leur pays, 26,6%, soit 2 390 000 se rendraient en France en 2010.

Or, les statistiques françaises les évaluent à 10,7 millions et l'Europe à 2,7 millions.

Pour être précis, il faut mentionner que les statistiques belges ne prendraient pas en compte les séjours de moins de 4 jours et le business travel.

Pris en compte, on ne peut imaginer que ces touristes supplémentaires comblent le différentiel abyssal (plus de 8 millions) présenté ci-dessus.

En provenance des Pays-Bas, les statistiques Hollandaises donnent pour 2011, 2 951 000 touristes visitant la France. Notre ministère les évalue à 6,5 millions et l'Europe à 2,35 millions.

Terminons par l'Espagne qui évalue ces ressortissants franchissant les Pyrénées à 2 770 000 en 2010 quand nous les chiffrons à 4,9 millions et l'Europe à uniquement 1,560 millions.

Comme je l'avais précisé, lors de mon intervention de la semaine dernière, il est évident que la suppression des frontières Européennes ne facilite pas les évaluations des touristes en provenance des pays limitrophes.

En revanche le décompte des touristes "long-courriers" devrait être plus simple et plus précis.

Des différences dans des proportions considérables

Ce n'est malheureusement pas le cas....

Prenons l'exemple des Etats Unis. Les statistiques US évalue le nombre de leurs ressortissants visant notre beau pays à 1,8 millions en 2011. Nous aimons tellement ces touristes que nous en dénombrons beaucoup plus : 3,3 millions ! !!!!

Pour le Canada, notre évaluation, pour 2012, fut de 1,2 millions alors que les Canadiens ne comptaient que 729 000 Canadiens venant en France.

Deux conclusions sont à tirer de ces quelques exemples.

Premièrement, pour le Tourisme intra-européen, on constate que les statistiques fournies par Eurostat sont assez voisines de celles produites par les Etats eux-mêmes.

Sans conclure d'une manière définitive, le fait que ces données soient cohérentes entre elles bien qu'en provenance de sources différentes, leur donne une certaine crédibilité.

A contrario, nos propres statistiques en sont d'autant plus décrédibilisées. Il faut avouer que certaines données semblent objectivement totalement aberrantes, celles concernant la Belgique par exemple.

Cette mise en cause de nos statistiques nationales se renforce, si l'on prend en compte les différences également inexplicables du trafic en provenance de pays long-courriers.

En second lieu, on constate que les différences constatées vont toujours dans le même sens... et dans des proportions considérables.

Outre l'incompréhension "technique" voire la suspicion que cela engendre, on pourrait suspecter une certaine forme de manipulation visant à "embellir" nos performances et ainsi dissimuler notre descente dans les classements.

Tout ceci doit impliquer de la part des services concernés une réaction rapide susceptible de donner des explications convaincantes pour stopper toute interprétation hasardeuse....

Attendons donc des explications.


Lu 2534 fois

Notez


1.Posté par Igrimm le 04/09/2014 10:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
la belgique comptabilise uniquement le lieu de la destination finale, donc le touriste qui traverse la france ou dorm une nuit a Paris avant d'aller en Espagne ne figure pas dans les chiffres belge, par contre la france le comptabilise. C'est normal, pour la hotellerie parisienne c'est bien un touriste belge qui a dormi chez eux, donc il est pris en compte. Les americain pareil, ils arrivent souvent a CDG et se rendent apres quelques jours en italie, Venice, Rome etc...la statistique francais les compte, les statistiques americains le met sur le compte de l'italie...

2.Posté par baudoin le 04/09/2014 11:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c'est très bien que vous fassiez ce travail de compilation de chiffres.rétablir un peu de réalité ne peut que faire du bien au pays;

3.Posté par Fabre le 05/09/2014 03:13 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comme l''indique Gaël, il faudrait se rapprocher des statistiques d eurostat car personne de sérieux peut croire aux statistiques données par notre pays. L''exemple belge est cocasse. On recevrait en France la quasi totalité de la population...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com