TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Georges Colson : « Nous ne sommes pas qu'un syndicat de distributeurs... »

le président du Snav veut 80% de la profession adhérante


Rédigé par Michèle SANI le Jeudi 7 Janvier 2010

A moins d'un mois de la 5e Convention Nationale des Agents de Voyages (Biarritz 3 - 5 février 2010), Georges Colson a fait hier soir un point sur l'actualité du SNAV. Le nouvelle loi tourisme entrée en vigueur le 1er janvier mérite explications. Le SNAV qui y a travaillé en bonne intelligence avec les services du ministère s'y emploie.



« Nous ne sommes pas un syndicat de distributeurs. Nous représentons les trois métiers des professionnels du voyage, les distributeurs bien entendu mais aussi les tour-opérateurs qui sont 285 à adhérer au SNAV...»
« Nous ne sommes pas un syndicat de distributeurs. Nous représentons les trois métiers des professionnels du voyage, les distributeurs bien entendu mais aussi les tour-opérateurs qui sont 285 à adhérer au SNAV...»
Augmenter le nombre de ses adhérents est l'autre chantier de George Colson sans oublier cette méconnue « TGAP » dont l'effet rétroactif risquait de peser très lourd financièrement (voir article).

L'année 2010 se présente sous des auspices plutôt favorables. Le dernier BSP (17 décembre 2009) s'est déroulé sans incident notable.

Les derniers chiffres de la billetterie ont quitté le rouge (+ 1,8 % en novembre 2009 et + 3,8 % en décembre 2009) alors qu'ils étaient à la baisse depuis juin 2008.

Les échéances seront dorénavant le 15 de chaque mois. Quant aux nouvelles modalités décidées par IATA, elles rentreront en application après l'étude des bilans de l'exercice 2009.

Accusés de réception fax et email juridiquement reconnus

Au cours des prochaines semaines, après Paris et Biarritz, le SNAV organisera à travers la France une série de réunions d'informations sur la loi Novelli qui modifie les conditions d'accès et d'exercice du métier d'agent de voyages. Des rendez-vous sont d'ores et déjà prévus à Lille, Nantes, Marseille, Nice...

Valérie Boned directrice du service juridique du SNAV a apporté quelques précisions sur la réglementation applicable au 1er janvier 2010.

Rappelons notamment que les modes de preuves en matière d'accusé de réception de courrier sont simplifiés. Le temps des lettres recommandées est terminé. L'agent de voyage pourra utiliser « tout moyen permettant d'obtenir un accusé de réception ».

Ainsi, le fax et le mail sont juridiquement reconnus. Le texto aurait même fait jurisprudence. Par ailleurs la nécessité d'un contrat signé et sa signature manuelle sont abandonnés en cas de vente électronique. Le double clic ferait alors office de signature.
(Voir article pour plus d'information Toumarg.Com du 4 janvier 2010).

Les adhérents Selectour de retour fin janvier ?

Pour le SNAV l'année 2010 devrait aussi être celle des nouvelles adhésions. L'apport des agences indépendantes regroupées au sein du CEDIV (180 entreprises) et celui de l'ensemble des adhérents AS voyages incluant les Selectour (250 entreprises) devraient conforter le poids du SNAV.

Pour le CEDIV les dés sont joués et c'est confirmé. Pour Selectour, il faut encore attendre le prochain Conseil (11 et 12 janvier 2010).

Si la réponse était positive, le SNAV pourrait espérer atteindre plus rapidement – en 2010 avec les nouveaux immatriculés ? - le seuil des 2 000 adhérents et, in fine, regrouper comme le souhaite Georges Colson, 80 % des professionnels du secteur.

Le président du SNAV a visiblement peu apprécié les commentaires du CETO (Cercle d'Etude des Tour-Opérateurs) sur la définition du SNAV.

« Le CETO ne représente pas tout le marché out going »

« Nous ne sommes pas un syndicat de distributeurs. Nous représentons les trois métiers des professionnels du voyage, les distributeurs bien entendu mais aussi les tour-opérateurs, ils sont 285 à adhérer au SNAV, sans oublier les professionnels du réceptif ».

Il a tenu a souligner que le CETO était loin de représenter le marché du tourisme out going. « Les groupistes, les pure players, les autocaristes et de nombreux TO, n'adhèrent pas au CETO ».

Et de marteler, une fois de plus : « qu'on le veuille ou non, dans l'organisation des institutions nous sommes un syndicat, seul représentatif d'une profession auprès des pouvoirs publics.

Notre mission est définie par des statuts. Nous ne pouvons être remplacés par une fédération. De même nous ne pouvons pas fusionner avec l'APS qui est un o
rganisme de garantie financière qui dépend de Bercy. L'intérêt de tous est d'avoir un syndicat fort ».

Et pourtant ce sont bien les statistiques du CETO qui donnent jusqu'à aujourd'hui les grandes tendances du marché. Le projet de partenariat du SNAV avec Odit France en matière de statistique devrait affiner et surtout compléter une étude du marché du tourisme à l'import et à l'export dont les chiffres font, quoi qu'on dise, toujours défaut...

Lu 1697 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com