TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Guadeloupe : après une année 2013 "exceptionnelle", 2014 marque le pas...

En 2013, les îles de Guadeloupe ont accueilli 487 000 touristes


Rédigé par Céline Eymery le Vendredi 26 Septembre 2014

Après une année 2013, "exceptionnelle" avec 487 000 touristes, la fréquentation marque le pas début 2014. Pour autant, la destination reste dynamique et lance une nouvelle campagne de promotion et une nouvelle signature. Dans les cartons également : un projet de "Routes de la Mémoire", et une box pédagogique pour les enseignants.



"Il est compliqué de mesurer l'impact de chikungunya. Nous avons également eu des problèmes de coupures d'eau, et de mauvaises publicités autour de la violence en Guadeloupe, la crise impacte également nos résultats", explique Hilaire Brudey, président du CTIG
"Il est compliqué de mesurer l'impact de chikungunya. Nous avons également eu des problèmes de coupures d'eau, et de mauvaises publicités autour de la violence en Guadeloupe, la crise impacte également nos résultats", explique Hilaire Brudey, président du CTIG
Après une année 2013 qualifiée "d'exceptionnelle" par le président du Comité du Tourisme des Iles de Guadeloupe, Hilaire Brudey, le début 2014 marque le pas.

"La période mars, avril 2014 a connu un décrochage de 25% sur la clientèle française, après un premier trimestre en hausse de 2%" reconnaît le président en minimisant toutefois l'impact du chikungunya.

"Il est compliqué de mesurer l'impact. Nous avons également eu des problèmes de coupures d'eau, et de mauvaises publicités autour de la violence en Guadeloupe, la crise impacte également nos résultats", explique t-il.

En 2013, les Iles de Guadeloupe ont accueilli 487 000 touristes soit une progression de 70 000 visiteurs vs 2011 (Sources : Insee).

"Nous avons comparé nos résultats à 2011, car nous n'avons pas les chiffres INSEE pour 2012", précise Hilaire Brudey.

"Nous avons progressé approximativement de +6% entre 2011 et 2012, et de 10% entre 2012 et 2013, selon nos estimations."

Nouvelle signature et nouveau spot pub

Les recettes sont aussi en hausse à 505 M€ ce qui représente 1036 € par voyageur, soit une une hausse de 3,4% par rapport à 2011.

Les croisières s'affichent également en forte augmentation. Le nombre de passagers a progressé de 55% à 158 358.

La Guadeloupe continue de miser plus que jamais sur le tourisme.

Elle a d'ailleurs dévoilé sa nouvelle signature "Il y en tant d'îles en elles", et un nouveau spot publicitaire. Une version anglophone a également été prévue.

La destination compte également capitaliser sur son image grâce à la "Route du Rhum". Plusieurs animations sont prévues à Saint-Malo et à Point-à-Pitre, ainsi qu'une campagne d'affichage, à Nantes, Renne, Caen, Saint-Malo, Dinard et Cancale.

Parallèlement, la région a lancé un nouveau projet de "valorisation économique et patrimoniale" baptisé "Les Routes de la Mémoire", qui pourrait venir en complément de l'offre balnéaire.

"Nous voulons créer un modèle économique qui valorisera les petits acteurs locaux impliqués dans le tourisme", a déclaré Hélène Polifonte, Présidente de la commission tourisme au Conseil régional.

Une box pédagogique pour enseigner le tourisme à l'école

George Pau-Langevin, ministre des Outre-Mer - Photo CE
George Pau-Langevin, ministre des Outre-Mer - Photo CE
Plusieurs itinéraires sont d'ores et déjà à l'étude sur différentes thématiques : le sucre et le Rhum, l'architecture, les saveurs, les Saintes, la Désirade, l'art Précolombien, et les habitations.

L'île joue également la carte de la pédagogie avec le lancement en novembre 2014, d'une "Box" pédagogique. "L'objectif de cette opération est d'enseigner le tourisme à l'école", explique Wily Rosier, directeur général du CTIG.

Conçue pour les CM1 et CM2, cette valise, dont le concept a été déposé à l'INPI, sera expérimentée dans 100 classes.

A l'intérieur : jeux, stickers, ainsi qu'un programme d'enseignement pour les professeurs, complété par 10 visites pédagogiques grandeur nature.

"Une destination ne peut pas avoir d'ambition touristique sans l'implication de ses enfants", a ajouté Wily Rosier.

Un sentiment que partage également George Pau-Langevin, ministre des Outre-Mer, en visite jeudi 25 septembre 2014, sur le salon.

Elle va même plus loin : "je suis convaincue que le tourisme en Outre-Mer est un atout considérable. Il faut faire en sorte que le secteur soit porté par les populations. Il faut qu'elles comprennent que le tourisme est une valeur.

Il faut que cela devienne l'affaire de Monsieur et Madame Tout le Monde.

Il faut également que les perceptions changent, et mettre l'accent sur les aspects positifs. Il apparaît parfois, dans les îles que les difficultés l'emportent, alors que ce sont des lieux où il fait bon vivre
", a-t-elle lancé, en guise de conclusion de la conférence de presse.


Lu 1253 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com