TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Go Voyages remporte une nouvelle affaire devant la justice


Rédigé par La rédaction le Mardi 19 Février 2008

Un client qui a assigné Go Voyages, a été débouté par le Tribunal d'instance du 2ème arrondissement de Pairs de ses demandes et a été condamné à payer à Go Voyages 500 Euros dans le cadre de l'article 700.



Encore un procès de gagner pour Go Voyages. Petit récapitulatif : un passager qui voit son vol décalé 3 mois à l'avance (passant du matin 7h00 au début d'après-midi 14h25) refuse cette modification, refuse le remboursement de ses billets initiaux (2110 euros), refuse la proposition que la compagnie aérienne (Alitalia) a fait à titre commercial (342 euros de différence tarifaire pour le rachat d'autres billets + 500 euros d'hôtel) alors que le règlement Européen ne prévoit aucune indemnité.

Il assigne tout de même Go Voyages et Alitalia en réclamant 6952 euros. Résultat du verdict qui a été rendu le 7 février 2008 : le client a été débouté de toutes ses demandes. Il perd ainsi l'offre commerciale de 842 euros (342+500), mais a aussi été condamné à payer à Go Voyages 500 Euros dans le cadre de l'article 700.

Lu 4537 fois

Notez


1.Posté par lesage simon le 20/02/2008 10:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ca fait quand meme bcp d affaires a traiter pour une agence; surement que le client a insiste, mais au fond de l histoire, il y a surement une raison plus claire a cette situation. il ne faut qd meme pas faire passer les clients pour des irreductibles anti-agences de voyages! je veux dire par la que go voyages doit surement etre un peu limite dans sa facon d organiser ses sejours! il faut arreter de nous faire croire, au moyen de ces informations succintes (expliquer une decision de justice en 10 lignes seulement c est un peu juste vous ne croyez pas ?), que Go voyages n a rien a se reprocher. Si elle est citée de nombreuses fois dans des affaires de justice, ce n est surement pas pour rien. Alors il serait peut etre interessant de s interesser sur le mode fonctionnement des grands groupes tour operators, sur les moyens de negocier aupres des prestataires y cmpris cies aeriennes? la je crois qu on decouvrirait tout un systeme "limite" a chaque fois, ou les arrangements qui jour avec la securité et les controles au black feraient surement peur aux voyageurs au moment de prendre l avion...c est la transparence que l on veut dans toute cette histoire, et ca viendra, j espere tres vite si les journalistes veulent bien nous dire ce qu il savent...de source sure bien entendu!

2.Posté par Hervé Boyer le 20/02/2008 15:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mr Lesage.

Je me permets de répondre à vos commentaires, en vous précisant que GO VOYAGES transporte 1 500 000 passagers par an et a plus ou moins 50 procès sur la même période.
Le ratio est donc très faible.
Aussi, nous avons décidé d'envoyer à la presse professionnelle les verdicts qui pourraient servir de jurisprudence pour la profession.
TourMag a reçu en pièces jointes l'intégralité du jugement rendu ainsi que nos conclusions. Libre à eux de les publier. Si vous désirez ces pièces (pour plus de transparence) je suis prêt à vous les fournir, mais le plus simple serait que TourMag les publie afin que tout le monde puisse en profiter.
Voilà pour la forme.

Sur le fond:
Je suis surpris que vous contestiez la décision d'un juge.
En effet dans le cadre de la vente de vol sec, une compagnie aérienne est en droit d'annuler un vol à plus de 14 jours du départ.
Je vous précise aussi que ce Monsieur que j'ai eu au téléphone et dont la fille est avocat (qui l'a par ailleurs défendue) m'a dit mot pour mot "cela ne me coûte rien, ma fille est "avocat", l'article 700 n'est pratiquement jamais accordé aux sociétés en défense "
Alors que son dossier initial était à 2100 euros, ce client réclamait près de 7000 euros faut il céder ??
Dernier point : vous parlez de séjour, or c'était un vol sec (non soumis à la loi de 1992)

En espérant vous avoir éclairé.
Sincères Salutations

Hervé Boyer
Go Voyages

3.Posté par Squadrelli Lorenzo le 17/05/2008 18:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Go voyages se permet de faire les malins , je ne connais rien à l'affaire je ne permettrai donc pas de juger celle ci, je tiens juste à signaler des pratiques moyen ageuses , je sais de quoi je parle vous parlez de 50 plaintes mais qu'en est il sur le nombre reel de tentatives d'escroquerie de la part de cette societé ?, actuellement nous sommes une vingtaine à etre en litige face à une sois disant cessation d'activité de la compagnie brésilienne Varig , il ne s'agit en réalité que d'une restructuration , on nous propose des reclassements à prix exorbitants qui sont revus à la baisse devant le refus de ses clients de payer , normal on reserve très tot c'est surement qu'on a pas les moyens (pour ma part pauvre étudiant économisant depuis 2 ans pour un voyage au chili ) . On apprend en suite que les dits vols sont maintenus ce que nie le fameux service mail de go voyages (il est à noter que celà avait été confirmé par go voyages au telpehone avec un conseiller UFC) .
Je veux bien croire à votre sincerité Monsieur Boyer mais nous clients lésés par cette affaire nous voulons des preuves de votre bonne foie, chose que votre service client ne réalise pas.
J'espère de ce fait avoir votre colaboration qui serait bievenue .
Sincères salutations.

4.Posté par christelle le 25/05/2013 17:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis d'accord, go voyage n'est confronté qu'a "plus ou moins 50 procès" mais qu'en est il de toutes les personnes comme moi qui ont subis la malhonnêteté de go voyage et qui n'iront pas jusqu'en justice.
Personnellement j'ai réservé au mois de mars un billet d'avion pour la Russie et c'est le 25 mai quand j'appelle go voyage pour avoir des nouvelles de mes billets que l'on m'apprends que ma réservation est annulée car la compagnie a repris les billets. Certes je veux bien que le fait que la compagnie reprenne les billets ne soit pas de votre ressort par contre avertir les passagers concernés serait un moindre mal. Si je n'avais pas appelé aurais je appris que je n'avais pas de billet lors de mon arrivée a l’aéroport avec mon hôtel réservé, le visa payé.
C'est une honte, le service après vente est lamentable.

5.Posté par DOLLET le 24/07/2016 18:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonsoir,
Après avoir rencontré un avocat, mon dossier sera cette semaine envoyé au tribunal dont dépend Govoyage afin que le juge statue concernant mon affaire. Maître VIEU a envoyé plusieurs mail à Govoyage afin de trouver un accord amiable mais il n'a jamais reçu de réponse de leur part. le 25 décembre 2015, date prévue après modification effectuée avant mon départ pour le Brésil, il m'a été refusé d'embarquer car Govoyage n'avait pas pris le soin de finaliser ma commande. Je suis restée plusieurs jours supplémentaire au Brésil sans contact malgré beaucoup de mails de ma part et les appels de ma mère passés de France. J'ai dû payer des frais de changement de billet alors que cela était de le seule et unique faute.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com