TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Grève Corsair : tous les vols ont été assurés... mais par d'autres compagnies

la direction et les syndicats en désaccord


Rédigé par La Rédaction le Lundi 2 Mars 2015

Après la guerre des chiffres, les syndicats et la direction de Corsair se livrent désormais à une nouvelle controverse. Si la direction assure que tous les vols ont été assurés pendant la grève du personnel, les représentants du personnel assurent qu'ils l'ont été par d'autres transporteurs.



La direction de Corsair assure n'avoir annulé aucun vol pendant la grève. Les syndicats précisent qu'ils ont été affrétés auprès d'autres compagnies aériennes - Photo DR
La direction de Corsair assure n'avoir annulé aucun vol pendant la grève. Les syndicats précisent qu'ils ont été affrétés auprès d'autres compagnies aériennes - Photo DR
Pendant la grève de son personnel, du 27 février au 1er mars 2015, Corsair assure que "tous les vols ont été assurés", dans un communiqué diffusé ce lundi 2 mars 2015.

La direction de la compagnie aérienne y explique qu'elle avait "pris toutes les dispositions nécessaires" pour maintenir son programme « en minimisant les retards et l'impact négatif pour ses clients ».

Durant les 3 jours de mobilisation, 15 000 passagers ont ainsi pu voyager « dans les meilleures conditions possibles.

11 vols ont décollé d'Orly le 27 février, 13 le 28 février et 16 dimanche 1er mars 2015. Seule la liaison Orly/Maurice a été reportée pour un départ ce lundi 2 mars 2015.

Dans son communiqué, le transporteur affirme que le retard moyen sur les vols au départ et à destination d'Orly pendant les 3 jours est inférieur à une heure.

"Impact majeur sur l'activité" de Corsair

Ce bilan de la direction est contesté par les syndicats à l’origine de l'appel à la grève. L'intersyndicale qui regroupe l'UNAC, la CFE-CGC, Sud Aérien, la CFTC, la CGT, le SNPNAC, le SNPL, le SPAC et l'UFPL, diffuse elle aussi un communiqué.

Elle y explique que "contrairement aux affirmations de la direction (…) la grève, toutes corporations confondues, a un impact majeur sur l'activité."

Selon les représentants du personnel aucun appareil de Corsair n'a décollé de Paris vendredi 27 et samedi 28 février 2015.

Il s'agissait de vols affrétés auprès d'autres compagnies. Un opérateur espagnol pour le vol 926 vers Pointe-à-Pitre, un portugais pour les liaisons 942 vers Pointe-à-Pitre, 990 vers Dakar et 904 vers la Réunion, un bulgare pour le vol 924 à destination de Fort-de-France et un anglais pour le vol 948 vers Fort-de-France.

Quant à la liaison 952 vers l'Île Maurice citée par la direction, elle aurait été transférée à Charles de Gaulle (CDG) pour être opérée par Air France.

Selon les syndicats, certains départs du 27 février 2015 auraient subi jusqu'à 4 heures de retard. Une porte-parole de la Direction nous précise que "La Direction de Corsair n’est pas en désaccord avec les syndicats : les vols ont effectivement été affrétés. Notre priorité absolue était d’acheminer nos clients en limitant les désagréments subis notamment en matière d’horaires..."

Lu 3050 fois

Tags : corsair, greve
Notez


1.Posté par christophe le camus le 02/03/2015 14:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cela signifie simplement que lorsqu'une compagnie a les moyens et la volonté d'assurer des vols de substitution, elle peut le faire et faire ainsi supporter à ses actionnaires plutôt qu'à ses passagers les inconvénients d'une grève de son personnel.
Ce que je trouve triste dans cette histoire c'est que les syndicats ne voient le succès d'une grève que dans ses résultats en matière de désagrément pour les passagers. Le fait que la direction dépense de l'argent (et donc diminue le bénéfice de la compagnie) pour trouver des solutions de substitution afin d'éviter que les passagers ne supportent les conséquences de la grève leur est insupportable.

2.Posté par Philippe Jacques le 04/03/2015 03:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La compagnie a assuré, les passagers sont satisfaits, les syndicats sont d'une autre époque... Il est temps qu'ils ouvrent leurs yeux avant de tuer leur outil de travail. Aujourd'hui ce sont eux qui commandent la France et vous avez le résultat avec une économie moribonde pendant qu'ailleurs on ne connait pas de crise.. Continuez, vous étes sur la bonne voie....

3.Posté par Moselle 57 le 05/03/2015 08:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Retard moyen d'une heure ... dans notre cas, 12 h de retard au départ pour Maurice ... prévenus la veille un samedi sans aucune assistance, impossible de rendre à la nouvelle convocation, l'assurance tout motif tout risque va se refugier derrière ''les grèves ne sont pas couvertes'' ...
anniversaire 10 ans de mariage bousillé sans parler des congés utilisés pour NADA..

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com