Loading


Gestionnaire de stocks terrestres : le garant de l’adéquation entre l’offre et la demande

Les fiches métiers de TourMaG.com


Quels métiers choisir ? Avec les fiches métiers de TourMaG.com, retrouvez toutes les informations utiles à votre orientation, avec en bonus le témoignage d'un professionnel. Cette semaine, découvrez : Gestionnaire de stocks terrestres.



Missions

Le travail porte sur trois espaces temporels : gérer les capacités en amont, gérer le présent des remplissages et négociations d’ajustement, et anticiper le futur pour orienter ventes et promotions - DR : Fotolia
Le travail porte sur trois espaces temporels : gérer les capacités en amont, gérer le présent des remplissages et négociations d’ajustement, et anticiper le futur pour orienter ventes et promotions - DR : Fotolia
Rattaché à la Direction Exploitation de l’entreprise, le gestionnaire de prestations terrestres assure le traitement opérationnel des demandes fournisseurs et gère les stocks de chambres.

Il est en charge de fluidifier les ventes pour obtenir une disponibilité constante sur les stocks.

Le travail porte sur trois espaces temporels : gérer les capacités en amont, gérer le présent des remplissages et négociations d’ajustement, et anticiper le futur pour orienter ventes et promotions.

Il est particulièrement chargé de :

- Coordonner et suivre les actions liées à la gestion des chambres (mise en request, stop sale, modification des stocks)

- Traiter les requests, transmettre les demandes aux prestataires

- Effectuer le suivi, les relances et les contre-propositions éventuelles

- Garantir l’accès à l’information pour les fournisseurs et délégués (envoi des manifestes vols et hôtels, transferts, locations de voitures, rapports de remplissages, etc.)

- Procéder au suivi des informations à récupérer auprès des agences et clients directs relatives à certaines formalités administratives

- S’assurer du taux de remplissage sur les produits circuits et négocier les minima afin de garantir le départ pour le client sans perdre d’argent

- Veiller à l’adéquation entre les stocks de chambres et les stocks aériens – Orienter les éventuelles promotions en fonction des disponibilités et des engagements financiers

- Suivre les dossiers groupes (échéance des options, no name, GIR, historique des dossiers…)

- Aviser les prestataires locaux en cas de changements de vols et modifications horaires

- Garantir de la disponibilité jusqu'à J-1 des promotions

- Gérer des situations difficiles : surbooking, relogement suite à des ouvertures retardées, situations de crises…

Points forts

- La responsabilité du bon remplissage des stocks, et donc de la rentabilité des achats

- Les relations avec les partenaires

- Le contact avec les services de la société et les prestataires extérieurs

Formation

Bac +2, BTS tourisme

Une petite expérience en agence ou en service réservations sera la bienvenue.

Rémunération

18 à 22 K€ selon l’ampleur des responsabilités.

Compétences

- Maîtrise parfaite de Excel et Word

- Anglais, lu, écrit et parlé, nécessaire

- Facultés d’analyse et de synthèse pour pouvoir anticiper les demandes en fonction des disponibilités

- Techniques de communication pour pouvoir informer les vendeurs et assurer les ventes

- Techniques de négociation basiques

Qualités bienvenues

Vous avez le sens de l’organisation et une extrême rigueur dans le respect des procédures. Le travail de dossier ne vous fait pas peur.

Vous possédez en outre :

- Le sens du relationnel

- Le contact téléphonique facile

- Le sens du travail en équipe

- Une bonne adaptation et de la réactivité devant les situations de crise

- Une bonne gestion du stress

Débouchés et évolution professionnelle

Un bon gestionnaire de prestations terrestres peut évoluer vers un poste rattaché à la production ou vers le revenue management (voir témoignage).


Témoignage de pro


Rachel Jerbi, technicienne groupes chez Thomas Cook

Gestionnaire de stocks terrestres : le garant de l’adéquation entre l’offre et la demande
C’est un vrai travail de contact, aussi bien en interne qu’en externe

« J’ai commencé par faire des saisons en destinations pour Plein Vent puis Jet Tours. Ensuite je suis passée au siège de Jet Tours, au service résa, d’où j’ai été détachée vers le terrestre deux ans plus tard. La plupart des gestionnaires terrestres viennent d’ailleurs de la résa.

C’est un poste peu connu, car il est souvent découpé entre le commercial pour la gestion des requests, et la production pour la gestion des stocks. Or un bon gestionnaire sait faire les deux.

C’est un métier complet et primordial dans la réussite d’un dossier.

Il demande d’être à l’aise dans la transversalité entre les différents services de l’entreprise, de savoir travailler avec tout le monde, le yield management, les commerciaux, les transports avec qui on est relié en permanence, et la production avec qui on fait des points réguliers sur l’état des stocks et les problèmes éventuels de certains hôtels ou réceptifs.

Le but du jeu est toujours le même : satisfaire la demande du client en permettant à l’entreprise de faire sa marge bénéficiaire. Pour cela il faut savoir se remettre en question et pouvoir différencier ses façons de penser selon les interlocuteurs, et bien sûr, avant tout, aimer le monde du tourisme.

Il est recommandé aussi d’être réactif parce qu’on est parfois affronté à des situations de crise, genre tsunami ou nuage islandais, qu’il faut gérer au plus vite et sans stress apparent.

En fait, c'est un métier 3 en 1 ! Gestionnaire request pour le suivi des demandes immédiates des clients et prestataires. Gestionnaire circuit pour le suivi des remplissages circuits et la négociation auprès des fournisseurs. Et gestionnaire de stocks terrestres pour le suivi des remplissages hôteliers.

J’ai aimé dans ce métier les contacts à l’international, notamment avec les différents hôteliers à travers la planète. En fait, c’est un vrai travail de contact, aussi bien en interne qu’en externe.

Et il permet de connaître tous les rouages qui mènent à la production, ou pourquoi pas, selon vos affinités, au métier de Revenue Manager dans une chaîne hôtelière. Parce que, à part le pricing, les tâches du gestionnaire terrestre sont les mêmes. C’est très motivant.
»

Rédigé par La Rédaction le Mardi 11 Septembre 2012
Lu 2317 fois
Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Les Offres d'Emploi sont payantes
Valérie DUFOURPour connaître les modalités précises, merci de contacter Valérie DUFOUR
Tel. 06.99.07.16.66
valerie.annonces@tourmag.com

Suivez l'emploi
Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn
Viadeo


Ebook Emploi















Contact   Publicité   La Presse en parle   Plan du site

Le groupe TourMaG.com publie également TourMaGazine.fr, 1er quotidien du voyage et des loisirs; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyage et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.