TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e
Loading






Google Voyage : ce qui est fait, ce qui ne se ferait pas

La chronique de ''Voyage & Technologies''


Rédigé par Claude Boumal le Jeudi 13 Octobre 2011

TourMaG.com vous livre les dernières actus du secteur chaque mardi, en partenariat avec la Lettre ''Voyage & Technologies'' : tendances, innovations, actualité... reflets d'une veille pour tout savoir du secteur Voyage & Technologies.



Un mois après le lancement de Google Flight , il est difficile de se faire un idée du succès ou non de ce nouveau service
Un mois après le lancement de Google Flight , il est difficile de se faire un idée du succès ou non de ce nouveau service

Voici tout juste un mois (cf. Voyage & technologies # 310) que Google lançait Google Flight Search , son outil de recherche de vols aériens. Un mois après ce lancement, il est difficile de se faire un idée du succès ou non de ce nouveau service, d'autant que, pour l'instant, seuls les vols intérieurs américains sont concernés.


Pour Jean-Pierre Nadir (Easy Voyage), si le projet réussit, « il va falloir deux ans à Google pour que son service soit au niveau des meilleurs du marché. Google Flight Search n'attaque pas les bases des marchands mais seulement celle d'ITA Software. Il n'a donc pas accès aux réductions ou offres spéciales des marchands ».


L'avenir, estime-t-il, est aux réponses personnalisées, fournir par exemple les prix des vols sur les deux dernières années pour donner au client une idée de la saisonnalité des prix. Mais aussi donner des prévisions de tarifs sur les six mois à venir.


Le patron d'Easy Voyage pense qu'Apple aussi va venir attaquer le marché du voyage, de même qu'Amazon, à qui il ne reste plus que le secteur du voyage à couvrir. [Le Journal du Net]


Mais il n'y a pas que dans l'aérien que Google est présent : il l'est aussi dans la recherche cartographique et la comparaison des tarifs hôteliers, et aussi dans Street View, qui permet d'accéder à la recherche d'activités, de trouver un restaurant, planifier un trajet ou encore visiter des endroits touristiques de manière virtuelle, dans Google Places, qui permet de combiner référencement des entreprises et avis de consommateurs, etc. Google dispose, de plus, d'outils technologiques pointus avec son offre de services annexes (messagerie…), d'une énorme réactivité, mais surtout d'une force de frappe considérable. [Kraukoblog]


Malgré sa présence de plus en plus visible à tous les stades de la préparation d'un voyage, Google se défend de vouloir empiéter sur le terrain de cette industrie : « Nous n'avons aucune intention d'entrer dans la phase de réservation. Notre priorité est d'apporter le plus rapidement possible la réponse la plus pertinente aux questions de voyageurs : les agences en ligne sont des partenaires très importants », a déclaré Nigel Huddleston, responsable de la branche « Voyage » de Google pour la Grande-Bretagne et l'Irlande. C.B.


 

Selon les prévisions de Google, par ailleurs, un tiers des ventes de billets dans le monde seront pourtant réalisées en ligne dès 2012. Les données sur les recherches de voyage montrent aussi que l'internaute visite une moyenne de 15 sites et y consacre 2 heures 24 minutes, le processus de réservation demandant plus de quatre heures et la visite de 26 sites en moyenne… [TravelMole]

 


L'ordinateur le moins cher du monde est arrivé : résultat d'un partenariat entre le gouvernement indien et la firme canadienne DataWind Ltd, la tablette Aakash sera vendue 3.000 roupies — soit environ 50 euros !— mais 1.750 roupies (26 euros) à des millions d'étudiants, grâce au copncours du gouvernement indien. Equipée du Wi-fi, d'un navigateur et de fonctionnalités multimédias et de téléconférence, la tablette, de 7 pouces , offre deux ports USB et des capacités de stockage de 32 gigas. Fonctionnant sous Androïd, elle risque de concurrencer sérieusement l' iPad 2 et même le nouveau Kindle Fire d'Amazon, proposé respectivement à 499 et 199 dollars. L'industrie du voyage se montrera sans doute intéressée, d'autant que KLM a déjà optimisé son site pour le format des tablettes. [The Wall Street Journal]


 

Et si le « bouche à oreille » était le premier moteur d'adoption de l'innovation ? En tentant d'améliorer les modèles de diffusion classiques en y ajoutant d'autres paramètres, en étudiant le développement de Twitter aux Etats-Unis et le nombre d'occurrences concernant Twitter sur les news feed de Google ainsi que dans la presse, des chercheurs du MIT et de l'Institut Avancé des Sciences et Technologies, en Corée du Sud, ont constaté que le bouche à oreille, la proximité géographique et l'influence des grands médias étaient, dans l'ordre, des facteurs essentiels de la propagation et de l'adoption d'une innovation par la population. [L'Atelier]


 

Le nombre de passagers qui emportent leur téléphone portable a presque doublé en un an, passant de 28 à 54 p.c. Mais les trois quarts des passagers de première ou de business class et des « frequent flyers » transitant par l'aéroport d'Atlanta, le plus fréquenté au monde, en avaient un… C'est ce que montre la dernière étude annuelle de SITA , qui montre aussi que quatre passagers sur cinq ne souhaitent pas recevoir des offres en provenance des boutiques de l'aéroport. Ils souhaitent aux trois quarts que les smartphones puissent se connecter à un réseau Wi-fi gratuit pour accéder à des informations sur les vols (77p.c.), la sécurité (50 p.c.) ou le temps de marche en direction des portes d'embarquement (40 p.c.). [tnooz]


 

Près de 100 milliards d'applications pour smartphone auront été téléchargées d'ici 2015, au rythme annuel de 56,5 p.c. de croissance. Beaucoup sont gratuites mais, selon Berg Insight, les revenus directs des applications payantes, sous forme de vente ou de souscription, ont représenté 1 ,6 milliard de dollars en 2010. [Eye for Travel]


 

Augmenter le niveau de sécurité tout en facilitant le contrôle des passagers, c'est le défi auquel sont confrontés tous les aéroports. Alors que le « pre check » est testé dans quatre aéroports US (cf. Voyage & technologies # 313) et que l'IATA a déjà présenté son « checkpoint du futur », composé de trois modules en fonction du degré de risque supposé que présentent les passagers (cf. Voyage & technologies # 298 ), l'administration américaine de la Sécurité dans les transports ( TSA ) va investir 3,2 millions de dollars dans une nouvelle technologie qui doit permettre de détecter plus aisément les faux documents d'identité. Une trentaine d'aéroports de taille moyenne seront équipés en 2012 de cette technologie. [Fox News]


A Gatwick, la mise en service d'une nouvelle zone de sécurité devrait permettre aux 5.000 passagers à l'heure de franchir les contrôles en moins de cinq minutes, en choisissant parmi 19 rangées dont deux sont réservées aux familles avec enfants et aux personnes à mobilité réduite, et deux aux passagers de Première et Business class. [TravelMole]

 


Si vous avez manqué le salon « Tourisme Autrement » à Bruxelles, du 14 au 16 octobre, vous pouvez toujours le visiter virtuellement sur http://ctb.salon-virtuel-3d.com/# : réalisée par la société Visimmo3D, c'est une première du genre en Europe, qui ouvre peut-être la voie à un nouveau modèle .

 



Lu 2580 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Ombeline POIRON
publicite@i-tourisme.fr
+33 1 85 74 23 33








Dernière heure











Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com