TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Gilles Berl : « La vraie réforme ? Mettre fin à la séparation Snav-APS ! »

interview du directeur de l’Alliance T


Rédigé par Michèle Sani le Lundi 28 Mai 2007

Alors que la réforme des Statuts du Snav est sur les rails et que Georges Colson n’exclut pas de rempiler à la présidence de la future Union des Métiers du Tourisme, les rumeurs vont bon train sur un futur challenger. Gérard Letailleur, past président de Selectour, serait aussi intéressé par la fonction. Mais quid de l’avenir du Syndicat et de son périmètre futur ? Gilles Berl, Directeur de l'Alliance T donne quelques pistes intéressantes.



Gilles Berl : « La vraie réforme ? Mettre fin à la séparation Snav-APS ! »
TourMaG.com - Que pense le Trésorier du SNAV, membre du Bureau Exécutif de la réforme des statuts ?

Gilles Berl.
« Cette réforme était devenue indispensable en raison des difficultés rencontrées avec certaines familles, notamment les tour-opérateurs.

Elle permettra la clarification les rôles et donnera à chacun des métiers la possibilité de régler ses problèmes. Sans critiquer les hommes, la vraie réforme consisterait à mettre fin à la séparation Snav - APS qui est contre productive. »


T.M.com - En quoi est-elle improductive ?

G.B. :
« Le SNAV est une institution sociale et juridique. Il est l’interlocuteur des pouvoirs publics et des instances européennes mais il n’a pas les moyens de son action. »

T.M.com - Vous envisagez d’augmenter les cotisations ?

G.B.
: « Il ne s’agit pas des cotisations. Elles sont de toutes façons toujours trop chères pour des adhérents qui n’y trouvent pas un intérêt direct. Le SNAV a une action indirecte sur ses adhérents.

Mis à part son service juridique le syndicat ne répond pas aux problèmes quotidiens des agences de voyages qui, de leur côté, n’ont aucune obligation d’adhésion. En revanche l’APS a une mission précise de caisse de solidarité qui rend un vrai service. Elle a, et cela se comprend très bien, un plus grand nombre d’adhérents et des moyens d’actions largement supérieurs ce qui lui donne des tentations.
»

T.M.com - Quel type de tentations ?

G.B. :
« De financer par exemple des opérations qui sortent de son rôle. On assiste, notamment dans les régions, à un certain nombre de « double emploi». Il faudrait profiter de la réforme des statuts pour tirer le meilleur de l’un et de l’autre et mettre fin à cette séparation.

Il faudrait pouvoir donner au syndicat et à l’association la possibilité de se regrouper dans une même organisation. La profession toute entière gagnerait en efficacité. De leur côté les pouvoirs publics auraient un interlocuteur clair et défini.

Dans le cadre de nouveaux statuts on peut imaginer la représentations des trois familles professionnelles, production, distribution et réceptif. A ces trois familles s’ajouterait l’APS qui remplirait son rôle de caisse de solidarité en restant une entité autonome remplissant une action spécifique. »


T.M.com - Qui présiderait cette entité ?

G.B.
: « Selon les statuts le président de l’APS siège au Bureau Exécutif du SNAV et le président du SNAV est membre du Conseil d’Administration de l’APS. Le président de cette nouvelle organisation serait élu par un conseil d’administration regroupant les différents acteurs et métiers de la profession. »

L’Alliance T en chiffres

L'Alliance T regroupe le groupe Wasteels, Pauli Voyages, Fnac Voyages, Printemps Voyages, Vernet. Elle représente 1130 points de ventes qui réalisent un volume d'affaires de l'ordre de 4,100 milliards d'euros. La part de Carlson Wagonlit Travel est de 2,6 milliards et celle de Selectour, de 1,3 milliard d'euros.

Lu 2574 fois

Tags : amadeus
Notez


1.Posté par blereau le 30/05/2007 09:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
comment peut on envisager de satelliser l'APS efficace et de mettre le SNAV qui n'a jamais convaincu en tete de holding?
il faut demander conseil aux élus de l'APS et non pas a ceux du SNAV

2.Posté par J.P. Simeon le 30/05/2007 09:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je ne suis pas certain que ce projet d'OPA recueuille les suffrages de beaucoup de porteurs :=))

3.Posté par JP POCHON le 30/05/2007 09:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quand j'entends parler du service juridique du SNAV, cela me fait doucement sourire à voir la rare inefficacité de ce service (affaire contre Borelly/Pédalo, défense contre les associations et organismes montant des voyages sans avoir la licence...). Au moins le rapprochement aurait un sens et pourrait justifier de continuer à adhérer au SNAV

4.Posté par Gilbert PERRIER le 30/05/2007 09:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dans les deux structures, Quel est le souhait des adhérents qui ne sont pas toujours les mêmes à l'APS et au SNAV, ni physiquement ni quantitativement.

Est-ce que Mr Berl Trésorier du Snav à l'accord du Snav et de l'APS pour de telles déclarations.

Est-ce possible juridiquement,
Est-ce souhaitable,
Est-ce un souhait ou un voeux pieux de Mr Berl... ou... du Snav.

Protour Voyages Marseille

5.Posté par philippe beissier le 30/05/2007 14:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il est évident qu'un rapprochement serait une bonne chose, mais il est impossible d'associer le SNAV et L'APS.

1/ Comment un syndicat de patron peut doit défendre le droit des salariés ??

2/ On ne peut étre juge et partie en obligeant de cotiser à l'un pour avoir la garantie de l'autre

3/ Quelle légitimité pourrait avoir cette association de carpe et de lapin devant un instance ministérielle où devant un tribunal en cas de probléme sérieux.

4/ Il y aura beaucoup d'égos qui vont se froisser....et sans doute la pire des choses pour faire avancer la machine correctement car il faut toujours plus se méfier des "amis" plutot que de ces ennemis déclarés.

Remarquez qu'avec çà nous allons passer de bons moments.

6.Posté par jean de l'avant le 02/06/2007 15:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
soyez encore plus novateur, créer une véritable fédération des métiers des loisirs et du voyages avec le SNAV, le SNET, le SNELAC, le SNRT etc.. et bien sur l'APS. A quoi cela rime d'avoir un syndicat qui ne repésente pas tous les métiers du voyages. Pour une fois prenons exemple sur le gouvernement qui vient de réduire le nombre de ses ministres
soyons modernes


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com