Loading


Gestionnaire de vols : un métier à risques donc intellectuellement stimulant

Un poste évolutif à profil technologique


Quels métiers choisir ? Avec les fiches métiers de TourMaG.com, retrouvez toutes les informations utiles à votre orientation avec, en bonus, le témoignage de professionnels. Cette semaine, voici un autre métier à découvrir : Gestionnaire de vols.



Missions :

''Ici, en m’imprégnant de l’expérience des collègues, j’apprends aussi le sens du relationnel, surtout quand il s’agit de négocier avec les compagnies si une boulette a été faite. Mais la part de risque est stimulante. Même si je vais devoir apprendre à gérer le stress.'' Copyright Air France
''Ici, en m’imprégnant de l’expérience des collègues, j’apprends aussi le sens du relationnel, surtout quand il s’agit de négocier avec les compagnies si une boulette a été faite. Mais la part de risque est stimulante. Même si je vais devoir apprendre à gérer le stress.'' Copyright Air France
Rattaché à la Production d’un TO au sein du service Transport, les principales missions consistent à :

- Assurer la gestion, l'équilibrage et l’optimisation des stocks aériens et terrestres

- Gérer les opérations courantes de gestions de stocks

- Assurer l'insertion et la vérification des horaires, itinéraires, lieu de convocation dans les systèmes internes

- Introduire les noms en GDS dans les dossiers compagnies

- Mener des négociations de tarifs sur les stocks sur plusieurs destinations

- Traiter les relations avec les compagnies aériennes et les réceptifs : demande de réapprovisionnement, rétrocession…

Formation :

De formation Bac+2 de type BTS Tourisme à école de commerce.

Une expérience dans le traitement et la gestion de vols ou stocks terrestres est un atout, mais n’est pas impérative.

Rémunération :

1 900 bruts en moyenne

Points forts :

- Un métier à risques donc intellectuellement stimulant
- Les relations avec les compagnies et les prestataires terrestres
- La pratique et l’approfondissement de technologies nouvelles

Compétences :

- Connaissance du marché des vols charter et des vols réguliers (TO, compagnies aériennes).
- Capacité à suivre les stocks vols et terrestre, à les équilibrer et les optimiser.
- Savoir racheter des sièges auprès des compagnies aériennes et/ou TO.
- Compétences en réservation et tarification en GDS. La maîtrise d’un GDS de type Amadeus est bienvenue mais pas obligatoire.
- Maîtrise d’Excel au minimum.
- Anglais opérationnel.

Qualités bienvenues :

Vous aimez le challenge et vous êtes réactif. Vous serez force de proposition sur vos destinations : rigueur et organisation, esprit d’analyse et curiosité font partie de votre personnalité.

Vous possédez également :

- Le sens de la négociation
- Le bon sens tout court, et un esprit cartésien
- L’autonomie, dans un esprit d’équipe
- Le sens du relationnel : vous êtes en lien régulier avec les compagnies aériennes et les clients internes
- De solides capacités d’adaptation : ce poste étant évolutif, vous pourrez prendre en charge des taches de nature variée et développer ainsi vos compétences
- La faculté d’adaptation aux nouvelles technologies est indispensable. L’évolution du transport sera technologique quoi qu’il arrive.

Débouchés et évolution professionnelle :

le gestionnaire de vols peut travailler chez un TO, une agence de voyages en ligne ou une compagnie aérienne.

Il peut évoluer vers un poste de Responsable Transport, Responsable achats, gestionnaire d'allotements.

Témoignages de pros


Romain Barber : Gestionnaire de vols pour le groupe Géophyle

Gestionnaire de vols : un métier à risques donc intellectuellement stimulant
La part de risque est stimulante

« À 25 ans, c’est mon premier job. J’ai un BTS Tourisme et un MBA de l’Escaet.

J’ai fait mon stage de fin d’études chez Club Aventure, qui fait partie du groupe Géophyle, et l’opportunité s’est présentée de rester dans le groupe.

Ça tombait bien, je suis attiré depuis toujours par l’univers des avions et l’ambiance des aéroports.

Ce qui me plaît bien dans ce métier, c’est la gestion de stocks. Sur les destinations dont j’ai la charge, en relation avec le chef de production, après la réservation pure via les GDS, je gère les engagements, achats, rétrocession. J’ai un peu le rôle de veilleur, d’alerte quand les allotements ou les délais sont problématiques.

Personnellement, je suis rigoureux et très organisé. Il faut l’être, selon les périodes, la charge de travail est lourde. Il faut savoir gérer les priorités.

Ici, en m’imprégnant de l’expérience des collègues, j’apprends aussi le sens du relationnel, surtout quand il s’agit de négocier avec les compagnies si une boulette a été faite. Mais la part de risque est stimulante. Même si je vais devoir apprendre à gérer le stress.

Techniquement, j’ai la chance de faire partie de la génération qui est presque née avec la technologie. C’est important, je crois, parce que nous devons faire évoluer en permanence les outils de travail, face aux agences en ligne qui doivent nous inspirer.

Pour l’avenir, mon poste peut évoluer, le groupe offre beaucoup d’opportunités. Pas forcément en restant dans l’aérien, l’expérience de gestionnaire de vols est une corde de plus pour bien connaître le métier global. Mais pour le moment, mon premier bilan est plus que positif.
»


Rédigé par La Rédaction le Mercredi 23 Novembre 2011
Lu 8390 fois
Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Les Offres d'Emploi sont payantes
Valérie DUFOURPour connaître les modalités précises, merci de contacter Valérie DUFOUR
Tel. 06.99.07.16.66
valerie.annonces@tourmag.com

Suivez l'emploi
Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn
Viadeo


Ebook Emploi















Contact   Publicité   La Presse en parle   Plan du site

Le groupe TourMaG.com publie également TourMaGazine.fr, 1er quotidien du voyage et des loisirs; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyage et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.