TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Grande-Bretagne : le projet de commission zéro des TO fera-t-il tâche d'huile ?

Serait-ce une réflexion globale au sein de TUI ?


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Lundi 19 Novembre 2012

Le discours alarmiste de Pascal de Izaguirre sur le niveau trop élevé des commissions accordées par les producteurs aux distributeurs lors du dernier congrès Manor serait-il inspiré par une réflexion plus globale au sein du groupe TUI ? En Grande-Bretagne, le scenario d'une commission zéro sur le segment Loisirs est envisagé. Au risque de voir les distributeurs créer leurs propres TO.



Si l'on en croit Travel Weekly, c'est le réseau Hays Travel fort d'une quarantaine de points de vente qui s'alarme sur ce qui n'est encore qu'une piste de réflexion du groupe TUI  - DR
Si l'on en croit Travel Weekly, c'est le réseau Hays Travel fort d'une quarantaine de points de vente qui s'alarme sur ce qui n'est encore qu'une piste de réflexion du groupe TUI - DR
La rémunération des distributeurs indépendants sur les ventes de forfaits fait débat, et pas seulement en France.

D'ailleurs, c'est en Grande-Bretagne que cela a commencé l'année dernière, avec la réduction des commissions accordées par certains croisiéristes.

Mais, l'inquiétude des distributeurs se fait plus fortes sur les plans plus ou moins affirmés d'un scénario de la commission zéro élaboré par TUI UK pour les distributeurs indépendants.

Si l'on en croit Travel Weekly, c'est le réseau Hays Travel fort d'une quarantaine de points de vente qui s'alarme sur ce qui n'est encore qu'une piste de réflexion.

En effet, le Groupe pourrait passer l'ensemble de sa production en tarifs nets aussi bien dans ses propres points de vente que sur internet à l'horizon 2014.

Comme lors de la suppression de la commission dans l'aérien, le scenario prévoirait une étape intermédiaire pendant laquelle les distributeurs toucheraient encore 1% de commission, correspondant à des frais d'intervention.

Pas de liberté totale dans les marges...

Puis TUI laisserait le champ libre aux agences de voyages tierces d'ajouter leurs marges aux produits vendus.

Mais pas une liberté totale.

Un représentant de TUI aurait laissé entendre que les distributeurs devraient s'engager à ne pas rajouter des frais de service supérieurs à 60 ou 70 livres ( 74,7 ou 87,2 euros) par réservation.

L'application de ce plan n'a cependant pas encore été confirmé officiellement par le groupe.

Evidemment, chez Hays Travel, l'idée d'un tel bouleversement n'est pas accueillie avec beaucoup d'enthousiasme.

Rajouter ne serait-ce que 50 livres par réservation (62,3 euros) au titre du conseil en agence semble un scenario totalement irréaliste qui fera fuir les clients vers les boutiques du groupe TUI et vers ses sites internet.

Le réseau prêt à prendre les mesures nécessaires

Toujours est-il que devant ce qui est considéré comme "une énorme menace potentielle", le réseau se dit contraint de prendre les mesures nécessaires "pour être prêt si et quand cela arrive".

L'annonce récente de l'intégration d'un service de tour operating à la marque Hays Travel est peut-être déjà la réponse du berger à la bergère...

Et ce qui ramène, sur le marché français, à la réponse de Lotfi Tazi, président de la Commission Tourisme du réseau Manor aux tour-opérateurs favorables à la baisse des commissions.

"Messieurs, faut-il tuer notre business model parce que le vôtre est mort...Plus vous baisserez les commissions et plus nous nous organiserons différemment. Vous allez gagner quelques points mais vous perdrez des millions..."

Lu 3165 fois

Tags : tui
Notez


1.Posté par Pierade Emmanuelle le 20/11/2012 12:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,
il existe déjà des TO en France qui le font, l'agence ajoute sa commission..... le TO est hyper compétitif versus les autres et les clients s'y retrouvent !!!!! je trouve ce précédé très bien

2.Posté par Marcel le 21/11/2012 07:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il faudrait que le president de la comission tourisme du reseau Manor s interessent aux resultats des TO francais et ils constateraient qu ils perdent deja des millions depuis plusieurs annees.C est bien pour ca qu ils doivent revoir un modele qui date et qui ne peut plus etre maintenu au vu de ce qui se passe sur le marche du Tour Operating.A fond pour la commission 0 et ensuite incentive aux meilleurs agences.

3.Posté par Jérôme le 21/11/2012 10:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chers TO, à ce petit jeu les agences y perdront des plumes mais certains TO leur tête. Les TO ont plus besoins des agences que l'inverse. Nous pouvons nous passer de producteur avec nos package dynamique, avec les compagnies aériennes nous ne pouvions nous passer d'elles.Et puis a quoi bon vouloir supprimer des commissions quand vous offrez des réductions substantiel aux CE.

4.Posté par Pierade Emmanuelle le 21/11/2012 17:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Jérome....au contraire vous pourrez passez avec un TO avoir la garanti de la prise en charge de vos clients, d'avoir un SAV, d'une assitance sur place, le suivi en cas de grêve....en ayant proposer un prix concurrentiel !!!!!

5.Posté par Marcel le 22/11/2012 07:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
cher Jerome les TO ne peuvent plus verser des 17 18% de comm a des reseaux quand le constat est que 20% des agences font 80% du CA.Il faut juste booster les agences qui ont des resultats et mettre en place un systeme d incentive incitatif au developpement pour les autres.Ca aidera les reseaux a faire le menage dans les centaines d agences.On encourage la mediocrite en lissant la com.

6.Posté par Jérôme le 22/11/2012 11:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne conteste pas l'avantage de passer par un TO et encore moins l'interet de chacun à travailler ensemble, mais ce doit être donnant donnant. Les agences ne peuvent pas accepter que certains TO
passent en direct avec les clients (en leur offrant des reductions) , de passer en direct avec les CE et maintenant de supprimer les commisions.Marcel je suis 100 % d'accord avec vous, la solution ne serait pas mettre en place l'incentive directement entre l'agence et le TO ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:15 Selectour : le congrès s'ouvre ce lundi à Québec


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com